On nous ment !

tout-monde-nous-ment_eio7_-aaicy

Je cherchais un truc technique sur internet (meilleur système de chauffage) lorsque je suis aspiré par une vidéo qui me promet de produire de l’énergie libre à l’aide d’un simple ventilateur d’ordinateur et de quelques aimants. Bien faite, la vidéo. Tu vois le ventilateur commencer à tourner, l’ampoule s’allumer… 500W produits gratos. Évidemment, ça sent la grosse arnaque. Mais comme c’est fait par un mec hyper convaincu, avec une petit accent (de nord, l’accent), qu’il te dit que les grands groupes pétrochimiques n’ont aucun intérêt à ce que cette information soit connue, qu’un moteur reposant sur ce principe va être commercialisé au Japon, seul pays dont la banque ne dépend pas des banques-pétrole, etc… Je regarde les commentaires vite fait. L’un d’eux me revoit sur un lien « stop-mensonge », le genre de site censé démasquer les arnaques. Et là, le gars du site en question dit qu’il a essayé de reproduire l’expérience mais qu’il n’est pas arrivé à faire tourner le ventilateur avec les aimants. Il demande si d’autres internautes y sont parvenu. Juste en dessous, la vidéo d’une nana qui montre qu’elle a réussi, mais que ça n’a pas été facile. Incroyable, ce truc ! Il ne faut quand même pas trop longtemps pour accepter l’idée que c’est un faux, un fake, un hoax, une merde. La fille a le même accent que l’auteur de la première vidéo et le ventilateur est le même aussi. La seule différence, c’est qu’elle prétend enquêter pour « stop mensonges ». Hypothèse confirmée par la vidéo d’un gars qui démonte complètement le truc. Je me suis fait avoir. Mais je veux comprendre pourquoi et comment.

Je jette un cil sur le site « stop mensonges ». Et là, je vois tout un tas de vidéos plus ou moins complotistes : on vous ment ! La vérité vous libère de l’esclavage ! Et patati et patata. Les vidéos vous expliquent qu’Hitler a été fabriqué par Wall Street, que la France est complice des terroristes, que les Américains et les sionistes sont coupables de tous les maux de la terre. Bref, tout le terreau d’une propagande qui nourrira à la fois les complotistes d’extrême droite que les futurs apprentis djihadistes. Mais, par le biais de la vidéo « énergie libre », j’ai une preuve irréfutable qu’il n’y a pas pire menteurs que ceux qui te promettent de débusquer le mensonge. Sur le site, à chaque page, un petit onglet « faites un don ».

Quel est le but de ce type de site et de ce type de vidéo anodines censées nous livrer le secret caché par les intérêts des grandes multinationales ? Le pognon. Tout bêtement. Pour le youtubeur de base, il faut ramener le plus de vues possibles pour générer des revenus (1$ pour 1000 vues). Certains créent des chaines humour, beauté, accidents, tutoriels, compil des meilleurs gags, les buts les plus fous, nos amis les bêtes pas si bêtes… tout un tas de sujets qui vont intéresser le surfeur lobotomisé, prêt à se laisser distraire au même niveau que les insomniaques qui finissaient leur nuit devant des documentaires de chasse. Ainsi, quand youtube pourrait multiplier les sources d’information, il multiplie aussi les sources de désinformation affichant pour objectif de dénoncer ceux qui nous mentent. Bien sûr, comme cela vient flatter les angoisses d’un public paranoïaque, ayant déjà quitté la réalité par le biais de jeux vidéos, l’appât du gain des concepteurs de ces vidéos alimente cette folie collective, complètement hors réel. Il est probable que tout cela concoure, même si ce n’est qu’une part anodine, à la montée des dérives, tant du côté des fachos que des terroristes.

Pour générer du fric, faire s’afficher des pubs, il faut puiser dans le besoin de rêve du public, autant que dans ses angoisses. La télé l’a compris depuis longtemps.

Tout cela ne résulte pas des 1% de la population mondiale qui est plus riches que les 99 restant. Il ne s’agit pas de l’implacable calcul des méchants capitalistes ou du Dieu Argent. Non, tout ça est inscrit dans l’âme humaine, ce besoin de rêver, d’admirer et de se faire peur. C’est sans doute à chacun de faire le choix de s’affranchir ou non de ces dictats médiatiiques. Collectivement, la conscience de tout ça passe par l’éducation et par le temps. L’Homme est intelligent. Sa conscience collective est sans doute lente mais avance toujours.

Bon alors, où j’en étais… Ah oui. Un chauffage efficace, économique et éco-responsable…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour On nous ment !

  1. Hélène dit :

    Chauffage eco responsable , efficace, etc….

