Adaptation Catapule, phase 1

balance2

Terminé une première version de l’adaptation de Catapulte. Très déçu. À vouloir trop simplifier, gommer ce qui peut être gênant, j’arrive à une espèce de truc complètement mièvre et d’un intérêt très limité. Ce qui veut dire… se remettre au boulot ! Dans ces moments-là, le plus compliqué c’est de se dire qu’il faut retravailler un truc qu’on trouve complètement nul. Ne pas perdre l’étincelle du désir, garder l’espoir d’aboutir à quelque chose de pas mal.

En même temps, les jours où l’on se réveille conscient de sa propre médiocrité (lot de ceux qui ont la faiblesse d’accorder trop d’importance au regard des autres), il faut bien se lever pour tenter de redorer son image. Allez, j’imprime le texte, je prends le stylo et je m’attaque aux corrections !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Adaptation Catapule, phase 1

  1. Lydie dit :

    Une fois n’est pas coutume hein, mais… merci !

    Merci d’avoir écrit ce qui est au-dessus.

  2. Claire Desplat dit :

    Pour mon dernier film j’ai cumulé 22 versions du scénario…
    Courage !
    Bisous !

  3. serge barande dit :

    De toute façon, vu le temps tout gris tout fermé de brume, tu peux te replonger tranquillement dans tout cela sans le regret de ne pouvoir profiter d’escapades au dehors.
    Je te prête une gomme si tu veux + des idées à la con. Ça, j’en ai davantage que des gommes !
    Exemple, pour ta bande son, et c’est un fait : à l’instant, Balou vient de faire un rototo d’après croquettes !
    Les conneries, quand ce n’est pas moi, c’est lui !
    Outre ceci, bosse bien ! Encore trois-quatre remaniements et zou le contentement !!!

  4. Lydie dit :

    Ého, on est jeudi !

    Alors… ?
    🙂 ou 😦

    Ou c’est pour mercredi prochain ?(j’te demande ça avec une légère crispation de tous mes doigts croisés)

  5. Lydie dit :

    Je sais bien que c’est plutôt un truc à débattre au Club du Ponton mais j’aimerais bien avoir votre avis là tout de suite… parce que je ne suis pas sûre d’avoir compris :
    c’est bien ceux qui ont frappé qui portent plainte ???!
    … l’histoire des Landais qui ont pris Alain pour un pinson et lui ont tapé dessus avec une pelle pour l’empêcher de s’envoler (… n’importe quoi, tout le monde sait qu’avec du sel ça marche très bien !)
    Serge faisant partie de la LPO…

    • Blog Blancan dit :

      Il peut bien porter plainte, ça n’ira pas loin. De toute façon, il a tellement été la risée d’Internet, le mec, qu’il peut direct aller se rhabiller (ce qui convient bien à la tenue de la photo).

  6. Hélène dit :

    En liberté, il chante….:)

  7. serge barande dit :

    Très belle illustration d’Hélène. Moi qui connaît le langage des pinsons, à cette heure de grande lecture je n’ose traduire textuellement ses propos, au père pinson. Mais en gros, et il a des lettres le bougre, il emploie le verbe ‘conchier’, le nom commun ‘matoles’. Il évoque également quelque notion fécale…
    Plus sérieusement, sur le fond, ces piafs sont entièrement protégés depuis les années 70 en tant qu’espèces. Ils le sont également au titre de leurs habitats depuis la fin des années 2000. Enfin, le législateur a compris – quasi 40 ans plus tard… des mecs qui ont fait des études pourtant – que protéger les espèces sans protéger leurs habitats, manquait un tantinet de cohérence…
    Et là, au fin fond des Landes – pardon aux Landais Autres, et y en a et heureusement ! – y a un ramassis de jusqu’au-boutistes qui considèrent qu’au début du XXIe siècle on peut agir comme on agissait y a un siècle de cela.
    N’ont-ils pas vu évoluer la nature qui les entoure ?
    N’ont-ils pas la TV, qui leur balance parfois mièvrement « c’est meilleur pour la planète » ?

    Et le plus sournois du bazar, c’est qu’ils ont obtenu de chasser l’Alouette des champs (espèce classée chassable) à la matole, piège à piafs utilisés pour les ortolans (protégés depuis mars 1999), mais que leurs désidératas sont bel et bien de pouvoir chasser les pinsons (Pinson des arbres, l’oiseau chanteur d’Hélène, et le Pinson du Nord, autre espèce nichant hors de France). Et comme tous – pinsons et alouettes – passent en même temps, ben….

    D’aucuns considéreront que c’est « pittoresque », qu’il y a bien plus important sur la planète en ce moment : migrants, attentats, corruption, dopage olympique, affaire Valbuena (cherchez l’intrus)… que sais-je encore.
    Mais toute société est normalement régie par des lois, qu’elle s’impose d’ailleurs à elle-même via des procédés démocratiques (urnes bourrées, etc.)…

    Eh bien il y a des terres où ces lois n’ont pas valeur. Et les services de l’État, du ministre de l’environnement au préfet, des services de la police de l’environnement de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage à la gendarmerie nationale, ne sont pas en capacité de faire appliquer des textes de lois français mais également européens. Ben oui, européens, puisque la France a ratifié ces textes de lois transposés aux pays de la CEE (c’est en fait l’inverse, mais ça revient au même).

    C’est d’une incurie crasseuse ! Je me suis battu contre le tir de la tourterelle au mois de mai en Médoc. On a mis près de 35 ans pour arriver à faire cesser ce tir de printemps. Certains chasseurs se disent de bons gestionnaires mais ils tuent la poule avant qu’elle ne ponde son œuf ! C’est ça le tir de printemps sur des piafs qui retournent nicher.
    J’espère qu’on mettra moins de temps pour régler cela.
    Y a quand même des gugusses qui sont allés à l’école, mais juste lors des journées porte-ouvertes et découvertes. Ça n’a pas dû leur plaire !

    La LPO portera plainte sur le fond du non-respect des législations en cours, ce qu’elle a toujours fait.

    Je vous mets un petit lien auditif, afin que vous sentiez bien l’esprit qui anime « ces gens-là », comme dirait Brel :

    Recopiez-le si ça ne passe pas. Il s’agit d’un appel téléphonique (interview France Inter) vers J.J. Laguë, le Pdt de l’union des chasses traditionnelles.
    Vous vous apercevrez de la « chape »…

  8. Lydie dit :

    Merci pour tes explications, Serge, et la délicieuse vidéo … je crois que je vais partager ! 😉

Les commentaires sont fermés.