Le geste qui compte

f28c8cd612_terre-060307

Certains vont dire que c’est un accord « bonne conscience hypocrite » qui ne va pas assez loin (à la gauche verte de la gauche), d’autres vont dire que l’écologie nuit à l’économie et qu’on ferait mieux de s’occuper de la sécurité (à la droite bleue foncée de la droite). La France, quoi.

Ben moi, que 195 pays planchent autant de temps pour la COP 21 et débouchent sur un accord qui fait entrer dans les consciences qu’il est urgent d’agir pour sauver la planète, ça me convient parfaitement. Je n’aurai pas passé toute ma vie dans un monde qui n’en a rien à foutre. Merci Fabius, Hollande et tous les participants !

Si, si, je peux être gauche molle, aussi.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le geste qui compte

  1. Pascale dit :

    Oui c’est bon.
    Et le film de Mélanie Laurent et Cyril Dion pour PROUVER que OUI, on peut s’en sortir et qu’il y a à bouffer pour tout le monde putain…

    Bon j’ai bu un coup… because j’avais un poids sur les épaules et même deux :
    – voter contre mon camp pour éviter le pire (putain PHILIPPOT CHEZ NOUS !!!)
    – que les bouffons passent…

    Mais non, putain : ON VEUT PAS D’EUX.
    Je suis soulagée 🙂

    Et la prochaine que vous irez à votre ponton… Tâchez d’être moins pessimistes, autruches et défaitistes !

    Vive La France ! Vive la République !

  2. Pascale dit :

    Ma Mouche doit battre des ailes dans son urne 🙂

  3. hetre dit :

    Pourquoi reconnaitre ce qui est bien fait te rabaisse sur la « gauche molle ». Faut-il être systématiquement contre ceux qui sont pour pour être de la gauche ?
    Je dois admettre toutefois que je suis heureux de voter en Aquitaine car je n’ai pas eu d’état d’âme pour glisser mon bulletin dans l’urne et même j’ai presque joui en apprenant que pendant que Bayrou était à Paris pour commenter les résultats et préparer ses présidentielles, Rousset récoltait plus de 50% des voix à Pau.
    Mais c’est vrai que la Cop 21, bien que n’ayant pas satisfait tout le monde est une avancée considérable pour nos petits enfants. Dommage que les médias n’aient pas pris cet événement au même niveau que les attentats. D’ailleurs ils n’avaient invités, pour commenter leur information, que des gens qui ne veulent plus d’électricité ni de voitures chez les autres mais qui ont le rasoir électrique et des garages à 4 ou 5 places pour abriter la petite citadine pour se montrer en ville, la décapotable pour les sorties vers la plage, la limousine pour faire les commissions, le 4X4 pour aller prendre des photos écologistes en montagne et la sportive pour les enfants.
    Alors merci à toi pour ta franchise et ton analyse qui ne te fait pas démériter dans ton raisonnement utopiste qui manque tant aux français pour obtenir un monde meilleur.

    • Blog Blancan dit :

      D’accord avec toi. Les médias ont préféré faire des gros plans sur les blonde de la famille machin plutôt que prendre la mesure de ce qu’il se passait.

  4. serge barande dit :

    Sacré avancée que cette COP. On peut certes toujours rechigner sur ceci ou cela.
    Eh bien qu’ils aient accouché de quelque chose en commun, j’en suis moi-même très surpris ! Franchement, je n’y croyais pas beaucoup selon le passé récent et la rectitude de certaines nations.
    Enfin une prise de conscience moins futile et médiatique que par le passé !
    En revanche, je n’ai pas entendu d’orateurs politiques mettre cela en avant dans leur discours du 20h00 d’hier soir, sauf un… (!) Valls…
    Et c’est un grand paradoxe de plus !
    Car actuellement, et depuis la décentralisation, hormis les décrets ministériels, ce sont bien les Régions qui développent la politique environnementale via tout un arsenal d’Agences, d’Observatoires, de Directions Régionales à l’Environnement, de Comités de pilotage divers et variés.
    L’État « accompagne » les Régions, mais ce sont elles qui ont en charge la mécanique de tout ceci.
    Et je les attendais clamer haut et fort que demain tout allait changer, que l’on allait plus faire de la politique comme avant, etc.
    Effets de manches et dragues oratoires. Ils avaient déjà tous l’esprit tourné vers 2017.

Les commentaires sont fermés.