Magritte sors de ce corps

 

Il est des films courts qui n’en sont pas moins grands. Je crois bien que nous tournons un de ceux-là.

Sinon, toujours cette campagne qui finit par ressembler à de la peinture. C’est d’un chiant! Même la nuit, c’est beau.

  

4 réflexions sur « Magritte sors de ce corps »

  1. Tiens, c’est déjà le premier quartier il faut repiquer les salades et sortir la sève du bouleau.

    J'aime

  2. Eh… mais c’est beau ça dit donc !!!
    J’adore Magritte…
    Euh, tu pourrais pas arrêter de faire le même genre de photos que moi mais en mieux ??
    😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.