Toril, on met en boîte…

701654911-champ-de-citrouilles-citrouille-culture-de-legumes-orange-couleur

Hier, le compteur de pas de mon IPhone a encore explosé les chiffres. Nous avions deux belles séquences de jeu avec les fistons Lucas. Du lourd. Et comme c’était une journée d’anniversaires, la soirée s’est prolongée par une fête d’équipe. Et comme quand je suis dans une fête d’équipe (si c’est une équipe sympa), il peut arriver qu’à un moment il me prenne l’envie de faire une improvisation dans laquelle j’imite l’équipe au travail, fatalement, c’est arrivé. C’est donc les pattes lourdes que j’ai regagné ma couche à l’heure où les carrosses se transforment en citrouilles.

Aujourd’hui, nous sommes en mixte (jour vers nuit), au verger. Les séquences seront visuelles et muettes. Toujours ce sentiment partagé de faire un putain de film.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Toril, on met en boîte…

  1. serge barande dit :

    La foire tardive d’imitation de son prochain, c’est vraiment la seule solution pour trouver des citrouilles aussi mûres en juin ! Même si c’est toujours la saison des carrosses, ça fait belle lurette que les citrouilles ont disparu des bans…

    J’ai le même avec les crapauds et les princes charmants. En hiver, t’as pas un seul prince charmant dispo vu que les crapauds hivernent. Vas-y toi, pour trouver un crapaud actif le 7 janvier… Alors un prince charmant à la même date, encore moins.
    Je viens de chercher avec des ours, avec des chauves-souris… mais j’ai rien trouvé. Sauf qu’en hiver ils hibernent (dur ou très risqué de chercher à les embrasser).
    Y aurait peut-être un truc à faire avec les poireaux, voire les épinards primeurs… Mais aucun « philosophe » ne s’est aventuré à nous balancer une fablounette où les poireaux et les épinards deviendraient ours ou chauves-souris et vice versa. De toute façon, ça servirait à rien.

    Comme dirait mon vieil oncle Alphonse : « Les chauves-souris… ces saloperrries, elles s’accrrrochent à mes cheveux et les ourrrs y mangent mon miel !!! Sâââloperrrries que tout ça ! » conclut-il la plupart du temps en se resservant un verre de mauvais vin.
    C’est que mon oncle Alphonse, c’est pas la moitié d’un couillon. Ils les a faites les écoles, comme il dit.
    Ben voyons…
    Sauf qu’il n’a plus de cheveux et qu’il n’a jamais eu de ruches (et que je n’ai pas de vieil oncle Alphonse, Dieu m’en protège). Juste des conneries que j’attrape au vol lors de mes sorties dominicales, et pas que dans le bec de « vieux oncles Alphonse »…

    Enfin, tout ça on s’en fout, tu boufferas pas de soupe à la citrouille ce soir (c’est con car c’est très bon), même si t’en a vu une bien mûre hors saison !
    Le principal, c’est que ÇA TOURNE !!!

  2. serge barande dit :

    Au fait de bouffer… Aujourd’hui, le Balou il a croqué une grosse araignée qui passait à sa portée sur le coup des 7h15 !
    Façon caméléon, sans trop bouger le corps… Juste en étirant sa langue et sa tête, tout en restant le cul bien posé sur son tapis. Un petit rototo de satisfécit s’en est suivi…
    Comme c’est une première observation naturaliste, je tenais à vous en faire part en primeur (avant publication d’une notule dans « Sciences et Vie », bien sûr).
    Ce chien est omnivore, confirmation, et complètement fada !
    Ou alors, un jour, il a dévoré tout entier un clown… L’est toujours vivant le Django Edwards ?
    Ce serait intéressant de vérifier cela…

  3. Lydie dit :

    Contente pour toi… ce tournage semble un vrai plaisir !! 🙂

  4. Lydie dit :

    Mettre un toril dans une boîte… elle est sacrément grande, ta boîte !! 😀

  5. Lydie dit :

    T’es genre homme-orchestre, non ? … si tu es arrivé à imiter l’équipe entière !!?

  6. Lydie dit :

    Les scènes muettes, c’est « reposant », j’aime bien quand ça ponctue un film 🙂

  7. Lydie dit :

    Attends… j’ai un doute… ça existe, dans un film, des séquences qui ne sont pas visuelles ? Parce que, même si on fait écran noir tandis que des gens continuent de parler, ou se bagarrent, ou bien qu’on entend des bruits divers… ben, c’est quand même « visuel » pour le spectateur : c’est… noir !! 😀

  8. Lydie dit :

    😀 😀

    (hem… en fait, je comprends pas, hein !)

Les commentaires sont fermés.