Je vais me faire des amis…

SigmundFreud

Je viens de lire Freud pour les nuls et, à la fin du livre, il y a des exercices pratiques. Des devoirs, quoi. Alors aujourd’hui, je vais étudier le cas Sarkozy.

Ce matin, sur France Info, à propos de Valls qui s’inquiète de la possible prise de pouvoir du FN, Sarkozy répond : « J’ai beaucoup d’inquiétude pour lui. À un moment, il va craquer. Heureusement le bouton nucléaire, c’est le bureau d’à côté. »

Intéressant… Pour l’ancien chef de l’État, l’inquiétude de Valls par rapport à l’arrivée au pouvoir du FN est plus inquiétante que la réalisation de cette perspective. Traduire par « que le FN prenne le pouvoir, personnellement, ça ne me fait ni chaud ni froid ». Et on le comprend. Chacun des mots qu’il prononce est prononcé par le FN lui-même. Il n’y a donc aucune raison qu’il soit inquiété par l’arrivée du FN au pouvoir. On constate par ailleurs chaque jour des rapprochements UMP/FN, ne serait-ce que dans le comportement de l’électorat lors des élections partielles.

« À un moment il va craquer ». Ce qui veut dire que ce mec (Valls) est fragile psychologiquement. C’est un faible susceptible se sombrer dans la folie.

« Heureusement, le bouton nucléaire, c’est le bureau d’à côté ». Le bouton nucléaire, c’est l’expression de la toute puissance. Il suffit d’appuyer sur un simple bouton et boum, des millions de morts ! Et comme l’ennemi affiché de Valls, c’est le FN, le bouton nucléaire, il l’utiliserait contre la France. Valls est donc un danger pour la France, beaucoup plus grand que le Front National, selon Sarkozy. On voit qu’il fait preuve d’une vraie vision de chef d’État. Un parti qui fait tout pour cacher ses adhérents racistes, fascistes, antisémites, homophobes (son fond de commerce très franchouillard, finalement) serait moins dangereux qu’un parti socialiste dont le principal défaut consiste à appliquer en bon élève la politique économique prônée par la droite libérale dont se réclame l’UMP. S’il poursuit dans la caricature qui se répand dans les commentaires des fachos sous chaque fil d’actualité, son ennemi principal sera forcément Taubiera puisque c’est une femme de couleur intelligente et de gauche (tous les défauts pour les fachos. Manquerait plus qu’elle soit homo). Au passage, il dévoile ici sa fascination enfantine de la toute puissance représentée par ce fameux bouton, présent dans le bureau d’à côté, celui qu’il occupait et qu’il rêve d’occuper à nouveau. Le point G. L’orgasme masculin. Tu appuies là et pchouit badaboum, un champignon atomique. C’est pas jojo, la symbolique qui traine dans la tête du petit énervé. Il révèle aussi sa propre vision radicale des solutions : un problème ? On l’élimine physiquement ! Mais qu’on se rassure, en fait, il fait de l’humour. De l’humour de droite. C’est toujours comme ça, l’humour de droite. C’est violent, ça rabaisse. Forcément.

Plus loin, il poursuit avec les mots qu’il a prononcés la veille sur le même sujet (Valls) : «Il nous a dit qu’il avait peur, c’est pas rassurant! Nous sommes dans un bateau dont le capitaine dit à l’ensemble des passagers “j’ai peur”. Nous, ce que l’on craint, c’est sa politique. On ne demande pas au premier ministre d’avoir peur mais de prendre des décisions en matière de sécurité, d’économie, de lutte contre le chômage.»

Bon, là, je ne vais pas décortiquer l’évidence : la politique de Valls est plus dangereuse que celle du FN (si vous pensez cela, merci d’arrêter votre lecture ici et d’aller voir ailleurs !). Ensuite, l’image du capitaine, toujours la même… L’autorité, l’image paternelle.

En fait, ce mec, il est comme tous ces… heu… ces pauvres gens qui vont voter FN. La solution aux problèmes de la France passe par la prise de pouvoir des couillus, enfants de maternelle (voir Ogres Niais) pour qui les problèmes s’éliminent à coups de baïonnettes. Vive la France d’extrême droite !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Je vais me faire des amis…

  1. Sarro Philippe dit :

    Euh! c’est pas à Béziers où l’on voit des affiches vantant les nouveaux pistolets de la police nationale ?
    Sarkozy est peut être « bite et roi », zut! un lapsus révélateur.

  2. Pascale dit :

    Je ne lis pas mais j’aime beaucoup ton article !

  3. hetre dit :

    Depuis l’avènement de Hollande on n’entend que des critiques de tous les bords envers lui et son gouvernement.
    Donc ces gens de gauche ils ne valent rien tant ceux qui essaient de gouverner que ceux qui les en empêchent. Hors je lis que la seule alternative amenée par tous ceux qui critiquent et refusent de gouverner est encore pire que le mal. Finalement le français c’est comme un chercheur de laboratoire : il te trouve un remède pour te guérir le foie et il te bouffe l’estomac. Attention quand il va vouloir te soigner ce dernier.

  4. Laurent dit :

    Bernard, ton analyse est pertinente et je la partage totalement. Et puis j’espère que nous sommes nombreux à reconnaître en Christiane Taubira une femme intelligente et de gauche, et à la défendre en tant que telle. J’ai mal lorsque j’entends la bassesse des attaques racistes dont elle fait l’objet!

  5. Lydie dit :

    Quand c’est que tu te mets au tir à l’arc pour les Nuls ? 😉

  6. Anna dit :

    Psychanalyser un nul comme Sarko, quelle perte de temps…. et en même temps, c’est continuer à le faire exister dans toute sa splendeur. Pffff…
    Bon après Sarko, tu t’attaques à la psychanalyse de Le Pen (is)?

  7. serge barande dit :

    Mais « La Talonnette »… LA Minaude, elle est cramée des bagnoles !!!
    Mes les Dérives m’inquiètent fortement…
    Que certains potentats, petits trous-du-cul (en fait) aient audience en le Peuple, m’inquiète fortement.
    La très malsaine concrétisation de l’évolution sociétale qui ne mène qu’à des cataclysmes sociétaux, ne me sied point (tu l’imagines bien !!!)

    Illustration :

    Un magnifique film… : Le Déclin de l’Empire Américain. Où il était question, bien sûr, de tout autre question.
    Eh bien… sur le plan de la métaphore ABSOLUE, il était bien sûr AUSSI question de l’évolution sociétale.
    D’où ma question (ou mon commentaire) : A quoi donc sert l’Art, en ses dimensions multiples ? Sinon participer à faire évoluer La Société…

Les commentaires sont fermés.