Déchéance de casquette

casquette

On aura noté que je ne suis pas hyper bavard, ces temps-ci. Je bricole. Mais je vais laisser un peu la perceuse, la scie et l’échelle pour lire un scénario en vu de prochains essais. N’empêche que pour déconnecter de l’ordi, il n’y a pas mieux que les petits travaux de rénovation. C’est tout aussi obsessionnel, à la différence près que c’est beaucoup plus constructif. C’est le cas de dire. J’espère quand même que je ne vais pas me faire sanctionner d’une déchéance de casquette.

Oui, comme on peut le constater, le bricolage ne rend pas l’esprit extrêmement vif non plus.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Déchéance de casquette

  1. hetre dit :

    Une déchéance de casquette c’est beaucoup plus snob que celle du béret et surtout c’est moins grave. Alors finis ton nid avant les grands froids, mets une fleur à ta bétonnière et haut les cœurs. Demain il fera jour.

  2. Lydie dit :

    Le bricolage, c’est super, et en plus, ça n’empêche pas de réfléchir !

    Mais… euh… kès tu fais sur l’échelle à essayer de percer ta casquette ??

  3. Hélène dit :

    T’es pas tombé de l’échelle ?……

  4. Lydie dit :

    Pas trop dur de conduire jusqu’à Paris avec tous ces pansements aux doigts ? 😀

  5. serge barande dit :

    C’est quand même chouette un intermittent qui se consacre à reboulonner « en nouvelle grande région » les pauvres appareils de certains politiques récemment déboulonnés.
    La grande échelle doit être de mise tant certains sont tombés de leur pied d’estal.
    J’espère que tes ampoules éventuelles leur apporteront quelque lumière.
    Sinon, tes grognes, tes idées et convictions d’Homme pourront certainement y participer.
    Propose leur donc a minima tes quelques « bricoles » et force-les à en disposer, en termes de « petits travaux de rénovation » !
    Et si l’obsessionnel ainsi regagné pouvait les rendre productifs… tu m’en verrais ravi !
    Bon réveillon !

Les commentaires sont fermés.