Agir

11150152_940487709324147_5728655917418642056_n

La bourse est à son plus haut niveau depuis 2008 et le chômage, c’est pareil. Conclusion : plus il y a du chômage, plus les financiers sont contents. J’hésite. Je joue en bourse ou je milite à dans la vraie gauche ?

Il y en a qui ne se posent pas la question et agissent en dehors de tout ce binz. Comme une des lectrices du blog, Anita et sa ferme en pays basque. Pedronia. Animaux, fromages vendus en Amap et marchés, accueil de citadins qui veulent fouler la terre et ses senteurs végétales et animales. Il y a aussi le cousin Nicolas qui a construit sa maison en paille et s’est lancé dans le maraichage-bio du côté d’Eysus (côté Béarn). À chaque fois que je descends à Oloron, je fais un tour obligatoire du côté de ses serres et rangs de salades.

Je suis assez admiratif de ces gens qui laissent sortir la pensée du cerveau pour la prolonger dans les bras, manches retroussées.

Les fesses de bouc peuvent laïquer la page : https://www.facebook.com/pages/Pedronia/940475452658706

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Agir

  1. Claude dit :

    Me sortir la pensée du cerveau, avec mon lumbago chronique, ça va déjà être coton. Mais lui retrousser les manches, alors là, je demande d’abord à mon kiné, si tu permets…

    • Blog Blancan dit :

      J’avoue que cette phrase aurait mérité que je m’y attarde. J’y ai pensé en postant le machin. C’est con qu’il soit chronique, ton lumbago. Je soigne bien ceux de passage 😉

  2. Pascale dit :

    Je t’échange un zona contre un verre d’eau !
    Oui moi aussi je suis joueuse.

  3. Lydie dit :

    Agir, ça c’est une bonne idée ! Bon, je vois que tu as déjà étendu le linge…

  4. Lydie dit :

    Ya Anita, ya Nicolas, et bientôt yaura mon hijo qui veut, avec bac+4 (ou 5 on va pas chipoter si je sais plus hein ?) en biologie-environnement…vendre des confitures !! et des produits qu’il fabriquera, en plus de faire des visites excursions commentées (botaniques, géologiques…), de donner des cours particuliers, et peut-être aussi de transcrire des collectages en occitan, comme ça il éviterait le chômage…
    Et puis en plus, il veut m’apprendre les chants des oiseaux…aaargh… je les retiens pas moi !!
    T’as raison, il y a des gens courageux, travailleurs, qui agissent…

    Euh, moi je préfèrerais… : c’est pas plus simple de jouer en Bourse, dis ??

  5. Sarro Philippe dit :

    Tu fais aussi le toucher des écrouelles pour soigner les scrofuleux ?

  6. Blog Blancan dit :

    Non, je bouffais les écuelles pour dépouiller les souffreteux !

  7. anita dit :

    Chouette le focus sur la démarche dans le blog. J’aime vraiment bien ces outils de com modernes qui nous permettent de se faire des signes même lorsque nous évoluons dans des sphères différentes.
    Tu te dis admiratif. Je pense que ce n’est pas nécessaire. Pour moi, et pour la plupart de ce que je côtoie qui se sont engagés dans de telles démarches il ne s’agit pas d’exploit. Il s’agit au contraire de l’incapacité à faire autrement … d’une nécessité d’agir, d’une incapacité à supporter un niveau de compromis très élevé. La pratique nous révèle aussi que même dans la démarche du proche de la terre, de la paysannerie, des compromis s’imposent, un peu moins qu’ailleurs cependant, il me semble.
    Je pourrai en parler pendant des pages et des pages, c’est aussi pour ça que je mets des nouvelles sur la page facebook. Pour que d’autres, même à distance, sentent, reniflent, chopent un bout de lumière. Je suis surprise moi-même du plaisir que j’ai à le faire.
    Oui Lydie, le mouvement est amorcé, et de plus en plus nombreux, des jeunes, qui ont souvent un niveau d’études conséquent font le pas. (ça laisse penser que les études aident à ouvrir l’esprit, à développer le regard critique et la création … ben ça alors, c’est une super bonne nouvelle 🙂 ). Oui du courage, c’est je crois ce qui pulse , ce qui booste, ce qui donne le gnac … l’étymologie de « courage » c’est « coeur ».
    Et puis avoir les pieds sur terre aide pas mal à éviter le lumbago, et pour ce qui est de retrousser les manches ya un truc super pratique … le marcel.

  8. serge barande dit :

    Dans son sommeil (chuuut)…, j’ai mis du terreau sur le dos du Balou, et j’ai semé quelques radis…
    Puis-je ainsi espérer une once de croissance, légumière autant que sociétale ?…
    La Vie des Bêtes !…

Les commentaires sont fermés.