  2. Sarro Philippe dit :

  3. Jean Reynès dit :

    Du coup tu continues à te les geler 🙂

  4. serge barande dit :

    Le genre de sites de chiotte laisse sceptique… Autant rechercher un moyen de chauffage dans une poubelle. La méthanisation des déchets chauffe d’ailleurs des piscines.
    Y a quand même un truc scientifique que j’ai entendu, c’est qu’il y a, à l’heure actuelle (aux USA, je crois), un projet en cours afin de collecter la chaleur dégagée par les grandes centrales informatiques pour la répartir dans divers bâtiments. Écolos les Ricains ! Méthanisent la matière grise.
    [Toi qui est sourcier, as-tu pensé à la géothermie ? C’est sûr qu’il faut puiser profond…!]

    Pour ma part, j’ai plein de bonnes idées pour se chauffer à bas coût… dont voici quelques exemples (non exhaustifs, et je vous rassure… le Salon Lépine se reffuse à moi) :

    – visionner inlassablement les docus en VHS d’Haroun Tazieff (l’aurait pu prévoir quelque chose à ce sujet, le vulcanologue, au lieu de juste filmer les volcans en tenue de cosmonaute !)
    – exploiter la chaleur humaine que dégagent les rugbymen lors d’un match (pures pertes par déperdition, quel gâchis)
    – profiter de la chaude évaporation de la cocotte-minute, la soupe en train de cuire, via le tuyau ad hoc la reliant aux radiateurs de la maison
    – dans le Sud-est de la France (le Sud-ouest aussi), profiter des incendies de l’été…
    – en Outre-mer : scier bois (et zouker)
    – Organiser au sein des collectivités territoriales un Feu de la Saint-Jean quotidien
    – Ou relire La petite marchande d’allumettes
    – Ou écouter Johnny allumer le feu
    – Ou vivre la flamme d’un amour.

    Et enfin, brûler ses vieux souvenirs… Mais si longs à accumuler et si vite partis en cendre, que j’éliminerais illico cette dernière proposition vu qu’en termes de chaleur gagnée, ça ne vaut pas un pet de criquet.

    Avec cet article « chaud », tu vas nous refiler le réchauffement climatique sur le dos.
    Pi nous tous, on ne sait plus à la fin !
    – T’as la Ségo qui voulait interdire les feux de cheminée dans Paris, ça pollue… (!) Tendance Cagole parfois, celle-ci, non ?
    – d’autres qui clament « halte au tout nucléaire »
    – d’autres (ou pour partie les mêmes) qui s’opposent aussi au développement de l’énergie éolienne et/ou photovoltaïque (renouvelable, donc)
    [Ok, mais que reste-t-il du coup ??? ma proposition cocotte minute… ? Bof…]
    – Pi, caca le chauffage au fuel ! Très-caca-faut-pas !
    Je remarque que personne ne la ramène concernant le chauffage au gaz… Ben oui, le gaz ça ne voit pas, ça ne souille pas nos plages, ça se sent mais juste parce qu’on y fout des machins dedans pour le repérer avec nos naseaux… pour pas que ça nous pète à la gueule…
    Mais c’est tout aussi fossile que le pétrole, le gaz !

    Tu veux que je te dise Bernard… entre les sites internet déféquatoires et les controverses de tout « poêle » sur toutes les « bonnes énergies » à employer (éco-citoyens, etc.) ou pas… bienheureux s’il nous reste un peu de chaleur humaine.
    Scier bois. Zouker !!!

  5. serge barande dit :

    Bon je réitère, puisque mon commentaire précédent a l’air de s’être évaporé dans la nature… Shit de shit et re-shit!
    Je vais bien sûr le revoir le Bouli, assurément, car j’ai déjà aimé et adoubé ce film… Et merci de cette proposition en ligne, ça me permettra de « réviser » en termes de plaisirs vécus.

    Mais je te disais, Pascale (dans mon post évaporé), que ce que tu considérais, comme « trop long », c’est juste ma chouette liberté de décrire, d’écrire et partager, et parfois mettre un peu mon grain de sel au travers des sujets qu’évoque Bernard.
    Belle liberté gratuite au fil d’un blog de potos papotant pour se faire du vent…
    Ni plus, ni moins !
    Alors que parfois, ça puisse te gaver… ok, je comprends. Tu trouves que c’est trop long, ok…

    Après, chacune et chacun est libre de lire ou de ne pas lire.
    Ce choix existe aussi.
    Mais figure-toi que j’aime bien délirer avec Bernard. J’aime bien lui soumettre quelques métaphores sur le métier, sur les « machins » d’avant, sur ceux de maintenant et ceux d’après.
    Et surtout quand il s’agit de résonances politiques…
    Suis bâti comme cela. Je n’y peux rien.
    Et en dehors de quelque résonance politique, les métaphores relatives au Ponton et au Balou, suivent le chemin de ces mêmes libertés et couillonnades partagées.
    D’un exemple anodin, on en tire quelque relief de plus belle existence (souhaitable en tout cas…).
    Après… aucune animosité.
    L’avantage est de proposer des pensées ou des visions différentes.
    Et c’est toujours enrichissant.

