Départ

Départ

Je pars trois semaines à l’hôtel ME Cabo à Cabo San Lucas. Mexique, bord de mer, 5 étoiles…

Bon, en fait, sans déconner, à la place, je vais passer une semaine dans le Gard chez un copain de Souvignargues. Et ça va être mieux.

On va voir qui lit l'article jusqu'au bout…

Non mais, des fois, je suis vraiment con. Quelle idée, Cabo San Lucas…

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Départ

  1. Bernard Blancan dit :

    C’est une chèvre ?

  2. LN dit :

    C’est ça oui, avec des ailes, et qui chante dans les arbres….

  3. J2L dit :

    génial ! bon voyage au mexique !!!

  4. J2L dit :

    non mais sans dec, je lis jusqu’au bout moi ! bon séjour gardois, ou gardais, gardant gardarem …je sais plus !!!

  5. LN dit :

    " Gardarem lou Larzac!" 😉 Et le gardian, c’est BB sur le cheval blanc Itak, pendant le tournage de Carmen… :-))))

  6. hetre dit :

    Celui qu’Itak l’épaule ? Bonnes vacances au soleil. Farniente, pétanque et passetisse.

  7. Joël dit :

    Va faire une petite balade à l’église Saint-André, aux milieux des chênes et des oliviers ! Bon, je met une bière au frais au cas où…

  8. serge barande dit :

    " C’est juste ce que je disais précédemment : ces intermittents… ? Tous de grosses feignasses qui profitent du Système ! Et en plus y en a qui se barrent au Mexique dans le Gard ! Non, mais tu les vois les lapins, décider ainsi de la géopolitique nationale ?! D’ici qu’il y en ait qui aillent nous traficoter (et dans notre dos en plus, durant l’été où la Chambre des Députés est aussi molle qu’un vieux pneu crevé… Déjà que…) l’organisation des Régions franco-mexicaines. Merde… Ségo, Raffa (pas le tennisman, l’autre), bougez-vous un peu la méno-andropause ! Non… Parce que si l’on n’y prend pas garde, je vous le dis, on va finir par se faire niquer. Oui-oui, NIQUER, qu’on va finir par se faire ! Et faudra pas venir se plaindre, vous aurais prévenus… Sont là les mittents… pavaning, chaise-longing, glandouilling (les gars qu’ont pas pu décrocher Avignon, ben ouais !). En attendant, c’est nous qu’on raque, tè ! La voilà la France artistique ! " Extrait du numéro 10 978 de France’Réac, Journal pour les nases (première parution, juin 1940)… Ah…. (?) La Liberté de la Presse… Eh……. Bernard… Profite… Profite donc bien de ton congé d’été. Et ne lis pas trop ces organes de presse improbables… dont j’ai les secrets de parution, tout aussi improbables… Après… le Gard… tu n’y verras pas une seule cigogne migratrice de tout ton été. J’sais pas comment tu te démerdes. Pourtant Hélène et moi, on n’arrête pas de te filer de bons plans, mais bon… Môsieur est revêche, Môsieur fait sa mijaurée… Ben nous, en tout cas, on a fait notre part de boulot. Alors ne devient surtout pas ornithologue ! Reste acteur, réalisateur, scribouillard, sourcier, musicien, metteur en scène, Batailleur d’idées, Teneur d’un blog, expérimentateur de graines qui germent et de clémentines qui pourrissent,, plombier parfois…, etc, etc, etc, etc. (tè! j’ai soif aux doigts, sur le clavier) Tu sais, Bernard… Faut faire des choix dans la vie. Tu pourras pas toujours, comme ça, te démultiplier. Faire un long-métrage, serait peut-être une solution, apportant répit à tout autre domaine… Besos Man !

  9. hetre dit :

    Si c’est pour faire du bateau que tu vas à Souvignargues, "prend Gard à toi" la mer est encore loin pour commencer à ramer. Et puis le climat est bien trop sec pour faire germer des salades.

  10. Bernard Blancan dit :

    Salut Joël ! Yes, balade à la chapelle, au milieu des vignes. Mais, vu le programme, pas eu le loisir de pousser jusqu’à Nîmes… Mais garde tes bières au frais !

  11. Bernard Blancan dit :

    J’y pense au long, au fil du temps…

  12. Bernard Blancan dit :

    Pas fait de bateau, en effet. Beaucoup de marche, en revanche…

Les commentaires sont fermés.