Selfie de s’amuser

joconde

Alors hier, j’avais des essais pour un truc très secret. Je ne dirai donc rien du contenu ni du personnage. Mais ça serait tellement super de jouer ce rôle, que j’y suis allé très décontracté. L’état d’esprit dans lequel j’étais : « c’est tellement un super rôle qu’ils vont pas me prendre ». J’étais donc très détendu, très à l’aise. Non pas que je doutais de mes capacités à jouer, au contraire. C’est juste que la décision de mettre tel acteur sur tel personnage dépend à la fois de l’essai, du réalisateur, du producteur, de la chaîne. Donc, à quoi bon se mettre martel en tête. On ne maîtrise rien à la décision de la place d’acteur. Le seul truc à faire : faire son boulot avec plaisir. Si tu te mets à angoisser, c’est même pas la peine. Tu joueras mal et tu prendras une décision négative à la place des autres. Non, lui, il est trop mauvais ! Donc, j’ai fait mon boulot. Le reste ne m’appartient plus. Mais c’était un casting très sympa, comme je les aime, avec une directrice de casting cool et une vraie comédienne pour donner la réplique.

En y allant, dans le métro, quoi que je vienne de dire, je n’en menait pas large pour autant. Entre Concorde et Invalides, je suis pris d’une montée d’angoisse. Je vais pas assurer… Ah non, me dis-je, pas question de se piéger soi-même ! Que faire pour évacuer ce doute qui commence à tisser sa toile ? À cet instant, une adolescente s’approche de moi et me dit : « vous jouez pas dans des films, vous ? ». Si, si. On peut faire un selfie ? Et voilà que je fais un selfie dans le métro avec la jeune fille. Avec ma facilité à entrer dans la pensée magique, j’ai vécu ce non-événement comme un clin d’œil du hasard qui venait à point nommé dissiper mes complexes de légitimité. Si ça se trouve, je serai pris pour le rôle.

Rien à voir avec ce qui précède, mais je me suis amusé à mettre en image le mot malin proposé par Hêtre dans un commentaire :

logo2

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Selfie de s’amuser

  1. Lydie dit :

    puisk tu dis pas pour quel rôle c’est, tant pis pour toi… t’as aucun commentaire !
    … flûûte, si !

  2. serge barande dit :

    Ça partait pourtant pas mal… Toi en le rôle de la Joconde… Bon… Moyen-moyen… Mais en celui de Léonard (celui qui crée), je t’y voyais bien, moyennant perruque et rasage de bacchantes, te faire beau quoi !.
    Mais v’là t-y pas que tu me prends la mauvaise ligne de métro !!! ???
    Comment veux-tu trouver une certaine concorde en tout ceci en passant par « Invalides » ?!!!
    Ben non ! Ça va pas, ça !
    Forcément que c’était mal barré l’ambiance à bord du train des taupes. M’étonnes que t’aies angoissé ! Heureusement que t’as eu la gamine au téléphone. Ça rebouste, un peu de jeunesse attentionnée dans ce monde de fadas.
    J’espère que t’as souri et qu’après tu lui as confié qu’elle te sortait inopinément d’un cauchemar intraterreux.
    Parce que si ça se trouve, tu seras pris pour le rôle… Hé-hé-hé !!!

Les commentaires sont fermés.