  6. pascale265 dit :

    Quand je disais trop long, je parlais de l’article de Bernard. Et c’est aussi à lui que je proposais le film…
    Je ne me gêne pas pour dire à Bernard quand je trouve ses articles trop longs et ça ne le défrise pas.
    Comme tu l’as peut être remarqué, les commentaires arrivent les uns derrière les autres. Et là le mien est arrivé derrière le tien… Et j’ai aperçu mon prénom en venant voir si Bernard parlait du film.
    Détends toi et bois frais à Saint Tropez, ou va t’en jeter un au ponton. Loin de moi l’idée d’entraver ta liberté. Elle est bien bonne celle là. Mouarf. D’ailleurs tu as tellement de choses à dire que je me demande pourquoi l’idée d’un blog ne t’a jamais effleuré. Il m’est arrivé de lire ta prose mais elle ne m’atteint pas, et ce total manque d’humour… Bref ma liberté à moi, c’est de ne pas lire. Sauf si mon prénom me saute aux yeux !

    • Blog Blancan dit :

      Ah oui, ça, je confirme. La Pascale n’a jamais hésité à me dire que j’étais trop long. Et ça ne m’empêche pas de récidiver. T’açon, la Pascale, ses articles aussi ils sont longs. Parce qu’on ne peut pas faire court, parfois. On est obligé si l’on veut que ce qu’on raconte soit un peu cohérent. Je savais, hier, par exemple :
      – que mon article était trop long pour certains (ils ouvrent, ils voient juste la taille de l’article, pfuit, ils zappent aussitôt.
      – que certains qui n’ont lu que le titre ont pensé que je me mettais à écrire des articles complotistes
      – que d’autres se sont dit que je n’ai qu’à moins aller sur Internet si je ne suis pas content
      – que ce n’est pas un article de blog de comédien, mais un truc qui se la raconte un peu à coups d’évidences…
      Bref, je savais à l’avance que je n’allais pas à la pêche aux likes. Mais j’avais envie de le faire cet article, alors je l’ai fait.

      Et, maintenant, si vous vous attaquez, j’appelle Valls. Valls à qui nous devons cette phrase historique : « essayer de comprendre (ce qui produit le terrorisme), c’est commencer à excuser ». Essayons entre nous de dépasser ce niveau d’intelligence 😉

      • Pascale dit :

        Ben voilà, t’es chez toi, tu fais comme tu le sens gros !
        Sorry mais chez moi on met des « gros » partout.
        Ce serait me donner un sacré pouvoir que tu te mettes à ne plus écrire d’articles longs (du coup, ça me donne presque envie de le lire ton article trop long 🙂 ) parce que je ne prends pas le temps de les lire. Alors oui, je dois avouer que les pleurnicheries et les leçons sur la liberté et qui empêche la liberté des uns et des autres, ça a un peu tendance à me faire marrer (même si ça se voit pas, j’ai bien rigolé merci !).
        Et je suis contente d’apprendre que mes articles sont longs, j’ai toujours la sensation (mais vraiment) de faire court, trop court et de pas être à la hauteur de la longueur… Tu vois le genre !
        Eueueuh, j’aurais pas fait un peu long là ? Tout le monde va dormir non ?
        Ouiiiiiiiiiiiiiiiin !

      • Blog Blancan dit :

        Ben tu vois, je t’ai fait rigoler ! C’est toujours ça 😉

      • Pascale dit :

        Nan c’est pas toi qui m’as fait rigoler…
        Mais j’ai rigolé quand même !

      • Blog Blancan dit :

        L’important, c’est de rigoler 😉

  7. Lydie dit :

    Bel article.
    Je me dis… il est loong… et puis non, il est juste bien.

    Difficile de ne pas se faire happer par Internet…

  8. Lydie dit :

    Mais… Pascale et Serge, vous n’allez pas vous battreuuu ??

    C’est pour de vrai ou pour de faux, ces trucs dits pas gentils ?
    😥

  9. Sarro Philippe dit :

    Ca chauffe sur le blog

  10. hetre dit :

    Ô ! Pânisse tu me feeeends le cœuuur !

  11. serge barande dit :

    Hé-hé… Super réponse, P. (ah, t’as vu, j’ai pas mis le nom…). Nickel !
    (Eh… je rigole… bien sûr !)
    Tu fais long Bernard… Pfff…
    C’est vrai quoi…
    Tes puisards sans fond, baguettes que je te baguette (quoique…). Tes avis politiques avec Fond…… Alors que tant de films sortent (merde… on est jeudi – déjà sortis)…
    Ben nous, pauvres blogueurs, on paraîtrait presque ainsi un peu perdus…
    Mon conditionnel augure juste du fait que nous ne le sommes pas… si perdus que ça !

    En revanche, concernant la suite des post précédents, la Dame de cœur… Ben… Bouhhhh…. Me fait grave flipper !

  12. Lydie dit :

    … Ça y est, un cauchemar plus une insomnie !
    Pourquoâââ t’as pas mis plutôt des cartes « Petits Poneys », Pascale ??

    Dis Bernard, quand c’est trop rude à voir, t’as pas un truc genre alarme « REGARDE PAS ! REGARDE PAS ! », non ?

Les commentaires sont fermés.