Une sacrée récompense !

API-1300.jpg

Quand on m’a appelé pour recevoir le prix de la mise en scène, je n’avais plus beaucoup d’humour. Je ne m’y attendais tellement pas que j’ai pu être saisi par la joie. Celle de la fierté, des bonnes surprises, du but marqué, du prix de la mise en scène pour un film que j’ai réalisé au moment où d’autres réalisations pointent le bout de leur nez.

Maintenant, je vais avoir l’air de faire le fayot si je dis que Jouy-en-Josas, c’est un super festival, avec du public, une super sélection, un accueil tip top. Pourtant c’est vrai.

Il n’est pas impossible qu’Ogres Niais soit diffusé en avril sur France 2.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Une sacrée récompense !

  1. LN dit :

    ( Et tu étais tellement surpris que tu es allé chercher ton prix en lévitation….) BRAVO !!!

  2. Guy Gauthier dit :

    Belle récompense mon ami, ça va compter pour la suite des demandes de prods…

  3. J2L dit :

    BRA VO !!!

  4. mano dit :

    c’est mérité, bravo!

  5. hetre dit :

    Comme disait ma grand mère qui n’avait que 2 dents : « L’artizau che manze feuille par feuille » mais elle, elle avait le temps. Tes ogres, eux, foutent les bouchées doubles. Félicitations.

  6. bordenave georges dit :

    Enfin une récompense bien méritée . FELICITATIONS . Nous nous battons toujours pour un cinéma à NAY  (depuis 13 ans déjà) .       AMITIES  JOJO

  7. Pascale dit :

    Ce n’est que justice. Ce film est un bijou.

  8. Bernard Blancan dit :

    C’est exactement ça… 

  9. Bernard Blancan dit :

    J’espère, j’espère…

  10. Bernard Blancan dit :

    MER CI !

  11. Bernard Blancan dit :

    Merci à toi !

  12. Bernard Blancan dit :

    Ils ont la dale…

  13. Bernard Blancan dit :

    Ben, il faut pas lâcher ! Bises 

  14. Bernard Blancan dit :

    L’autre, c’était un hibou…

  15. Bernard Blancan dit :

    Bon, on peut dormir, oui ?!!!! 

  16. serge barande dit :

    Absolument génial!!! Je me souviens du tout début où tu disais après sa sortie quelque peu ta déception du fait que les Ogres ne trouvaient pas preneurs par-ci par-là. Puis, peu à peu au fil des mois, le vagabondage des Ogres s’est bel et bien réalisé, avec une fameuse collecte de satisfaction et des prix. J’imagine ta joie et ta fierté pour ce projet où t’as donné bec et ongles pour qu’il aboutisse.   Et ça va continuer. « La bouche dans l’oreille », ma mémé (qui avait quatre dents…) qu’elle disait, ça compte bien plus qu’on ne l’imagine. Et tout ça, au départ, en exploitant des gosses… Boutade hein! Et lors de débats, tu t’en aies expliqué avec force détail et pudeur (je pense notamment à un échange lors d’un festival, qui avait été filmé et que tu avais mis en ligne; et aussi à la projo à Cadillac).

  17. Bernard Blancan dit :

    Cadillac…

Les commentaires sont fermés.