Rés(v)olutions de début d’année !

API-1204.jpg

Comme une rentrée. Finie la parenthèse fin d’année avec toutes ses bouffes et visites. Ce lundi si calme, un peu comateux, j’en étais à me demander si j’avais quelque-chose à faire de ma journée. En pareil cas, c’est pas compliqué. Hop hop hop, cahier, stylo, petit café et c’est parti pour la liste. Tu parles, rien à faire ! Quelle liste ! Je repars en tournage pour Cosmodrama jeudi matin. D’ici-là, je vous raconte pas.

On parle des résolutions de début d’année. J’en ai pris une : j’arrête le coaching présidentiel que j’avais entamé. Pourquoi ? Parce que c’est même pas drôle tellement il est pathétique, l’autre. Il tient le cap. Celui de la gestion placide des économies budgétaires. Je n’y connais rien, moi, en économies budgétaires. Et pis je n’y connais rien en économie en général. Je suis du genre à m’étonner de voir la crise se poursuivre et qu’au même moment, en 2013, la bourse bat encore des records de hausse. Je sais pas trop où se situe l’embrouille, mais j’ai comme l’impression qu’il y en a une et que le président, il n’a pas envie de la chercher. Il va encore faire des cadeaux aux patrons et se battre contre les abus à la sécurité sociale. Qu’il se démerde ! De toute façon, aux primaires, j’avais pas voté pour lui. Il aura au moins servi à éjecter son prédécesseur.

Et puis je n’ai pas envie de mêler mon opposition politique à celle des bonnets rouges, ni aux moutons enragés et autres conspirationnistes antisémites ou nationalistes pétainistes au déguisement révolutionnaire. Le politique nous échappe. M’échappe. Du coup, je m’échappe aussi. Babaille Hollande ! Tu me fais même plus rire.

Je vais me mettre au Qi Gong, tè !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Rés(v)olutions de début d’année !

  1. LN dit :

     Un petit noir, la cigarette, le stylo et une feuille bleue…Toute une ambiance..;) .  

  2. Samuel Marès dit :

    oui c’est exactement cela, en votant le change ment , cela a  servis seulement à éjecter le prédécesseur. 

  3. serge barande dit :

    T’as raison ! Puis ça te laissera du temps pour t’occuper de NKM. Elle est tombée bien bas, obligée de taxer des clopes aux SDF. C’est triste. Je ne sais pas si je vais m’en remettre, moi. Comme ça pourrait se dire dans Cosmodrama, Mars approche…

  4. Guy Gauthier dit :

    Ba moi, j’ai répondu au député de ma circonscription, (on m’écrit moi), la gauche, chiche ! Biz et va te faire encosmodramatiser va !

  5. Bernard Blancan dit :

    Rien de tel…  

  6. Bernard Blancan dit :

    C’est toujours ça…

  7. Bernard Blancan dit :

    NKM, je purrais jamais… 

  8. Bernard Blancan dit :

    Le mien, il ose même pas m’écrire. Des fois que j’y répondrais…

  9. serge barande dit :

    Je l’savais bien. T’as vraiment un problème vis-à-vis de la blondeur politique. Euh……. je précise qu’aucun sexisme à la con n’instrumente ma phrase précédente. Je parlais juste d’inconséquence politique en la Belle ville de Paris…   T’as pas un clop, Bernard ? Allez… file-moi donc un clop, merde !

  10. Bernard Blancan dit :

    Tiens, il m’en reste 3 ! Tu veux du feu ?

  11. serge barande dit :

    Non, merci. J’ai un stock de briquets provenant des Ventas!

  12. Bernard Blancan dit :

    Tu peux m’en passer un ?!

Les commentaires sont fermés.