Sans barbe

vendeurs

Hier soir, j’ai eu le privilège de voir un petit bout du film Vendeur de Sylvain Desclous avec Gilbert Melki et Pio Marmaï (sortie avril 2016 ?). Je ne vais pas jouer au vendeur, mais vous allez adorer ce premier film. Quant à moi, une fois n’est pas coutume, j’y joue le rôle d’un… non pas d’un voyou, d’un assassin, ni d’un flic… mais d’un médecin. Normal, le médecin. Merci à Sylvain d’avoir élargi la palette visible des personnages que je peux incarner. Cette fois-ci, c’est sans barbe.

En mai, je verrais bien la sortie de Cosmodrama et pourquoi pas Toril en festival. Mais ça, c’est une autre histoire. Ça serait juste une bonne idée. Qui ne rêve pas d’être en festival en cette période de l’année ?

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Sans barbe

  1. Pascale dit :

    Elles te vont bien les lunettes aussi.
    Mais…
    t’as grossi gros ?

  2. Pascale dit :

    Ben oui je vois clair !

  3. serge barande dit :

    Chaque fois que je vois G. Melki… je me régale de ses interprétations !
    Y a eu une série sur C+, en Afghanistan je crois, où je l’ai trouvé totalement génial !
    Quel que soit le scénar, ce type sort du lot de par son interprétation ! Mortelle de bonheur!!!
    Y m’estampe ce type-là !!!
    Et quand il est présent à l’écran, je ne fais gaffe qu’à un truc… son interprétation. J’en oublie même le scénar (fixette le sergio).

    Eh… t’es un toubib, toi ??? T’as pas fauté au moins… ?
    T’as pas oublié une putain de compresse ?… Corps étranger qui nique la santé… ?
    Je déconne… Mais c’est quand même chouette pour toi de varier de registre(s)…
    Selon la belle conjugaison du verbe « respirer »…

    L’âge aidant (pardon ton Honneur), tu t’inscris peu à peu en d’autres rôles… C’est bath !!!
    D’ici que tu sois amené à jouer des rôles de grands-pères…
    Sans t’offenser – mais être grand-père ne doit pas être offensant – ça peut aussi t’amener de belles perspectives…
    Avec le temps qui passe, les registres évoluent…
    Elle est pas belle la maturité de l’Acteur ?
    Ben moi, je crois que OUI !!!

    • Blog Blancan dit :

      Balou, mords-le ! Non mais, v’la quinze fois qu’il me traite de papi…

      • serge barande dit :

        Titre honorifique, ton honneur !
        Quand ça t’arrivera, tu fondras car c’est trop mignon de croiser un nouveau bout de chou dans sa vie.
        Mais qu’est-ce que je me fais chier à écrire tout ce que tu sais déjà… !?
        Pfff…….
        Puis Balou ne me mords pas (ou par folie et erreur momentanées).
        Sinon, pas de croquettes !
        Il n’est pas idiot mon Balou et a bien vite réalisé où étaient ses avantages et intérêts…
        L’est malin mon kiki à roulettes !

      • Blog Blancan dit :

        Ouais ben, quand je lui dis mors-le avec 1kg de croquettes à la main…

  4. Lydie dit :

    Ah, pour ça, Serge, cette fois t’as laissé le tact au ponton.
    Enfin… voyons ! Quel acteur, quelle actrice est sincèrement heureux de pouvoir jouer un rôle qui colle à son âge, surtout quand on a l’âge de Bernard !?!

    • Blog Blancan dit :

      C’est ça, t’as qu’à passer la deuxième couche !

      • serge barande dit :

        Lydie s’adonne à la peinture, spécialisée dans le dessin des Belles Rides.
        Artiste unique – si-si je t’assure – reconnue sur un plan international. Attends… Lis la presse ad hoc, tu verras.
        Elle s’est spécialisée dans la remise en rides envers les acteurs trop « remaniés ».
        Tu peux être tranquille en ce qui te concerne…
        Ce n’est pas de ta clientèle qu’elle fera son gras !
        Mauvais client, va !

      • Blog Blancan dit :

        La presse ? Où ça ? Momo, elle est où la pile de journaux qui était sur la table basse ?

  5. Hélène dit :

    Voilà la troisième ( couche)….Tu as un souci avec ton âge ? Pourtant, les cheveux poivre et sel, on dit que c’est charmant, non? ( avec la barbiche assortie)… 😀

  6. serge barande dit :

    Hélène, tu nous a fait du Toril ! Ou titrer « l’Assommoir « !
    T’as failli nous jouer la scène finale, la Mise en Gris… Banderilles et bigoudis !

    Et merde, va falloir engager des travaux, maintenant…
    Pfff… le boulot à la con, là… Eh bé, on n’a pas le C.. sorti du temps qui passe, tè !
    Pi la « Bête » n’est pas facile à traiter… (les acteurs-réalisateurs…, et tout y quanti, c’est ça. Ben ouais, c’est compliqué ! Je regrette, mais c’est compliqué !!!).
    Ce serait mon Balou, encore… ça irait. Je m’en accommoderais. Fastoche !

    Mais là… le BB…………… Pfff… C’est qu’il est coriace l’animal !
    La viande est dure. C’est pas du perdreau de l’année, le Garenne !

    Putain ! J’y pense tout à coup… J’espère qu’il ne nous lit pas sinon ça va être la fête à nos neurones, avec force coups de pieds au cul !!!
    (Mmmhhh ??? La conduction de l’esprit vers la fesse… mmmmhhh… ? Études à mener…).

    Euh… juste… un point de détail… non mais… car je vous vois venir… hé-hé… pas folle la guêpe :
    en revanche, ce n’est pas moi qui ferai le devis. !
    Je préfère quand même vous prévenir !!!
    Débrouillez-vous en nains ternes (« Gens de petite taille et grisonnants », doit-on mieux dire).
    Car je manque (un poil !) de neutralité et de recul sur les colorations des pilosités précitées.
    Et ça n’irait pas.
    Je vous laisse, ma cocote-minute, et la soupe qui est dedans, pchipchite, et ça m’interpelle… !

  7. Hélène dit :

    😀 😀 Et voilà ! …..

Les commentaires sont fermés.