Fissures

fissure-fondation-solution.jpg

J’adore la tournure que prend Anselme. La carapace qui se fissure. Vous avez aimé la saison les 5 saisons du Village Français ? Vous allez adorer la 6 ! On se doute bien que je ne vais rien révéler de ce qu’il advient des personnages, de leur histoire dans la grande. Comme on est en 44, tout le monde sait qu’il y a de l’action dans l’air.

Hier, mise en boite de trois belles séquences très variées. Une de réunion, une d’action et une d’émotion. Jean-Philippe, le réalisateur qui encourage à « y aller », des partenaires de jeu, pile poil, tout ça donne les ingrédients d’un grand plaisir de jeu et l’assurance que ça se retrouvera à l’image.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Fissures

  1. serge barande dit :

    Putain! Mec, on sent que tu baignes à fond. Et ça fait chaud au coeur! Non pas sur « la » forme », mais bel et bien sur le fonds cinématographique qui t’est offert. Y a des fois où ce ne fut pas d’une telle intensité. Sauf quand toi-même faisais le boulot. En amont, en aval, et pendant… Et t’as eu quelques prix, je crois… Je m’en vais à l’instant voir « un film » – autre -, les Jeunes de Villenave jouer au foot. Vais au stade, il fait beau! L’occasion de revoir bien des « copains d’avant », sans aucune toile informatique, espérant cependant qu’ils n’en commettent pas trop sur le terrain… Au fond, je m’en fiche, l’important est de croiser les copains. Et si ça se trouve, vu qui ils sont, on parlera davantage de cinoche que de foot. Voire de politique, vu que mes potes ne dorment pas de la tête. Le stade, ce n’est pas qu’un rassemblement de footeux, y a dez types moins couillons que d’autres. Suffit juste de les savoir tes potes. Quant aux autres, tu les entends déblatérer, sans forcément vraiment les écouter…. Et leur répondre! C’était peut-être ainsi en 44. Je ne sais pas. La Vie m’a épargnié cela. On ne peut pas ne pas tout avoir, ni savoir… 0ù quand la négation… l’affirme!

  2. Tomaticha dit :

    Il ne veut rien dévoiler de l’avenir de son personnage mais il nous nargue quand même un peu, l’Anselme ! Ah vivement la diffusion…mais on peut encore ronger son frein d’ici là et compter sur BB pour attiser !

  3. Bernard Blancan dit :

    J’attise, j’attise…

  4. Bernard Blancan dit :

    Arrête de te justifier. T’es un supporter du VO foot-ball club, point barre !

Les commentaires sont fermés.