D’une pierre, deux coups

20082913_0

Hier, j’étais commissaire à Orléans. C’était trop bref mais très drôle. Merci Fejria. Un jour, nous nous étions dit, avec Farida Ouchani que ça serait sympa de tourner ensemble. C’est fait ! Et c’était en effet sympa. Dans le film, jouent aussi Adélaïde Leroux et Jean-Louis Coulloc’h avec qui j’avais tourné à Orléans aussi, dans Suerte. Mais il y a plein de copains, sur ce film.

Trêve dans mes tournages d’acteur. Je peux désormais m’atteler au retard accumulé dans tous les domaines. Le prochain tournage est en mai.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour D’une pierre, deux coups

  1. Lydie dit :

    Ah oui alors… qu’est-ce que c’est que cette perte de temps à tourner tout le temps !??

  2. serge barande dit :

    Aaahhh…. le Pont de Pierre, la Garonne à marée basse, et en fond les tours de Notre-Dame.
    Quel point de vue ! Punaise que c’est beau !!!

    • Blog Blancan dit :

      Alors, tu t’es planté sur deux ou trois détails…

      • serge barande dit :

        Ah bon ! ???…
        Mais aussi… C’est l’autre gremlin, là…
        C’est la Balou qui m’a jappé aux oreilles qu’il reconnaissait là où il avait pissé y a deux ans et demie !
        Aloooooors (voix de Galabru), si on peut plus faire confiance aux bêtes maintenant, où va-t-on ? Heeeiiinnnn !? Où allons-nous ? Heeeeiiiinnnn !?

  3. LN dit :

    C’est pas le pont d’Avignon? Ah, ben non, celui là est « complet »…..M’est avis que c’est du côté de Jeanne….Avec la Loire… 😀

  4. serge barande dit :

    Ben ouais, t’as raison Hélène ! C’est la Loire !
    Je viens de voir les Sternes pierregarins voler sur la photo, les Petits Gravelots s’accoupler sur les îlots, et j’attends d’observer les Balbuzards venir pêcher, plongeant dans les flots du dernier fleuve sauvage de France.
    Mais qu’il est couillon ce Balou !
    (N’empêche que le photo-montage avec les deux tours de Notre-Dame, en troisième plan, ça n’a pas aidé Balou. Le pauvre!).

  5. Pascale dit :

    Ooooooooooh Jean Louis Coulloc’h, c’est bien lui qui rendait meumeuh la Lady Chatterley ?
    J’adore

Les commentaires sont fermés.