Le retour du jet d’ail

Le retour du jet d'ail

Ça y est, il m’a encore énervé, Louis de Funès. Vous vous rendez compte, on a écouté toutes mes conversations ! Ben, comme tous les bandits qu’on met sur écoute, banane ! Et bien sûr c’est cette connasse d’hystérique de juge de gauche a voulu l’humilier. La république de gauche c’est la dictature et la France n’attend que lui. Je rêve. Louis, tu as toujours agi comme un maffieux, tout le monde le sait. Karachi, Kadhafi, Bygmalion, les fausses factures de la campagne 2012, tout le monde sait que tu as baigné joyeusement dans tout ça. La naïveté des juges, c’est d’avoir imaginé te coincer. Les parrains sont toujours les derniers à tomber. Mais au fond, qui est dupe ? Qui peut te prendre pour une victime, un enfant de cœur ?

Monsieur le président, saviez-vous pour les fausses factures de 2012 ? Écoutez, le conseil constitutionnel a vérifié les comptes. Pensez-vous qu’ils n’auraient pas vu s’il y avait eu des fausses factures ? Mais, mon Loulou, c’est tout ce que tu as à dire ? Et l’autre mec de l’UMP qui avoue qu’il y a eu des fausses factures, c’est quoi ? Une folasse du syndicat de la magistrature déguisée en mec de l’UMP ?

Putain, qu’on était bien quand il était enfermé derrière la grille de son hôtel particulier avec ses avocats et sa chanteuse !

Tiens, amusez-vous avec cette vidéo !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le retour du jet d’ail

  1. Joël dit :

    Peut on faire un jet d’ail avec une catapulte ?

  2. Bernard Blancan dit :

    Absolument. On peut le faire…

  3. serge barande dit :

    Dans "Le Parrain", le vieux ils l’ont serré parce qu’ils ont gaulé le comptable, pi comme il était mou du fion, il a craché le morceau. Et le vieux il a fini au ballon. De rigueur puisqu’il y a la coupe du monde. Pi c’est raccord aussi, car y a le vélo qui fait le tour de la perfide Albionie, et y fait aussi du vélo le garenne, y compris en Balkanie (proche de l’Albionie). D’ici qu’il y ait un collet tendu au sortir du roncier……..

  4. Bernard Blancan dit :

    Tu braconnerais pas, toi, un peu ?

  5. serge barande dit :

    Faut parler au passé, Bernard ! J’suis entré en "Sacerdocie" y a des plombes de cela. Et même… Et même si je m’y adonnais encore un peu, par simple passe-temps, par futilité, juste pour remplir les sombres journées d’hiver, crois-tu que j’essaierais de gauler une source d’emmerdements avé mes collets (de diamètre 0,15m une fois tendus au sortir du roncier, solidement arrimés à une baguette de chêne de 0,50m fichée à 0,40m dans le sol compacté avec les pieds – le tout, posé consciencieusement avec des gants pour ne pas laisser d’odeurs mammaliennes, m’en allant en redressant la végétation foulée avec les mêmes pieds). Désolé pour les détails, mais c’est pour les puristes. Enfin… ceux qui préfèrent ce type de garenne plutôt cuit que bondissant.

Les commentaires sont fermés.