Il est content, le patron !

directors1

Les fessbouquiens se sont aperçus que je bossais en ce moment à travailler à la recherche de musiciens pour mon film. Cette fois-ci, je ne la signerai sans doute qu’en partie.

Tout cela ne m’empêche pas de jeter un cil sur l’actualité politique de notre cher pays. J’ai assez aimé la sortie de Valls qui me traite avec tous mes amis de porteur de la gauche du XIXème siècle alors que lui incarne celle du XXIème, celle qui revient aux valeurs du XIXème, justement, en voulant gommer toutes les avancées sociales du XXème.

Ce qui me rassure, c’est que je ne suis pas le seul « ringard ». Voir tous les députés PS et de gauche qui s’opposent à la loi visant à réformer le code du travail. Sans compter qu’il y a déjà plus de 500.000 signataires pour la pétition en lien ICI

Ce n’est pas la gauche qui se divise. C’est une gauche gouvernementale qui a choisi d’être libérale. De fait, elle n’incarne plus la gauche. Bye bye les amis ! On vous avait fait confiance et on n’aime pas les trahisons. En revanche, le prochain gouvernement de droite sera bien content du boulot que vous aurez fait. Mais n’ayez pas l’illusion qu’il vous remerciera. Regardez les patrons ! Vous leur avez filé des milliards et ils n’ont pas embauché un péquin. Ils se moquent de vous. Et nous avec.

Bon, mais il faut que je reste concentré sur mon film, tiens. Il va être beau. La semaine prochaine, j’aurai d’autres nouvelles. Je le sens bien, « Manigances ». Je précise que, contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre, on n’y parle pas de politique. Même si on peut y lire une métaphore de ce qui nous occupe…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Il est content, le patron !

  1. Philippe.sarro dit :

    #OnVautMieuxQueCa

  2. C’est une petite musique qui fait son chemin dans les médias : il y aurait désormais une « gauche moderne ». …
    L’avantage de ce qualificatif, c’est qu’il renvoie dans les cordes l’ensemble de ceux qui ne se retrouvent pas dans cette dénomination. Ils deviennent ipso facto des ringards, des has-been, des vieux cons et au mieux des frondeurs.
    Les socialistes ne sont pas les seuls à vouloir cliver pour des raisons de stratégie électorale et aussi afin de ne pas assumer le tournant libéral de nos gouvernants. En effet, il y a quelques temps, nous avons entendu parler de la « droite forte » de Guillaume Peltier, qui faisait sans doute écho à une droite devenue molle du côté de l’UMP.
    Que nous annonce la « gauche moderne » ?
    Ainsi donc, être moderne, ce serait en vrac, être pour la réforme du code du travail, la remise en cause des 35 heures, la fin du statut de la Fonction publique, revoir les conditions d’âge et de montant des retraites, ainsi que les conditions du dialogue social dans les branches professionnelles. Tout cela pour le bien des français, bien sûr avec l’appui d’idiots utiles qui prennent fait et cause pour ces réformes sans se douter qu’ils en seront les principales victimes.
    La belle société « moderne » promise sera prospère, mais seulement pour quelques-uns, ceux qui pourront profiter des offres du commerce de luxe, qui auront des petites mains serviables et corvéables à merci pour satisfaire leurs moindres caprices et qui n’hésiteront pas à délocaliser leurs activités juste par caprice ou parce qu’ils auront trouvé moins cher ailleurs.
    Elle n’aura plus besoin d’un système éducatif performant puisqu’il faut bien le dire, il ne sera plus nécessaire d’instruire des gens qui n’en n’auront pas besoin, sans compter le danger d’avoir un peuple instruit qui pourrait se révolter. Les récentes réformes de l’éducation et l’indigence de nos universités vont dans ce sens.
    Elle n’aura plus besoin de la classe moyenne, vouée à la disparition à terme par le lissage sociétal déjà à l’œuvre avec les impôts.
    Elle sera rayonnante avec le grand soir du Tafta, traité commercial transatlantique qui laissera les mains libres à tous les tricheurs automobiles ou bien les vendeurs de lasagnes à la viande de cheval et à l’hégémonie américaine, avec sa propre justice commerciale qui s’imposera à tous.
    Les services publics seront « redimensionnés » à la hauteur de cette merveilleuse ambition de la « gauche moderne », avec moins de fonctionnaires, d’hôpitaux, d’enseignants, mais avec davantage de policiers, de justice expéditive et de prisons pour bien faire comprendre le concept de « gauche moderne » protectrice des intérêts économiques privés.
    Pour l’instant, la « gauche moderne » fournit encore la vaseline, mais jusqu’à quand ?
    Bonne soirée quand même et plein de réussite pour tes futures « Manigances » 😉

    • Philippe.sarro dit :

      Ce vocable de « gauche moderne » employé par le 1er Ministre c’est de la novlangue comme le Ministère de l’Amour dans 1984 de Georges Orwell.

