Être vivant sur Arte

etrevivant.jpg

J’ai vu plusieurs court-métrages qui parlaient des SDF. C’est un sujet de société extrêmement complexe à aborder du point de vue du cinéma documentaire ou de fiction. Souvent, le regard est angélique, compassionnel, voire même voyeur. Rarement à la bonne place. Celui d’Emmanuel Gras, comme je le disais il y a quelques jours emprunte directement les mots d’un SDF et trouve une justesse rare. C’est le dernier court-métrage auquel j’ai participé, cette fois en disant la voix-off. Primé à Belfort la semaine dernière, il sera diffusé sur Arte ce soir à 01:00 et visible ensuite en replay.

Plus d’infos sur le site d’Arte : http://www.arte.tv/fr/etre-vivant-d-emmanuel-gras/7732866.html

Vous noterez au passage qu’ils ont zappé encore mon nom, ici. Ça devient « une voix masculine… ». C’est comme pour le Village Français où Anselme ne figurait pas parmi les personnage exposés sur le site de France 3 et où des photos de moi illustraient des articles de presse sans que mon nom ne soit jamais écrit. Je pense qu’On a choisi de me construire au mieux une gloire posthume…

Puisque je suis parti à râler un peu, profitant d’un vendredi 13 brumeux, allons-y ! J’ai appris qu’il est désormais possible que la cérémonie des Lutins du Court-Métrage n’ait pas lieu, à cause d’un désinvestissement du CNC. Dommage. Pas uniquement parce que j’y étais nominé dans la catégorie « documentaires » pour Retour aux sources, mais aussi pour l’extinction d’un projecteur sur le court-métrage. Je dirai ici ce qu’il en est, finalement.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour. Je vais bientôt partir tourner une nouvelle séquence de Cosmodrama, tiens.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Être vivant sur Arte

  1. serge barande dit :

    T’as raison finalement, le mal est bien partout ! J’essaierai de l’attraper en replay. Pour bien écouter « la voix masculine ». A ce propos, t’auras toujours des types qui se barrent de la séance avant le générique de fin où apparaissent les détails techniques (des garés sur le trottoir, des mecs pressés…). Du coup, ils sont dans la merde pour fignoler leur papelard, et font dans le lacunaire. Le 3 décembre, LANDES est sorti en DVD. Voilà pour le « bulletin » de 6h30.

  2. serge barande dit :

    Ah oui, j’oubliais. Dans LANDES, y a un personnage masculin.

  3. Bernard Blancan dit :

    Merci pour l’info Landes !

  4. Bernard Blancan dit :

    C’est avec un personnage féminin et un personnages masculin et plein de personnages féminins et masculins aussi. J’aime bien le 8 ème.

Les commentaires sont fermés.