Le (faux) problème

tgv-mediterranee

Non mais, le problème, en fait, c’est que je meurs d’envie de monter les images prises à Bazas. Mais le souci, c’est que ça ferait un court-métrage et non pas une partie du documentaire. Et puis, de toute façon, dans deux heures je reprends le train pour Avignon pour une nouvelle semaine de tournage de Toril.

Entre nous, Toril, ça se passe super bien.

19 réflexions sur « Le (faux) problème »

  1. Si Toril se passe super bien comme tu dis… alors pourquoi JJ veut se supprimer, hein ?
    Ah, ptêtr qu’il n’aime pas la pluie ! 😀

    J'aime

  2. Comme le sculpteur qui a de la matière, tu sembles impatient de créer… documentaire… court-métrage… ? Quel suspense intolérable !! 😉

    J'aime

      1. Euh, tu peux procéder, vite fait, à une étude de texte de ta phrase pliiiz ?
        Parce qu’elle est si délicieusement tarabiscotée que je ne suis pas sûre d’avoir bien compris !! 😉

        J'aime

  3. C’est chouette que tu nous donnes la météo en direct !
    Mais tu pourrais pas éviter de te tromper ?
    Parce qu’aujourd’hui j’ai vu que du soleil…

    J'aime

  4. Eh… je viens juste de remarquer la photo : comment t’as fait pour être à la fois dans le train et en dehors ?? Trop fort ! 😀
    (record battu, 6 commentaires !)

    J'aime

  5. Flûte, j’avais pas vu… faut que je réponde à ta question 😮

    Dans un pitch, tiens ! Bon, s’il a été remanié sans me prévenir… forcément je vais raconter n’importe quoi ! 😀 😀

    Et pis d’abord là je sors pas, je reste dedans !

    J'aime

      1. … quand j’étais petite, j’hésitais entre chercheur sur le cerveau et détective, alors trouver ça, facile ! 😉 😀

        J'aime

Les commentaires sont fermés.