Il n’est pas trop tard

Il n'est pas trop tard

Ben voilà. Ça y est. Ça commence enfin à parler un peu politique, sur Facebook. Il fallait le choc des photos, la gueule noire de la France par rapport à l’ensemble des pays européens. Hein ? Quoi ? Le FN ? Eh bé oui, la pensée xénophobe, homophobe, étriquée sur l’image du petit Français bien blanc, avec son béret, son papa qui travaille et sa maman qui fait le ménage (parce que, pour ces gens-là, la famille, c’est juste un havre de paix ou tout le monde obéit à l’autorité de papa), celle de Pétain, qu’on a déjà oubliée et, vous allez voir, qu’on va finir très vite par réhabiliter : il a pas fait que du mauvais… La pensée de la peur des autres, de la vie, de ce qui bouge et ne pense pas pareil.

Comment on en est arrivé là ? Ben en mettant Chirac, puis Sarko, puis Hollande (demain, ça sera "Marine"). Chirac qui a signé le traité européen alors qu’on avait voté non. Sarko qui a chaque phrase montait les uns contre les autres tout en vidant joyeusement les caisses avec une belle vulgarité. Hollande qui l’avoue lui-même a été élu par défaut et dont la seule vision politique myope s’arrête aux courbes du chômage et à celle de la croissance. Pauvre petit comptable du libéralisme mondial. Bon, il n’est pas aidé par une opposition qui dès la première minute de son élection a systématiquement balancé des « amateur », « incompétent » et tout un vocabulaire destiné à systématiquement décrédibiliser le pouvoir. Ben, ils y sont arrivés. Et comme ce sont des pourris, que chaque jour dévoile que ce sont des escrocs qui s’en sont mis plein les fouilles, des tricheurs et des menteurs, le petit électeur émotionnel (puisque qu’on attise la partie émotionnelle de son cerveau imbibé de téléréalité, de football et de publicité), il se dit qu’il n’y a plus que le FN. Parce qu’il a pas bien compris ce que c’est, le FN. Il a la mémoire bouffée, les neurones dans le portable.

Petits socialistes opportunistes qui espérez pour 2017 un scénario à la 2002, façon Jospin, mais avec un face à face Hollande/Lepen, petits stratèges à la noix, j’espère juste que vous avez au moins compris que c’est mort, votre histoire. Si vous continuez comme vous faites, vous ouvrez les portes de l’Élysée à la pensée la plus bête. Et après ça, ce sera la guerre civile. Parce qu’ils vont finir par comprendre ce que c’est le FN, les Français, quand ils les auront mis au pouvoir. Création de beaucoup d’emplois de policiers, créations de milices pour les loisirs, fin du cinéma, de la culture, de l’art, harcèlement et violences sur tous ceux qui sont différents ou qui s’opposent. C’est ça, le FN. Et tous les connards qui auront voté pour eux, les autres connards qui ne seront pas allés voter, un jour, ils verront que ce qui est arrivé au cousin, au frère, au voisin, c’est pas très bien. Et ils s’énerveront encore. Parce que oui, le Français, il ne pense pas à plus d’un jour. Il ne sait pas analyser, extrapoler, envisager. Tous pourris ? Vlan, je vote FN ! Gnééééé. Et quand le FN fera sa grosse merde au pouvoir il dira gnéééé, c’est pas bien ! Et il prendra le fusil comme on va à la chasse.

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Il n’est pas trop tard

  1. hetre dit :

    Entièrement d’accord avec ton analyse sauf que les connards ne sont pas ceux qui ont voté Marine mais ceux qui ne sont pas aller voter.

  2. Bernard Blancan dit :

    Tu as raison. Disons les deux… 🙂

  3. mano dit :

    dans tous les cas, cette fois, ceux qui ont voté pour le fn ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas!

  4. Pavard Alain dit :

    D’accord sur une partie de l’analyse … Mais si on commence à trop parler "Politique" sur Facebook puis après "Religion" .Cela ne va se terminer en Foire d’empoigne ?

  5. Bernard Blancan dit :

    Tu crois qu’ils lisent le blog ? 😉

  6. Bernard Blancan dit :

    Heu, Alain, jusqu’à présent, le politique représente la population dans la gestion de la collectivité. Rien à voir avec la religion. On ferait bien de s’intéresser davantage à la politique, donc à sa vie concrète, il me semble.

  7. mano dit :

    BB, je pensais plutôt aux précédents dans l’histoire … l’extrême droite au pouvoir on a déjà vu ce que ça donnait.

  8. Bernard Blancan dit :

    Pour ça, il faudrait qu’ils aient un peu de mémoire… et ça…

  9. serge barande dit :

    Yes Man! Tu vas te faire un sacré paquet de nouveaux copains… Mais je préfère cet avantage accordé à la sincérité et à la révolte qu’un certain mouducuïsme qui conduit… dans la grande maison de feu Pétain. Et la bicoque à la fin… ben elle s’écroule! A bien y réfléchir, de mon vivant je parle, c’est la seconde fois (je dis "seconde" pour qu’il n’y ait pas de 3ème) que je chope la honte d’être un petit con de Frenchie. Je ne vais pas aller tout de suite conférencer à l’étranger sur le "formidable triptyque" qui orne le fronton de nos vielles écoles communales et de nos mairies ! Surtout que ce matin, j’ai croisé quelques trouduc’s-tireurs-de-gueule-habituels, qui affichaient un large sourire… Citoyens de fosses sceptiques, les ai-je salués en pensée! Y a des matins à gueule de bois sans abus de pinard. Mal foutu l’Histoire ! Mais comme le 6 juin approche, peut-être que quelques "résistants" vont monter au créneau… Mon cul tè !!! Y a Pépère qui va causer dans le poste ce soir… Pas satisfait Pépère, ouh-là-là… Et les autres, ils ont le cul dans les ronces jusqu’aux oreilles… quelques légers et menus problèmes de facturation, a priori… Ça aussi tiens, ça va bien aider à faire diminuer le vote fn. L’électeur non citoyen et sans conscience politique et sociétale aura tôt fait de conclure. A sa façon. Sa noire façon. PS : le chien et moi, on se tire. Y m’a causé lui, y trouve les hommes vraiment trop cons. Ils l’ont d’abord physiquement abandonné, puis maintenant moralement épuisé. Je dois l’apprendre à mordre, à bon escient…

  10. Lydie dit :

    ah bé oui, j’suis montée au créneau dans "Résistance" (de dos, 2 s et demi)… et même avant ton 6 juin, Serge ! 🙂

  11. Lydie dit :

    ça yest, mon fils va à la Pointe de graves mercredi, j’espère que les zoizos vont l’attendre ! 😉 … flute, le train s’arrête au verdon ! 😦

  12. Lydie dit :

    "…le Français, il ne pense pas à plus d’un jour. Il ne sait pas analyser, extrapoler, envisager." Si si Bernard, j’arrive même à penser à "plus d’un jour" : demain ET après-demain, je prendrai une douche !! 😉

  13. Pascale dit :

    Pour la première fois depuis une éternité, j’ai pas voté. Voilà. J’étais trop triste. Mais mon mec (çui que me rend si triste) dit que c’est pas grave tout ça. Y’a un super article dans Marianne qui explique tout bien !

  14. Lydie dit :

    aah si Marianne explique tout alors… !

  15. Bernard Blancan dit :

    Ça fait plaisir de voir la pensée en marche ! 😉

  16. Bernard Blancan dit :

    Mais non, c’est pas grave, pour ces élections (quoi que). Mais la prochaine fois, je compte sur toi ! 😉

Les commentaires sont fermés.