Nouvelles en vrac

8bonnenouvelle

Manigances passe en plénière au CNC ! Traduction : mon projet de court-métrage, comédie médiévale adaptée du Décaméron, a passé le premier stade de la demande d’aide au CNC (l’écrit). Oral le 18 février.

Cette nouvelle, arrivée ce matin, coïncide avec la fin d’un weekend de travail sur mon projet de documentaire (« des livres ») qui m’a conduit à décider de renoncer définitivement à ce dernier. J’étais découragé, face à une matière visuelle qui m’a conduit à constater que je n’avais rien à raconter d’intéressant sur le sujet. Il convenait plus à une enquête journalistique qu’à un film plus personnel. En tout cas, un film personnel fait pas moi qui n’ai aucune légitimité dans le domaine.

Donc, youpi ! Dans un mois, je vais pouvoir défendre bec et ongle Manigances pour faire vivre ce film qui devrait être complètement jubilatoire. Tournage 2016 en Charente !

Dans la série journée de contrastes, reçu comme un coup de massue la nouvelle de la mort de David Bowie. Mais comme il avait déjà atteint depuis longtemps le statut de demi-Dieu, de légende vivante, une certaine forme d’irréalité, d’immortalité, cette mort semble s’inscrite au meilleur timing de son existence. Nous ne connaîtrons jamais d’image d’un Bowie diminué, affaibli, vieillard radotant. Plus encore que le cinéma, la musique habite nos âmes de ses vibrations tout au long de nos vies. Et Bowie, c’est du très très lourd. Je pense à mon copain Cojo…

20130513-bowie-x624-1368483979

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour Nouvelles en vrac

  1. Sarro Philippe dit :

    Il était beau oui !

  2. Hélène dit :

    Une très grande figure de la pop rock internationale.

  3. Pascale dit :

    Dès que quelqu’un meurt, je pense aux tout proches…
    A Iman, à Alexandra Zahra qui n’a plus de père à 15 ans et à Duncan son grand garçon qui avait réalisé un de mes films préférés de 2010.
    Le premier poster que j’ai eu au dessus de mon lit ne plaisait pas à mes parents… Je ne sais pas pourquoi.

  4. Sarro Philippe dit :

    Tu disait ?

  5. Sarro Philippe dit :

    I’ve got scars that can’t be seen » (« Regarde là-haut, je suis au paradis ; j’ai des cicatrices que personne ne peut voir »

  6. Sarro Philippe dit :

    Et ça tu connais ?
    Que du beau monde

    Il se dit qu’ils ont couché ensemble et qu’il en est sorti Angie (en fait l’ex de David, mère de Dunacn)

  7. Sarro Philippe dit :

    Mère de Duncan excuse me

  8. Patrick Pouchin dit :

    Je n’aimais pas Bowie, le trouvais plutôt suiviste que précurseur. Ces hommages et ce matraquage audiovisuel me gave grave. Par contre, cher Bernard, si je peux t’être utile en quoi que ce soit pour ton tournage, je me rendrais disponible (assistant réal, cadreur, la lumière, ou simplement servir le café !), bref, tu peux compter sur moi !
    Amicalement.

  9. serge barande dit :

    Bien joué pour Manigances ! Le premier cran est passé…
    Pour l’oral, tu as le choix entre une chansonnette de Delpech ou de Bowie.
    Galabru ne chantait pas. Hier soir, sur Paris première était diffusé son one man. Je me suis bien marré !
    Moins aujourd’hui avec Bowie qui a tiré sa révérence. Lui et Patti Smith ont bien accompagné mes virées en mobylette, en 2CV puis en 4L…

  10. Patrick Pouchin dit :

    ;>

  11. serge barande dit :

    Pas trop prolo le stop et le vélo ?! Ben non ! Ou si ! Comme on veut on choise.
    C’est juste que l’autostop me niquait les ongles incarnés et que le vélo me faisait péter les varices des mollets, sans compter les engelures en janvier ! Tant aux orteils des pieds qu’aux doigts des mains (c’est dans mon Vidal).
    J’ai donc opté à l’époque, très luxueusement faut avouer, pour les bons gros escarres que procuraient biplace de mob et sièges de bagnoles lentes (tape-culs).
    Un choix draconien quand même, mais un rêve aussi : changer ses douleurs d’endroit.

  12. Patrick Pouchin dit :

    Moi aussi à l’époque, j’aurais adoré avoir une mob, une Ami 6 et un 4L. Top pour emporter les copains en virée et, qui sait, pour draguer les autostopseuses. mais le problème, je l’ai pas fait à l’époque, car trois véhicules à la fois, bonjour l’écartèlement !

  13. Thierry Giner de Saint-Chinian dit :

    Cet artiste a tout vu, de Jim Morrison à Trent Reznor .
    Endossé la peau d’Andy Warhol dans le superbe film de Julian Schnabel : Basquiat
    Il devait être le dernier survivant de la bande du Velvet Underground .
    Il a traversé son époque avec une grand classe
    Lutté contre deux cancer du pancréas.
    Son avant dernier album est plus que excellent , je ne connais pas encore le dernier car il est sorti quelques jours avant sa mort.
    Je le croyais imperméable et éternel, et bien non …
    Mais difficilement oubliable, ça oui ….

    Sale début d’année …
    Bonne journée à toi 😉

Les commentaires sont fermés.