Hum…

pieuvre

Mon billet d’hier enregistre plus de 1000 « likes ». Ça me dépasse complètement, ce machin. Je dis juste mon inquiétude profonde de voir se généraliser un climat très malsain (pas besoin de faire un dessin).

 

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Hum…

  1. Sarro Philippe dit :

    La pieuvre par 9

  2. Pascale dit :

    Je ne pense pas que 1000 likes signifie que 1000 personnes ont lu.
    ça veut juste dire qu’ils ont vu que tu parlais de Cricri et qu’ils sont au courant qu’il s’est passé un truc.

  3. Lydie dit :

    Et à part ça, ton poulpe, toujours espiègle à ce que je vois !

  4. Inquiétude partagée Bernard … Le monde est tel qu’il est car il est conforme aux clivages habituels auxquels l’on nous a conditionnés. Ou l’on nous a fait croire que nos valeurs reposent sur la prédation et la domination de son prochain…. Nous sommes programmés pour penser qu’un monde pyramidal est le meilleur. Au sommet il y a ceux qui méritent leur place et progressivement nous descendons vers la base où une multitude lèvent les yeux et quémandent les miettes du festin pantagruélique dont se gavent les puissants. Mais si la base refuse de porter sur ses épaules le fardeau, la pyramide s’écroule. La base n’est pas consciente de son pouvoir, alors que le système repose entièrement sur ses efforts ! Il est temps de se débarrasser de ces pseudos élites sans morale qui régentent la planète pour leur seul profit égoïste.
    Vaste débat et combat titanesque à mener … Mais comme l’écrivait Oscar Wilde « Il faut avoir les rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue quand ils s’éloignent de toi » … 😉

  5. hetre dit :

    Tu as raison c’est plus que poulpable

  6. Lydie dit :

    Hem, que penses-tu des nouvelles fraîches de l’est : accords nucléaires, ouverture aux industriels occidentaux… je trouve ça, comment dire, inquiétant ? surréaliste ?

  7. serge barande dit :

    Apparemment, y a du monde qui la « lique » la Cricri !
    C’est con que ça ne se soit pas davantage su juste avant…

Les commentaires sont fermés.