On m’a vu à Carcassonne et à Eymoutiers

On m'a vu à Carcassonne et à Eymoutiers

Mardi, je terminais avec une jolie scène de jeu dans Meurtres à Carcassonne réalisé par Julien Despaux (avec Bruno Wolkovitch et Rebecca Hampton). De ces séquences dans lesquelles, avec une tartine de texte, on doit le rendre vivant, jouer de la rupture toutes les trois phrases. Un plaisir de jongleur assez jouissif.

À peine terminé, juste le temps d’engouffrer des miettes de l’excellente cantine avant de sauter dans la bagnole, direction Limoges. Changement de costume. Anselme a remis son béret. Pas prêt à le retirer pour une Marseillaise. Grosse séquence à Eymoutiers avec une petite centaine de figurants. Temps raccord avec celui du printemps. Ils n’ont eu la pluie que l’été, dans le coin. Dommage pour les cèpes. Bonheur des retrouvailles avec la famille.

La nuit a été courte. Le sommeil agité. Les rêves mélangeant les personnages des deux films. Le déca ayant l’effet d’un triple expresso. C’est toujours comme ça la veille du premier jour, quand on est un angoissé de base.

Mais, que vois-je ici ou là ? Les 6 premiers épisodes de la saison 6 à partir du 18 novembre ? http://www.france3.fr/emissions/un-village-francais

Tiens, au passage, j’informe France 3 qu’Anselme ne figure toujours pas sur le site parmi les personnages. Je vous jure pourtant que j’ai joué ! Non, sérieusement, quand on joue, on a forcément tendance à surestimer l'importance de son rôle… En fait, selon certains critères, tout cela n'est pas plus mal. Anselme n'a pas besoin de pub.

Cet article a été publié dans blancan, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour On m’a vu à Carcassonne et à Eymoutiers

  1. hetre dit :

    Il faut coucher pour paraître sur Fr3 ou tout bonnement arroser un peu le rédacteur en chef. Mais ça tu ne l’as pas encore appris chez ton directeur de conscience. Ne t’en fais pas ton fan-club va grossir dès que la saison sortira. Il ne peut pas en être autrement. Vive le maquis et vive la France.

  2. LN dit :

    Je pense à un souci au generique…Tu y es, certes, mais pas à la bonne place…Et puis, tu sais, les editos de la tele, parfois ça laisse rêveur…ils font un joyeux mélange entre les noms d’acteurs, faut suivre….heureusement qu’il y a l’Histoire…Et le béret d’Anselme n’est pas prêt de disparaitre…;)

  3. Bernard Blancan dit :

    Non, non. Quand on joue, on se croit toujours plus important que l’on est 😉

  4. serge barande dit :

    Te casse pas, on matera ! Et bien au-delà de ce que ne nous chante pas la bande-annonce de FR3. Gazouillent mal… Sont cinéphoux !

  5. Bernard Blancan dit :

    Matez, matez !

Les commentaires sont fermés.