Un polar cinéphile

Un polar cinéphile

Cannes, un acteur, une tentative de meurtre, un flic, Budapest, une histoire d’amour, une ferme, un schizophrène, deux petites mains de la mafia, un sourcier, Cannes encore… Voici quelques ingrédients de mon prochain roman. Celui-ci sera long et prendra du temps à écrire.

Ça s’appelle une résolution de rentrée. Mais il y en a plein d’autres. J’en garde pour les prochains jours.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un polar cinéphile

  1. anita dit :

    … , dans la ferme, tu pourrais mettre des puces … électroniques ?! Belle journée à toi, … le mois d’Août à Paris, c’est aussi comme des vacances !

  2. anita dit :

    j’avais compris polar cy-no-fil, barkatu !

  3. Bernard Blancan dit :

    On essaiera de tourner en hiver, pendant qu’elles dorment. Buenas !

  4. Bernard Blancan dit :

    ‘faut pas regarder l’ordi après l’apéro 😉

Les commentaires sont fermés.