Votre avis sur LA FRENCH !

la-french-un-film-de-cedric-jimenez-avec-jean-dujardin_2217025_800x400
Guillaume Gouix et Bernard Campan Heu… Blancan !

Je vous laisse cette page pour que vous puissiez y déposer vos commentaires.

Je vous laisse quand même le lien sur une jolie critique dans Sur La Route du Cinéma écrit par la maîtresse des lieux : Pascale. (à lire ici)

Vous avez aussi la possibilité de voter. J’ai mis un petit sondage dans lequel vous pouvez donner votre avis critique !

20 réflexions sur « Votre avis sur LA FRENCH ! »

  1. J’en sors !
    Film intense ! Tu t’en sors remarquablement bien, « campant » (…) ce commissaire de manière extrêmement sincère. L’accent est parfait ! Dommage que tu aies eu cette promo à l’OCRB, mais la scène d’adieux est à la fois triviale et chargée d’émotion (évite quand même, à l’avenir, de monter sur les tables, tu n’as pas le pied très marin…!).
    Puis, j’ai retrouvé une kyrielle d’actrices et acteurs que j’adore, dont Lelouche, impressionnant en Zampa et Leconte assez poilant dans sa détresse…
    Parfois, la caméra « trop branlante » de Jimenez m’a un peu fatigué les yeux. Même si ce parti-pris a pouvoir d’intensifier les situations et le contexte, j’ai parfois eu un peu de mal.
    Mais, au final, j’ai beaucoup aimé.

    J'aime

  2. Tu nous communiqueras les chiffres des entrées premier jour quand tu en disposeras ?
    Pour info, à la séance de 15h15 (mégaCGR Villenave), on était une vingtaine dans la salle de 200 places… Mais j’espère bien que ça ne signifie pas grand chose ! Sinon cf. Momo…!

    J'aime

  3. Oh bonne mère, un putain de film ! Pas particulièrement ma came, les duels entre flics et voyou mais là, c’est de la bonne, de la très bonne. Un Jean Dujardin bluffant de force et de failles. Pas une fan de la première heure de notre Loulou nationale, mais là, chapeau bas, the Artist ! Gilles Lellouche, entre sobriété et démesure excelle lui aussi. Céline Sallette et Mélanie Doutey donnent, avec style et sentiment, le change à leurs héros. Suit une pléiade de seconds rôles époustouflants (et je suis objective, … private joke ) Retour gagnant aux grands films noirs des ‘années Ventura’ … Bravo à tous et merci, Monsieur Jimenez.

    J'aime

  4. :/ … fff, voilà ce que c’est que d’écrire avec un chat sur le clavier. Des fautes, des répèt’ … c’te honte ! Mais le cœur y est 😉 J’ai même oublié le plus important … Blancan, tu déchires grave !

    J'aime

  5. […] Après avoir tourné dans le froid une mixte (de nuit) pour Un Village Français (jolie scène), j’ai retrouvé l’équipe de La French pour la traditionnelle soirée chiffres. Je n’ai rien compris à cette arithmétique mais je ne saurais trop vous encourager à aller voir le film sans attendre. J’en ai eu d’excellents retours et ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce monument. J’y interprète le beau personnage de Lucien Aimé-Blanc super bien dirigé par le maestro Cédric Jimenez. Des rôles et des films comme ça, on n’en a pas tous les jours. C’est pour vous qu’on s’est décarcassés ! Dujardin, Lellouche, Doutey, Sallette, Gouix, Lecomte, Maaskri, Lopez, Magimel, Meylan, Adkine, Todeschini… Le menu est copieux ! Et il est servi. Bien servi… N’oubliez pas de signer le livre d’or et de voter ICI ! […]

    J'aime

  6. ça fait maintenant bien longtemps que je n’avais eu autant de plaisir à voir un film Français. Rien ne sonne faux, les dialogues sont justes drôles aussi, ce qui manque de plus en plus dans ce genre de cinéma. Mr Blancan est comme d’hab excellent !! bravo !! et les deux stars, même si je ne veux pas comparer à Gabin, ventura et autres de cette époque, je les trouve bons, justes. Je ne connaissais pas ce réalisateur mais alors là je lui tire mon chapeau… trés trés bon film !
    ça donne la pêche 🙂

    J'aime

  7. Bonjour,

    Je viens de voir LA FRENCH. Je n’ai pas le souvenir d’un film français de ce niveau depuis….disons le Corneau des années 70. Mise en scène, écriture, interprétation de tous les rôles, le ton juste, l’équilibre parfait.

    Quand à vous, ne vous connaissant pas, j’ai crû que vous étiez réellement un flic marseillais : on ne vous voit pas jouer, vous êtes…un grand bravo pour ce rôle qui me donne envie de connaître votre travail.

    Pierre-Jean

    J'aime

Les commentaires sont fermés.