Paris, la ville la moins polluée de la tête !

paris.jpeg

Au niveau pensée, c’est quand même mieux de vivre à Paris… Le FN y est très bas.

Hier soir sur France2 le journaliste demande au mec du FN élu au premier tour :

  ° Quelles sont les deux premières mesures que vous prendrez ?

°  Heu… d’abord on fera le budget.

Voyant que ça fait un peu François Hollande comme mesure, il continue. 

° Ben déjà, on va augmenter la police municipale et baisser les impôts.

Voilà en bref, le rêve français vu par le FN : des uniformes et moins d’impôts. Moins d’impôts + plus de police = forcément moins de pas mal de choses… Le plus triste, c’est que les imbéciles ne verront même pas que ces gens font des conneries, tellement heureux de voir le bon sens populaire au programme et la connerie en bannière. Comme sous Vichy.

Dans la même émission, un journaliste interroge Marine Lepen sur le faible taux du FN à Paris. Elle répond que la porte est entrouverte et qu’ils ont mis le pied.

Le rêve des Français : Ding dong… Tiens, on sonne. Je vais ouvrir la porte. Et là, plaf, un policier municipal met le pied. Baisé, le français. Le policier, il rentrera et viendra mettre de l’ordre. Quoi ? Des gauchistes ? Zou, par la fenêtre ! Des intellos ? Pareil ! Des homos, des noirs, des roms, des arabes ? Par la fenêtre !

Sacré rêve, dis donc…

Pour voir ce à quoi aboutit ce genre de bêtise, il fallait voir Ogres Niais. Mais c’était très tard. Rediff le 31 sur France2 et après, il y aura le replay.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Paris, la ville la moins polluée de la tête !

  1. Pascale dit :

    Et les juifs ???

  2. Pascale dit :

    Moi je les ai (re)vus les Ogres… bien niais les deux ogres des cavernes. Mais c’était BEAU !!!

  3. Bernard Blancan dit :

    Merde, j’ai oublié les juifs !

  4. Bernard Blancan dit :

    Pour te remercier, je t’envoie illico mon roman plein de fautes à lire sur ordinateur ! 

  5. hetre dit :

    Ogres Niais, c’est toujours mieux quand on le regarde pour la énième fois. Certes je me suis encore bidonné mais en plus qu’avant, j’ai vu de très bons acteurs qui ont su mettre en image, par leurs mimiques éxagérées, la réalisation d’un conte en BD que voulait (je pense) le réalisateur. Et puis ces paysages de montagne avec ce soleil, ce lac, cette grotte, ces vieilles pierres…ça sent la liberté. Loin des problèmes (non résolus) des intermittents, loin des particules en suspension on doit se sentir tout neuf par tant de fraîcheur. Merci pour l’évasion que l’on apprécie d’autant par ce temps  de fraîcheur.   Merci Bernard.

  6. serge barande dit :

    Ben oui, pour coller au contexte, je propose de délocaliser le Festival d’Avignon à Arudy. De la Rue des Teinturiers au Gave d’Ossau, n’y a qu’un saut. Parce qu’en Avignon, je te dis pas l’avenir du festoche si c’est l’autre kéké qui gaule la mairie. Plus de sport qu’en 68!!! La police municipale, flashbollée de la tête au pied, va tenir les guichets… et les one manchots du OFF vont boîter du pied bot.   (je commence à économiser… pour le ponton!)

  7. serge barande dit :

    Au bé pareille hé! Tu peus l’envoyé le bouzain pour les photes d’aurtograffes, tu me connez, je suit au taqais là-dessu, je te les détaictent comme qui direz, le doit dans l’oeuille. Tu peus me fère confience, je suis été aux école quant j’été peti. T’a qu’avoir! Hé… psiittt,….. le chiain y mède aussi : avé ces pates, y pointe ou sa merdoit, t’as qu’avoir! L’es trot faure le chiain.   (Ouille! la métresse elle m’a guirlandé pire qu’a noel, elle m’a punit. Au quoin qu’elle a dis. Mamie Zéraut! A la salleté de bone fame!)

  8. Bernard Blancan dit :

    Merci à toi, tè ! 

  9. Bernard Blancan dit :

    Pourquoi pas créer le festival d’Arudy, tout simplement ?

  10. Bernard Blancan dit :

    Hé hé hé !

  11. Bernard Blancan dit :

    Heu… comment dire… je te l’enverrai corrigé, à toi !

  12. serge barande dit :

    caurrigeai, tu veus dire, mé s’es pas grave, j’est compri canmaime

  13. Bernard Blancan dit :

    Tu meu rat sûr !

Les commentaires sont fermés.