Olé !

arenesarles

Ce coup-ci, c’est terminé, Toril. Le dernier coup de manivelle a été donné hier après-midi aux arènes d’Arles. Je préviens tout de suite : ce n’est pas un film sur la tauromachie. Je n’ai rien contre. Au contraire serais-je tenté de dire, au risque de me recevoir des crachats à la figure. Là, en tout cas, il s’agissait juste d’une course camarguaise qui n’occupera qu’un toute petite place dans le film magistral (semble-t-il) que nous a concocté Laurent Teyssier. Ce fût aussi l’occasion de circuler dans les entrailles des arènes à l’intérieur desquelles bêtes et hommes préparent leur entrée en piste. En 2016, on lâche Toril !

Ainsi s’achève aussi mon petit tour de France entamé la semaine dernière. C’est pas mal de se retrouver à la maison. Respirer. Paresser. Enfin.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Olé !

  1. Lydie dit :

    Pôpôpôp ! Paresser mais pas trop, faudrait pas exagérer non plus !
    😀

  2. Lydie dit :

    Si j’ai bien compris, tu as effectué ton tour de France en apnée ?

    D’accord, après un tel exploit, on t’accorde de te poser.

  3. hetre dit :

    Mais non Bernard tu confonds. L’apnée juvénile c’est le bébé qui s’endort pendant la tétée alors que l’acné juvénile c’est un ado qui s’éclaire avec plusieurs frontales. il y a quand même 16 à 17 ans d’âge entre les deux.
    Chez nous, les gens du voyage ils se posent quinze jours deux fois par mois.

  4. hetre dit :

    il fallait lire « se reposent »

  5. serge barande dit :

    Pour dire,…sans Bardot non plus, cassez ainsi les burnes aux bestioles, ça me gave ! Après, s’il y a des pères de familles qui souhaitent galoper au cul des vachettes, ça les regarde… Mais intellectuellement, l’activité me semble assez pauvre, quoique traditionnelle (ah, putain… les traditions…)
    Que les aficionados aillent donc taper la belote et boire des canons ! Ça fera bosser les gars des villages et ça emmerdera pas les vachettes à burnettes.

    Alors, je te crache pas non plus sur les poils de ton nez, mais bon,…t’avoueras quand même que la belote est bien plus paisible. Et qu’elle fait chier personne (ou parfois la serveuse, même que les vieux qui jouent, ça leur rappelle leur jeunesse…).

    Après, tu te poses chez toi. Ça c’est bien aussi. Un peu de répit, de retrouvailles et de partage. Plus les souvenirs du tournage…
    Ça repose. Tu vas enfin pouvoir procrastiner. Un luxe, de nos jours…

  6. Lydie dit :

    Bah, tu finis toujours par pro…duire un truc de derrière les fagots 😉

  7. Lydie dit :

    Non mais… j’ai bien lu, là ??

    J’vais t’envoyer un taureau aux fesses moi !!

    Si encore c’était un combat parce que l’homme a faim et veut manger du taureau (bien plus facile à chasser que le lapin, ceci dit en passant)…

    Mais c’est de l’a-mu-se-meng ça môssieur, et même que ça tue le taureau après l’avoir torturé (si mes souvenirs sont bons) !

  8. Lydie dit :

    Serge, monte vite à Paris lui proposer la belote ou la manille, avant que Bernard nous vire toréador !

    Parce qu’on parle d’arènes et de mort donnée là,
    et pas des courses de vachettes stupides, dans les rues, où ceux qui se feraient encorner l’auraient bien cherché, aïe ! 😉

  9. Lydie dit :

    Oui… bon, voyons ce qu’on peut faire…
    je t’enregistre ça et j’te l’envoie ! Tu veux l’image ou pas ? Le langage des signes ? Un café ? 😀 😀

Les commentaires sont fermés.