Première nuit à Cannes

photo5

On s’en fait une montagne, de ce machin. Et puis, finalement… C’est bien le Cannes le plus pépère que je suis en train de passer.

Non, parce que c’est pas évident. Entre les images associées au festival qui sont véhiculées dans l’esprit des gens (forcément les stars, le tapis rouge, les fêtes…) et sa propre expérience, ça donne un truc pas vraiment anodin. Est-ce que le film va être bien reçu ? Et plus personnellement, est-ce qu’on va apprécier mon travail ?

Cette année, enfin, je ne dirais pas que je m’en fous, mais j’ai adopté une forme de détachement. De toute façon, le film, il ne plaira pas à tout le monde et, pour ce qui est de ma gueule, pour Jean Renoir, c’est mort. Quant aux vivants, ils ont déjà eu largement l’occasion d’avoir ou non envie de me faire bosser. Donc, là, pépère pépère.

À midi et demie, on va à la sortie de la projection du matin, ensuite on file sur la plage au repas de je sais pas qui, en attendant la projection du soir et la fête qui suivra. Se laisser porter, profiter des amis en ne s’attardant pas sur le regard des autres. Rétrospectivement, je m’amuse de mes stress passés.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Première nuit à Cannes

  1. Victor Hugo en avait déjà fait l’éloge….

  2. Iris Lagrange dit :

    Sans les stress passés, ce Cannes pépère n’aurait pas la même saveur 😉 Et méfie toi des vivants !!! Des voix ‘ci-bas’ pourraient bien faire entendre le souhait de te faire bosser … Comment ça, je fous la pression ?! … 🙂

  3. Pascale dit :

    Tu grandis !

  4. Claude dit :

    Hou là là, vivement le festival de Maubeuge, que tu puisses enfin t’éclater !

  5. hetre dit :

    « Cannes le plus pépère que je suis en train de passer » on sait tous que tu n’en as pas fait 36 et de te voir si décontracté on sent bien que tu es mort de trouille. C’est normal puisqu’on va te juger et te jauger.
    Haut les cœurs ! ça devrait bien se passer dans l’ensemble…m’a dit ma pythonisse préférée.

  6. Maubeuge…erf…Mons pas loin et l’Doudou…lol….

    L’éloge…Bernard de la sagesse je crois ou alors je me trompe …

  7. serge barande dit :

    Ils sont tout riquiquis les chiens des bords de mer à Cannes. Faudrait faire quelque chose.
    A moins qu’ils ne se fassent tout petit à cause de quelque stress.
    Faut voir ça de près. Ça m’inquiète.

Les commentaires sont fermés.