En attendant, il fait beau

ruede

Non, non, je n’ai toujours pas la réponse du casting passé en début de semaine. Pas de nouvelle, bonne nouvelle ? À suivre.

En revanche, j’ai relu le synopsis de l’adaptation de Catapulte et, finalement, c’est pas si nul que ça du tout. Juste quelques retouches et je l’envoie.

À l’heure qu’il est, je sais que ma productrice travaille pour Manigances…

3 réflexions sur « En attendant, il fait beau »

  1. Ben tu vois, la nuit porte conseil.
    Se reculer de l’écran a parfois du bon.
    Je te dis ça, mais je m’en approche pour mieux voir ce que j’écris au cas où une lettre manque ou une coquille s’insinue.
    En revanche, fais pas météorologue prévisionniste… Voué à ta perte, car il fait tout gris tout pourri ici !
    Et c’est bien que ta productrice planche sur Manigances. En ce vendredi 13, ça peut augurer du bon ! Yalla !!!

    J'aime

      1. Si tu parles « de se reculer », je parlais moi de l’écran de l’ordi. Mais en revanche, le mieux que la TV diffuse, c’est vrai que c’est à pas d’heure moins dix ! Comme s’ils voulaient nous dégoûter d’apprécier ce qui est bon…
        Ça me rappelle le placard à confitures de mon enfance, où étagères des plaisirs sucrés n’était pas (encore) à ma portée…

        J'aime

Les commentaires sont fermés.