Sourcils froncés

Rue Étienne Dolet 75020 Paris

Rue Étienne Dolet 75020 Paris

Je croise un voisin de l’immeuble dans la rue.

  • Tiens, je t’ai vu l’autre jour, à la télé, dans le truc là, le film à la campagne…
  • Le Village Français ?
  • Oui, c’est ça ! Ben, dis-donc, t’as encore un rôle de méchant ! (Ah bon ?). Et puis les gens qui parlent, les révolutionnaires, c’est un peu simpliste, quand même. Par contre, l’allemand et sa compagne, qu’est-ce qu’ils jouent bien ! Qu’est-ce que c’est émouvant ! Très beau, ces moments.

Bon… Là, j’ai réalisé à quel point il pouvait y avoir une marge entre l’implication qu’un acteur peut avoir dans un rôle, dans sa vision du personnage et la perception qu’en ont les gens. Moi, mes personnages durs, bourrus, sévères, j’essaie d’y glisser de l’humanité, des failles, de la fragilité sous le masque. Mais visiblement, souvent ne demeure que le masque, l’étiquette (méchant, dur, pas commode, fait peur…).

Après cette rencontre éclairante, j’ai regardé ma page C’est qui ce Blancan ? (visible ici). En effet, les personnages que l’on voit sur les photos ont souvent les sourcils froncés, la mine buttée. C’est vrai que peu de réalisateurs m’offrent des rôles de mec sympa et fragile. Hier soir encore, j’étais dans une rediffusion de Magellan où je joue un homme bien trouble encore.

Ben, finalement, c’est sans doute Cédric Jimenez qui m’offre la possibilité d’être vu (encore dans un rôle de flic, certes) dans un personnage plus ouvert, qui sourit, rigole même, se bourre la gueule avec ses collègues, plus rond (dans tous les sens du terme). C’est aussi une des raisons qui font que la perspective que vous voyiez La French me ravit.

Ha, les acteurs qui se sentent enfermés dans une image alors qu’ils sont persuadés d’en avoir sous le coude…

La photo n’a rien à voir avec l’article. Elle illustre juste un archétype parmi tant d’autres.

http://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/video-cinema-la-french-un-grand-polar-francais_757963.html

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Sourcils froncés

  1. LN dit :

    Regarde un peu justement un article posté par Richard Sammel aujourd’hui même….Et qui parle de ses rôles de nazis, dont il a du mal à sortir …
    Par contre, la vision « historique » du voisin….no comment…
    Inutile de se prendre la tête.. 😉

  2. Blog Blancan dit :

    C’est de l’histoire ancienne. Pas vraiment prise de tête 😉

  3. LN dit :

    Et puis, tu joues avec tes tripes…Alors, la tête…

  4. Mano dit :

    ça pourrait être pire, tu pourrais être une blonde à forte poitrine!

  5. Mano dit :

    oh! dis donc! drôlement chouette le petit personnage que j’ai en photo de profil sur ce blog 🙂

  6. serge barande dit :

    J’y vais mercredi après-midi, voir La French, avec ma fille.
    Drôlement chouette cette fresque !

  7. Blog Blancan dit :

    Je compte sur ta critique ! 😉

  8. nathalie dit :

    Il a bien tout compris ton voisin ??? Ben Fredo et moi on te regarde avec plaisir, très bien dans ton rôle et on attend la sortie de La French
    Bisous

  9. Blog Blancan dit :

    Merci Nathalie 😉 et salue Fredo ! Bises

  10. Lili69 dit :

    Bonjour,

    En lisant votre humeur du jour je me dis que finalement on en est tous là, à subir le rôle que les autres veulent bien nous laisser prendre mais il y a toujours l’espoir du déclic ! Je repensais à la carrière de jean Dujardin par exemple, lorsqu’il campait des rôles de comiques et encore de comiques et puis un jour un rôle différent un gros succès et tout le monde l’encense … Ça ne tient à rien .. Pour ce qui est d’Anselme, justement c’est ce qui est intéressant dans le personnage et que vous réussissez à faire un super résistant soupe au lait! J’adore ce genre de personnages, d’autres un peu moins, mais cela n’enlève en rien la qualité de l’acteur 😉 sur les réseaux sociaux parlant d’un village français, les gens sont positifs par rapport à Anselme on compte sur lui pour venger Marie!
    Bonne journée ! Je reprends mon rôle, pas tous les jours facile à jouer non plus 😉

    • Blog Blancan dit :

      Merci Lili 😉 Comique/tragique, c’est aussi le petit drame de pas mal de comédiens. On dit qu’un comique peut facilement jouer du tragique et que l’inverse n’est pas obligatoirement vrai. Mais on dit beaucoup de bêtises. Il n’y a pas vraiment de règles, en fait. Bonne journée 😉

    • Bernard LE GALL dit :

      Superbe rôle, humain, bourru mais pas que…… faut savoir apprécier! Tu y es excellent , comme tous et toutes d’ailleurs, superbe série, ni flatteuse ni propagandiste. On en sort remué à chaque diffusion, pour ma part il me faut une bonne heure de piano pour atterrir! Vous avez tous dépassé le stade de la simple interprétation, vous y êtes !!!!! Quant à l’image…………

  11. Pascale dit :

    Défronce quoi !!! spa dur !

  12. LN dit :

    Ah, sympa, le verbe  » defroncer »! C’est très visuel, en plus… 😀

  13. mgoffice dit :

    Hé bien moi je me souviens de Bernard dans « Se souvenir des belles choses ». C’est dans ce film que je l’ai découvert….

    Bravo pour les autres rôles aussi bien sûr et une bise de Bordeaux où il pleut. Mais ça faut pas le dire.

  14. Lydie dit :

    Hi hi, mon fils m’envoie un sms de Nancy… il regarde en replay le Commissaire Magellan : « y’a BB ! »
    Bon je connais 2 autres BB, mais je me doute bien qu’il s’agit de toi, hein !
    A l’occasion, je lui demanderai comment il t’a trouvé… si tu avais les sourcils + froncés que d’habitude !! 😀

  15. Lydie dit :

    ps : le dessin est magnifique, sur ta photo d’illustration de cet article

Les commentaires sont fermés.