artisan

Artisan

Me voilà plongé dans le montage des images tournées à Bazas. Un sacré boulot, en fait. D’aucun jugera qu’il est totalement inutile de commencer à monter un documentaire dont on a tourné un tout petit dixième de la matière. Ce à quoi je répondrai à d’aucun, qu’en bon manuel, j’ai besoin de me coltiner à la matière pour en analyser les erreurs et envisager les pistes des tournages à venir.

T’as les intellos et les artisans. J’ai pas choisi mon camp. Il me constitue.

22 réflexions sur « artisan »

  1. Tu as bien raison. D’ailleurs Serge te le dira « en cuisine il faut goûter tous les aliments avant que la sauce soit cuite ». Finalement tu aurais fait un bon artisan cuisinier.
    Fais comme tu le sens et continue à nous ravir.

    J'aime

    1. Comme disait la Mère Denis : « Ça c’est vrai, ça! » Ben oui, imagine que le rognon soit blet, c’est pas ta sauce madère qui va te l’arranger le rognon ! Quand c’est blet, c’est blet !

      J'aime

  2. Tututut, tu t’es trahi : ta façon d’analyser que tu es un artisan dévoile que tu es un artisan… intellectuel !!

    … Mais non, c’est pas une injure !

    😀

    J'aime

  3. N’empêche que t’as pas procrastiné !……..
    Y a quelqu’un qui va t’engueuler sévère…….. (Je veux pas cafter hein ! Mais ça commence par P et ça finit par ascale).
    Moi, je t’avais juste proposé ça comme ça, pour Bazas. Comme on dirait : « Té, au lieu de rien faire, va donc me faire réchauffer les gésiers de canard confit, la salade composée n’attend qu’après! » (mon repas à venir…).

    En fait, tout ceci ce n’est qu’une question de gourmandise respective… Moi, et mes beaux gésiers confits (slurp, j’te dis même pas la balle que c’est), mais toi surtout, tes images prises à Bazas (slurp aussi !).
    Qu’une question de gour-man-di-se, te dis-je !!!
    Et pour les végétariens (contre qui je n’ai rien puisque je leur cuisine aussi des plats qui leur plaisent à bloc), un docu sur la lente croissance du cresson en sud-Essonne. Du deux en un en sorte.
    Alors oui, certainement de l’artisanat. Du trifouillage des petits bazars qu’on a sous la main et qui nous plaisent bien. Oui. C’est ça. De l’artisanat.
    Au fait, tu les as goûtées tes images de Bazas avant de les monter !?

    J'aime

  4. Tiens, en parlant de Bazas, ce 23 juin c’était la fête de la St Jean (mais c’était avant tout l’anniversaire de ma fille 🙂 !)

    À Bazas, y sont pas très courageux : dans le rôle du taureau… ils avaient ‘casté’ une vachette ! 😀

    J'aime

Les commentaires sont fermés.