Ouï-dire

oreille

En ce bel après-midi de juillet… heu, d’avril, merde. Oui, donc, en ce bel après-midi d’avril, donc, puisqu’il ne faut pas se laisser tromper par les apparences climatiques, je rentre d’une séance de lecture de Toril de Laurent Teyssier. Je pense qu’il a dû se sentir rassuré en entendant et en voyant les acteurs correspondant aux personnages. Ce matin, on avait déjà une idée de ce que sera le film. Bravo pour le casting ! Début de tournage le 18 mai.

Me restent encore quelques rendez-vous avant de descendre samedi du côté de Limoges pour y tourner dans un court-métrage. Ambiance bourgeoisie provinciale.

Encore quelques décisions à prendre pour mon projet de long. En tout cas, je me suis senti rarement aussi combatif pour un projet.

La vie d’acteur continue néanmoins. J’ai ouï dire qu’on autre tournage se dessinait pour le mois d’août. J’ai ouï dire aussi qu’avant de partir pour Limoges, j’aurai une nouvelle.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Ouï-dire

  1. serge barande dit :

    Attrape pas un chaud et froid avec ce climat de fada, surtout à Limoges. L’otite est vite là, handicapant le ouïe-dire.
    Tes ouïe-dire rejoignent quelque peu tes non-dits de l’autre jour… Mais on sent que ça avance rude en ce moment !

  2. gillesheluin dit :

    De fada, oui… 10° de moins ici à Nice qu’à Paris !

  3. Sarro Philippe dit :

    Nön-dire

    T’as la puce à l’oreille ?

  4. Sarro Philippe dit :

    Comme l’a dit Lydie
    j’essaye de décoder mais j’ai pas compris ton message de hier:

    « Balou n’a pas percuté Antoinette. Je répète : Balou n’a pas percuté Antoinette. »

    Tu veux parler de Marie Antoinette ou de Marie Stuart ?
    On frise le complot là !

    Quand à Balou !

  5. serge barande dit :

    BB émettait déjà du temps de Radio Londres, je répète, BB émettait déjà du temps de Radio Londres

Les commentaires sont fermés.