Ça nous rajeunit pas !

fauxbb

J’étais jeune, elle était super sympa, on vivait à la campagne et on s’aimait. Ouais, je sais, les fringues de l’époque, c’était pas top. Mais on aimait ça.

Ok, c’est pas vrai. C’est super Internet. On peut s’inventer n’importe quelle vie, n’importe quelle histoire. Une photo et hop ! Celle-là, c’est Joël qui l’a dégotée. Quand je l’ai montrée à ma compagne, elle m’a demandé qui était la fille avec moi. Ben, en fait, même si elle lui ressemble, ce n’est pas ma compagne et ce n’est pas moi non plus. Juste des ressemblances.

Les réseaux sociaux, c’est un peu pareil. Ça ressemble à la vie. Mais ce n’est pas tout-à-fait vrai.

Fin mot de cette histoire de fou : mon sosie de l’époque, n’est pas tout-à-fait un inconnu. En fin, si, en fait. C’est Bernard Campan !!!!

Il est où, Momo ????

Bon, pour vous montrer que la ressemblance est quand même flagrante, une photo de moi en vrai…

IMG_3207

48 réflexions sur « Ça nous rajeunit pas ! »

  1. Ambiance kitch, pattes d’èph’, chemises à carreaux et cheveux longs … Beaux et suaves souvenirs … Au fait, ce jeune éphèbe te ressemble un tantinet, non ? 😉

    J'aime

      1. Merci de m’avoir volé ma photo…ça se passe dans un petit village des Alpes, et je ne suis pas la fille du garde barrière (rire)
        Bon choix…l’amour était notre unique préoccupation

        J'aime

      2. Comme je le disais, c’est un copain qui l’a trouvée sur FB. Je croyais qu’il me l’envoyais parce que le mec me ressemblait et que tu ressemblais à ma compagne (j’avais pas compris qu’il s’agissait de Campan). C’est vrai que vous êtes mimis et que ça ne ressemble pas à un film. Ravi que tu débarques toi aussi dans cette histoire de ouf. Et désolé d’avoir posté sans chercher à te prévenir.
        Maintenant, tu n’as plus qu’à me dire si tu veux que j’enlève l’article et, d’un clic, tout ça disparaît 😉

        J'aime

  2. dés que j’ai vu la photo j’étais sûr que c’était Campan !
    tiens dis donc ,si blancan c’est « chien blanc », campan c’est quoi dont ?

    J'aime

    1. Ce qui est le plus incroyable Bernard, c’est que tu dises que je ressemble à ta compagne ! Non non, ça ne me gène pas. Je pense que ton copain a trouvé la photo sur facebook. C’est un ami commun qui a partagé ton lien sur mon mur. J’ai été très surprise de voir le passé surgir tout à coup.
      Je veux te dire ici que j’ai tellement apprécié un village français, et que tu joues extraordinairement juste, avec beaucoup de réalisme.
      Quant à Bernard (l’autre !), comme toi, il a beaucoup d’humanité à l’intérieur de lui.
      Enfant, il était assez timide, réservé, mais déjà infiniment sensible…

      J'aime

      1. Quand j’ai débarqué à Paris, je me suis dit « c’est mal barré avec un presque homonyme connu à qui je ressemble… » 😉 Et de fait, souvent, on m’appelle Campan, même si aujourd’hui, on ne se ressemble plus. J’ai même passé un casting avec un réal qui croyait recevoir Bernard Campan. Ça s’est bien passé jusqu’au moment où il m’a dit qu’il faudrait que je refasse des photos. Il m’a montré le CV : c’était celui de Bernard Campan. Mort de rire.

        J'aime

      2. Tu es natif de quelle région ? Lui est né à Tours avec, du côté paternel, de la famille à Agen…Peut-être avez-vous des ancêtres communs, qui sait ? 😀

        J'aime

      3. Ce serait sympa de vous réunir à l’écran…Tu pourrais en plus lui raconter l’histoire du CV 😉

        J'aime

  3. Un vieil acariâtre, regardant la photo…
    « Y a du joint et de l’enduit à refaire à ces vieux bâtiments de pierres ! Puis les tuyaux d’écoulement, faut les repeindre, y rouillent. Puis y a l’herbe à arracher aussi. Et la porte de la
    grange c’est moi qui vais la lasurer !?
    Et les deux empotés, là… y pensent qu’à roucouler au lieu de bosser ! Elle est belle la jeunesse té !!! »

    La fille, elle ressemble à Mauricette, la fille du garde-barrière du passage à niveau de Saint-Chinion-sur-Cabesse, petit village du fin fond de la Charente. Même que son petit frère, le Roger, il avait un 103 équipé cross. Mais ça vous dira rien, le passage à niveau il a été supprimé sous Rafarin et la petite gare fermée sous Royal. Et la fille du garde barrière elle est devenue grand-mère sous Hollande.

    Sinon y te ressemble, sauf les cheveux…

    PS : Momo est dans la Garonne, dans la Gironde même. Depuis le temps il a dû dériver, c’est le descendant.

    J'aime

    1. Curieusement mon frère avait justement un peugeot 103 !
      Visionnaire le Serge !
      Mais je ne suis pas la fille du garde barrière, ni la grand-mère en question !
      Je suis toujours aussi bizarre et j’aime toujours autant les gens atypiques !
      Mais je le cache mieux … 😉

      J'aime

  4. C’est la crise Joël ! Y a pas de petites économies. Gagner un « f » par-ci, un « p » par-là, permettra de faire des phrases gratos ! Faudra gratter des voyelles, quand même…

    Oui-oui, je piste bien le mascaret… Tu vois pas qu’il s’emberlificote dans le rond, le pas doué !!!
    Mais j’ai la gaffe à la main ! S’il se prend dans le filet, je vais te me le picadorer que tu l’entendras couiner jusqu’à Ménilmontant !

    J'aime

  5. Ben non, ça se voit bien que c’est pas toi… !

    C’lui-là n’avait pas la tête à porter un jour un béret et la moustache 😉

    J'aime

      1. Salut, cette photo est extraite, je crois, du film « le café du pont » de Manuel Poirier, j’ai eu la joie et le plaisir de jouer avec Bernard Campan dans ce film, un type nature et généreux, comme toi!!!!!! Peut-être un jour on se croisera sur un plateau?

        Allez bravo les « Bernard »

        J'aime

  6. Ah oui, j’suis bluffée là, Hélène !

    Tu l’as trouvée où, cette photo du p’tit Blancan ? 😀 😀

    J'aime

  7. N’importe quoi ….
    J’ai beaucoup aimé Campan dans  » Se souvenir des belles choses »..(.Il ne portait pas de béret)…
    La photo est sur Google, pour Lydie.. 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.