Le temps de changer de strapontin…

3986796657

Le temps de changer de strapontin et pour rassurer ceux qui pensent que j’ai pris ma carte aux républicains, j’ai regardé hier le débat entre les trois candidats (à plus de 10%) de la région Nord. Vous savez, c’est la région dont les médias prédisent la victoire de la dame blonde, celles dont ils veulent faire la prochaine présidente de la république.

Ce qui était assez édifiant, c’est de constater à quel point elle ne connaît rien aux dossiers. Elle aligne conneries sur conneries. Celle que la presse nous présente comme une virtuose médiatique se révèle très médiocre, voire pire. Elle n’est bonne que quand elle est seule sur scène à cracher son venin. Mais dès qu’elle a quelqu’un en face, qu’elle doit montrer une connaissance des réalités, faire des propositions, il n’y a plus personne.

Un exemple. Pour Calais et les 6000 réfugiés, sa solution consiste à supprimer les subventions aux associations qui les aident. Parce que, c’est à cause de ses associations que les réfugiés viennent. C’est un peu la logique de « supprimons les ambulances pour diminuer les accidents de la route ».

1 – les mecs, ils fuient la guerre et la misère.

2 – ils ne veulent surtout pas rester en France mais gagner l’Angleterre.

3 – Ce sont des humains dont elle parle. Si on ne leur donne plus à bouffer, une vieille tente et trois couvertures, ils font quoi ? Ils crèvent ?

4 – Elle appelle ça une solution ? Hum, je me retiens de ne pas me laisser aller à la facilité autour du mot solution…

Bref, et donc, cette personne arriverait largement en tête au premier tour ? Mais ils ont quoi dans la tronche ceux qui vont voter pour elle ? En fait, elle n’a et n’aura jamais aucune solution qui tienne la route. Sa seule force, c’est la bêtise et la haine. Ses seuls soutiens, les médias et le silence complice des penseurs.

Ah, ok, c’est un vote de rejet des politiques et de Hollande ? Sans déconner, il a quand même fait plein de réformes de gauche, c’est à dire pour l’égalité des chances, le partage des richesses, la lutte contre la finance, le chômage… De quoi je parle ? Ben, par exemple heu… attendez… par exemple… ben, c’est vrai que…

Vous avez raison. En fait, il n’a rien fait qui ressemble à de la gauche.

François, il va falloir assumer tes responsabilités dans la merde qui arrive.

(je tiens jamais le silence très longtemps)

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le temps de changer de strapontin…

  1. Hélène dit :

    Ouf!!!! 😉 Heureusement pour nous, que tu ne tiens pas le silence trop longtemps! Et bravo pour cet article, avec une analyse toujours très fine de la situation…

  2. Lydie dit :

    Aah… te revoilà !! 😉

  3. Thierry de Saint-Chinian dit :

    « Le Silence est un cri qui étouffe … » chantait Lavilliers … Un autre Bernard célèbre. Rien à ajouter à ta prose vespérale. Ravi de ton retour citoyen, de ton bref mutisme 😉 et de ton analyse pertinente sur la dame de Montretout et son lot de fadaises spongieuses et nauséabondes. Tes envolées citoyennes sont toujours un bol d’air frais dans ce cambouis ambiant … Adïou 😉

    • Blog Blancan dit :

      Bon, c’est vrai que dès que des élections approchent, ça sent le pourri. Et ces odeurs me font me lever du strapontin 😉 Que j’aimerais être pépère devant tout ça…

  4. Lydie dit :

    Comme un pantin lourd et saoul, le pays avance, tiré par les boeufs qu’on a trouvé à atteler, leur confiant sort et espoirs.
    Et ils vont… à gauche, à droite, à gauche…
    Le trait hésitant, du morse, SOS, la récolte ne sera pas très bonne…

    Mais les animaux ne sont pas au service du pays ; ils pourraient tâtonner dans une relative entente pour trouver de meilleures idées, un cheminement plus cohérent ?

    Les animaux ne cherchent que leur propre pitance et errent, ne se souvenant que par instants, brefs, de leurs responsabilités…
    « Ah oui, la charrue ! Ce sacré pays… »

    Trouver les bons z’animaux…

  5. serge barande dit :

    Y dit que… que… « ben je mute du blog ». Comme certains vous annoncent qu’ils saignent du nez. Aucun rapport, mais c’est exprès. Quoique…
    Ben non ! Ni mutisme ni assoupissement Citoyen !
    Comme quoi, j’y vois encore bien (!!!), les plumes des oiseaux comme celles des écriteurs (pas écrit ‘écrivains’, ça peut vexer). Et le Balou avec ! (Attaque kiki!!!)
    Non… parce qu’il y en avait, là… profitant de mes errances migratrices basques, qui suspectaient une part de sénilité en moi. Et comme « voyous » n’a pas à ma connaissance de ‘féminin’ (vouyouses étant limite), je ne savais plus comment traiter mon prochain.
    Bien cool tout ça… Je me mare bien, entre autres, et remonte le temps de tes écrits…

    • Blog Blancan dit :

      Enfin de retour, la feignasse et son Balou ! 😉 Bon, en fait, il y a des articles que tu n’auras pas lu parce que, quand c’est trop polémique (ce que je ne peux m’empêcher de faire quand il s’agit du parti des fachos), le lendemain, j’enlève. Pffuit! Parce que je me suis rendu compte que certains lecteurs, chaque jour, allaient chercher un certain type d’articles, du genre, t’as lu ce qu’il avait écrit en mai à propos de… Donc, tout ça (provisoirement, en tout cas), c’est à la poubelle provisoire. Il suffira d’un clic pour que ça revienne. Mais quand je le voudrai… 😉

      • serge barande dit :

        La feignasse, elle a bossé tous les jours, et dès l’aube, et gratos en plus !!! Plus de 400 000 oiseaux recensés !
        Pour le reste, c’est toi l’intendant. Et ton vécu t’impose de… « prêter tendresse » envers quelques-uns de tes prochains…
        ‘Fouiner’ est pourtant un bien joli verbe, emprunt de curiosité et découvertes, si tant est qu’il soit employé à bon dessein.

Les commentaires sont fermés.