Quelle heure est-il ?

05r-Petain.jpg

Entre mes dossiers, mes graines, mes promenades en festivals, je n’ai plus eu le temps de penser vraiment politique. Je me réveille ce matin et constate qu’une personne sur trois est favorable aux idées du front nazional. Si je me mets à écrire mon long, quand je vais me réveiller, les femmes n’auront plus le droit de vote, mon quartier sera vidé de sa population (beaucoup de juifs, noirs et arabes par chez moi), on chantera la marseillaise tous les dimanches devant la boulangerie…

Allez, c’est un mauvais rêve. Tous à poil, comme dirait Copé et dodo !

Je profite d’être encore en démocratie pour plaisanter un peu…


Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Quelle heure est-il ?

  1. Sarro Philippe dit :

    Non, on chantera Marion Marechale nous voilà!

  2. Samuel Marès dit :

    l’humour n’a jamais tué personne . Quoique par les temps qui courrent ! et le nazional ne m’a pas sauté au yeux de suite , mais c’est bien vu et bien pensé.

  3. mano dit :

    pétain! on est pas sorti de l’auberge! en attendant, plaisantons un peu, tant qu’on peut, lisons tant que les bibliothèques sont libres de choisir leur fond, votons tant qu’on en a le droit et le reste du temps, rêvons parce que c’est bon. Pour ce qui est des graines, c’est déjà fini, on a plus le droit de planter celles qu’on veut.

  4. serge barande dit :

    « Marrant » la chetron du vioc. Lundi soir, y avait sur « FR3 » (j’aime bien le désuet) un doc richissime sur l’histoire de la collaboration. Je n’ai cessé, en le regardant, de mettre les éléments de connaissance historique apportés par le réalisateur et les documentaristes, en parallèle avec l' »h »istoire d’aujourd’hui. EDIFIANT. On retombe sur du « Ctrl C // Ctrl V ».   Les cons d’aujourd’hui n’inventent rien. Ils copient les cons d’hier. Merde, je repense à Cavanna, subitemment. Doit nous faire un quadruple loooping dans sa boîte de bois, façon J.O sur la grande piste noire de nos sociétés.   Ce doc récemment diffusé est  trouvable en ligne. Si vous ne l’avez pas vu, il mérite de l’être. Plein de messages à calquer sur l’actu d’aujourd’hui, et à transmettre aux « manifeux » de la droite dominicale : entre autres, des aryens étaient homos (quoi de plus normal…), on les aperçoit batifolant nus dans nos blonds blés de juin. Du même ressort, la relation « masculine » entre Darlan et Otto Abetz, alors ambassadeur d’Allemagne en France, eut quelques conséquences en les décisions du gouvernement de Vichy, etc., etc, etc. Et tous les mécanismes de l’avènement de la collaboration sont explicités de manière fort enseignante   Pour rester en ces « liaisons particulières », demain, 15h00, Fr Inter, « Là-bas, si j’y suis », Mermet traitera des manifs dominicales (intègres, de droite).   TOUS A POIL!!!!!!!!!!!!! Sauf les CRS, ça va de soi! Seraient bien en peine les pauvres lapinous de la République

  5. serge barande dit :

    J’ai oublié de citer Laval, mais il est, bien sûr, omniprésent, malgré que Pétain l’eût viré à coups de latte dans le cul à au moins deux reprises… Et le doc finit par le procès…

  6. serge barande dit :

    La marseillaise… la marseillaise… Laisse-moi réfléchir un poil(u). C’est pas la chansonnette que poussent certains trublions endimanchés, le 1er mai, jour de la foire aux boudins où les stands de dégustation sont situés à proximlté de la statue de la Pucelle d’Orléans, en la Citadelle de Paris ??? Mais je confonds peut-être (Heil Zimmer). De ma lointaine école primaire, je me souviens vaguement d’un type de Lille (je crois), qui faisait chier Napo en dévalant les pentes de Valmy en gueulant un refrain, façon Putois énervé, et qui voulait foutre plein de sang dans le sillon d’un pauvre agriculteur qui venait d’emblaver sa parcelle. Un type qui voulait fourguer des armes à des citoyens, jusqu’à la lutte finale, et qui voulait que les types qui regardaient le paysan bosser, s’unissent et qui se groupent des deux mains, ou dès demain (???). Ça, c’est un truc organisationnel pas vraiment très clair. Mais j’ai eu aucun bon point ni image sur ce thème, j’y entravais que dalle! Alors, faut me dire, faut me dire, sinon, je fous le camp au ponton, direct! A l’abri des cons!

  7. Le Guy dit :

    Un artiste sur deux en France vit sous le seuil de pauvreté et un intermittent sur deux n’ouvre pas de droits car il n’atteint pas les 507 heures ».    

  8. joël dit :

    Mauvais rêve !!!

  9. joël dit :

    2h19

  10. Bernard Blancan dit :

    Ouais, ben, tu chanteras si tu veux ! 

  11. Bernard Blancan dit :

    Ah, l’Amour…

  12. Bernard Blancan dit :

    On est dans la merde, j’te dis…

  13. Bernard Blancan dit :

    C’est que des copieurs !

  14. Bernard Blancan dit :

    Prochain combat !

  15. Bernard Blancan dit :

    Jamais, quasiment, je ne me réveille en pleine nuit. Jamais. Mais cette nuit, le choc a été si grand que j’ai ouvert les yeux et regardé le réveil. Je te jure que c’est vrai, Joël. 2h19 ! Pfffff

  16. Bernard Blancan dit :

    C’est ce que je disais…

  17. joël dit :

    Je suis désolé de t’avoir réveiller ! La prochaine fois, je te ferai un « rêve féerique ».

  18. Bernard Blancan dit :

    T’as intérêt ! 

Les commentaires sont fermés.