Bonne cuite

boutanche

 

Hier, c’était donc la scène Anselme bourré. Jamais facile de jouer la scène bourré. Ça se mesure en taux d’alcoolémie. Dans La French, il y en avait une assez imbibée mais en impro. Donc, pas trop difficile. Et puis il y avait celle du pot de départ où, là, on était dans la catégorie bien chargé, mais qui maîtrise. Pour Anselme, si l’on se fiait aux répliques, il aurait été dangereux d’allumer un briquet à côté de sa bouche. Bref, ce fût une séquence bien agréable à jouer. Le mot jouer prenant tout son sens.

Demain sera le dernier jour de tournage pour La Village saison 6. Des bruits commencent à circuler sur la saison 7. Je ne dirai rien, mais les afficionados devraient être très contents de ce qui se profile. Mais chuuuuut. Je ne dirai rien. Anselme en sera-t-il ? Nous le verrons bien.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Bonne cuite

  1. LN dit :

    Comment ça  » tu ne diras rien »? 😀

  2. Lydie dit :

    Et pourquoi Anselme n’en serait-il pas… s’il est remis de sa cuite d’ici la saison 7 ?

    Ah pardon, j’allais oublier : LIGUEU ANTI-ALCOOLIQUEU !!!

  3. Lydie dit :

    LN, comment fais-tu pour qu’on arrive à voir une image dans ton commentaire ? Tu es magicienne ?

  4. Sarro Philippe dit :

  5. serge barande dit :

    Anselme le vent, les collabos récoltent la tempête.
    Et le vent qui sort de son bec interdit donc à tout fumeur de s’allumer une clope en la proximité d’Anselme. Sinon, attentat surprise, répression à suivre, etc. Etc.
    Anselme « bourré » de Talent !
    « Talent », définition de ‘Mon Petit Robert à Moi’. (Mot ancien, désuet). Mesure d’alcool. Sous l’ancien temps, appropriée à un breuvage incertain, mélange d’herbages peu définis. Synonyme : Potion magique. Dont le secret de fabrication incomberait en le savoir de très très très vieux acteurs en la matière. Restera à jamais un mystère…

Les commentaires sont fermés.