Peur du vide

Peur du vide

Les retours de tournage ont toujours la même couleur : et maintenant ? Cela passe inévitablement par une phase de légère angoisse. La peur du vide. Les incertitudes du lendemain. Et c’est là que ça commence à germer. Mais pas uniquement les graines de soja. Les idées aussi.

Voilà donc le programme qui se dessine.

–  Recherche d'aides à l’écriture pour adapter Catapulte en long-métrage.

– Étude de la législation en terme de droits audiovisuels au cas où un éditeur me répondrait favorablement.

–  L’écriture d’un court-métrage à tourner avant que le long se mette en place.

–  Mise en chantier d’un second roman. Un polar d’anticipation ?

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Peur du vide

  1. anita dit :

    vert … tige !?

  2. Bernard Blancan dit :

    verti-jeu

  3. Lydie dit :

    bah attends, ça se voit que c’est du trompe-l’oeil ! 😉 Avec les projets que tu as… pas le temps de t’appesantir sur la notion de vide, non ?

  4. serge barande dit :

    E pericoloso sporgersi (par la fenêtre du train). Ne te penche pas trop. Mais de toute façon, quand tu te penches, c’est vers des projets sympas. Et je vois qu’il y en a quelques-uns qui sourdent au coin de ton retour à la ville… De la planche sous le pain…! Je file à la Pointe de Grave, "projets" de suivi migratoire… et de cuisine pour les copains… et de repos sans dossier à rédiger. Opération vidage de crâne sur fond marin et ciel flamboyant, entre rouge-noir et bleu-blâfard, et des milliers de piafs à observer et recenser. Mon cinoche sur écran géant!

  5. Bernard Blancan dit :

    Pas peur du trop…

  6. Bernard Blancan dit :

    Il est beau, ton cinoche !

  7. serge barande dit :

    Merci Man! Je confirme… C’est très beau là-bas, Cordouan et ses grands horizons inatteignables. J’y passe des moments merveilleux de calme et plénitude. Ça me re-source ! La bise et à dimanche

  8. LN dit :

    Si tu aperçois une cigogne attardée….ici, ce sont les hirondelles qui sont revenues..:-) Bernard, elles sont chouettes tes chaussures sur le fil du funambule…;-)

  9. que ça commence germer ???

  10. Bernard Blancan dit :

    Putain, il me passe rien, le mètre qu’a pé l’eau…

  11. Lydie dit :

    ben c’est vrai, faut t’appliquer ! te relire ! 😉

Les commentaires sont fermés.