Si j’étais guérisseur, le livre…

si-j-etais-guerisseur.jpg

Le voilà !

Alors, c’est quoi, ce bouquin ? Ben, dans mon aventure de sourcier, j’ai rencontré des guérisseurs. L’un d’entre eux m’a soigné un genou à distance, avant que je le rencontre. Puis je suis allé le voir. Il m’a raconté comment il faisait. Il m’a appris à « barrer » le feu. Et puis, petit à petit, je me suis mis à faire le guérisseur pour les uns et les autres, avec plus ou moins de succès.

Ce sont ces succès, parfois impressionnants qui m’ont questionné. Qu’est-ce qui marche avec ce binz ? L’effet placebo ? Sans doute. C’est un phénomène d’auto-guérison extraordinaire qui mérite à lui seul d’être considéré comme primordial dans la guérison.

Ma grande question a été ensuite de savoir s’il y avait autre chose. C’est pour cela que je me suis lancé dans des expériences sur citrons, graines à germer, tomates, etc… Je n’en suis pas ressorti bétonné de certitudes, mais avec de forts indices me permettant d’affirmer qu’il y a, en effet, autre chose que l’effet placebo.

J’ai ensuite recherché ce qui, dans la science, pourrait me donner des clés pour comprendre sur quoi reposait ce petit plus.

Enfin, comme je suis de gauche, je suis convaincu que chacun possède ce fameux don des guérisseurs.

Ce livre est donc à la fois un témoignage de mes questionnements et recherches, une transmission, en quelque sorte. Il donne au lecteur un outil d’initiation.

Les plus sceptiques pourront se contenter d’y voir une divagation poétique. C’est important, aussi, la poésie.

On peut le commander chez son libraire. Sinon, sur les sites de la FNAC, AMAZON, etc…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Si j’étais guérisseur, le livre…

  1. LN dit :

    Les dessins des couvertures de tes livres sont très délicats…Et ce que tu y racontes nous entraine dans un tourbillon de questions, de réponses, sans jamais tomber dans les certitudes, et ça aussi, c’est de la délicatesse envers tes lecteurs…

  2. J2L dit :

    merci …

  3. serge barande dit :

    Et l’éditeur a de la suite dans les idées : de la baguette et sa feuille de Secrets de sourcier, on passe à l’arbre fleuri de Si j’étais guérisseur. Outre l’aspect, l’approche que tu décris est très intéressante. Partager tes questionnements plutôt que des certitudes, nous emmenera à nous questionner. Pour l’esprit, vous m’en mettrez une livre, que je dégusterai!   Ça changera des 31000 chômeurs en plus en février et du Chinois à Lyon. D’ici qu’il pleuve, je te raconte pas!

  4. Bernard Blancan dit :

    Mais, le lecteur est délicat…

  5. Bernard Blancan dit :

    normal, t’as vu !

  6. Bernard Blancan dit :

    Y sont cons. Zonka écrir dé liv !

  7. serge barande dit :

    Peuv’pô! Zécoles étaient fermées

  8. Bernard Blancan dit :

    T’as toujours pas trouvé la porte, toi…

  9. serge barande dit :

    Si-si, la porte de sortie!

  10. dit :

    Trés interessant, j’aime l’approche et vais le lire. je suis toujours impressionnée par les personnes qui écrivent un livre.

  11. Bernard Blancan dit :

    Ouais, bè, c’est l’autre !

  12. Bernard Blancan dit :

    Heu, ‘faut pas être impressionnée pour si peu 

  13. cindy dit :

    merci, ca m’a aidé a organiser beaucoup de choses dans ma tete et dans mon coeur… affaire a suivre sur cette voie qu’est peut etre la mienne ! MERCI

  14. Bernard Blancan dit :

    Merci beaucoup Cindy pour ce retour ! Bernard

  15. lary dit :

    Bonjour Bernard,votre personne et votre démarche personnelle m inspirent confiance.Puis je vous demander s il serait possible de se rencontrer ou tout au moins d échanger par mail au sujet de qqch de précis.Merci a vous

Les commentaires sont fermés.