      • Orwell sans cesse revisité et dont l’oeuvre n’a jamais été autant d’actualité en ces temps troubles et incertains … Un sage a dit un jour : le pire esclavage n’est pas celui qui se trouve derrière nous, mais celui qui se trouve devant nous… Sombre prophétie…. Quelle tristesse de s’apercevoir qu’il avait raison…

      • Blog Blancan dit :

        En voyant les gens plongés dans les écrans de leur portable, dans le métro, ce matin, c’est ce que je me disais 😉

  3. serge barande dit :

    Ah… ça pour sûr qu’il est content le patron !
    Depuis le temps qu’il attendait ça des gouvernements de droite, ben il l’aura peut-être d’un de gauche !!! (Ah les cons…!).
    Depuis cette annonce (je l’espionne), le patron passe son temps à se pincer, à se taper grave les mains sur les cuisses et à se rouler de rire par-terre dans l’ensemble des locaux de son entreprise.
    Pendant ce temps-là, derrière les machines outils, « ses petits employés » comme il les appelle, chopent des cernes noirs, de la couleur de l’avenir qui leur est savamment préparé.
    Surréaliste !!! Quasi du Gotlib saupoudré de Reiser !
    Sans attendre, j’ai signé la pétition.

    Mais reste bien concentré sur ton job. Faudrait pas, de surcroît, qu’ils arrivent à te perturber tes Manigances.
    A ce propos, pour la musique, voire la bande son plus généralement, si tu veux… ben moi j’ai des diplômes ! Obtenus après de longues années d’étude au Conservatoire de musique baroque de Courréjean (fameuse institution que tu connais). Alors… je joue de la corde à linge dans le vent, de la feuille d’acacia et de la longue feuille de Ray-Gras d’Italie (j’imite aussi le cri du ragondin, la nuit, le long de l’estey).
    Et en plus, je couine des rotules. Et si la caravane des pizzas passe, Balou peut aboyer.
    Le tout est un peu perché dans les aigus -sauf Balou – mais si je me règle un tant soit peu, ça pourrait apporter de l’originalité à l’ensemble (film d’époque, sons baroques).
    N’est-il pas ?
    Je te laisse réfléchir.

  4. pascale265 dit :

    T’es chiant putain, t’avais promis de prévenir que c’était chiant quand c’était chiant.
    Et en plus y’a une battle de : c’est kiki va être le plus ch… Euh, long. Bon j’ai pas lu, ça strouve c’est passionnant.

    Je sais pas pourquoi parfois je m’appelle pascale 265, c’est chiant non ,?

    Tiens je vais allumer la radio, ça strouve izi causent de trucs chiants. Attends, bouge pas J’allume.

    Ah putain c’est chiant. C’est une meuf qui organise des pièces de théâtre à domicile. Alors des fois c’est chiant pour elle, parce que des fois elles tombent dans une grande maison, du coup les comédiennes, oui ce sont des femmes qui jouent comme des patates d’ailleurs, ont de la place. Mais d’autres fois elles sont dans un appart et là faut s’adapter tu penses bien.
    Et en plus parfois, y’a le chat qui passe (ahahah hihihi… Oui un chat qui passe et tu peux être sûr qu’il y a du lolcat inside. Les tichats en général ça rend hystéro) ou le téléphone qui sonne… Alors tu imagines comment il faut trop être des pros de l’adaptation.

    Si tu veux profiter de ce merveilleux reportage témoignage In extenso, tu peux te le faire en replay dans mon France inter, l’émission de Bruno Duvic
    Le bogosse.

    Bon c’est pas tout ça mais je vais vaquer. J’espère que tu as bien voté pour ce soir.

    • Blog Blancan dit :

      Ouais, j’ai voté et bien voté. Moi, j’ai filé le meilleur film à « Le gendarme de Saint-Tropez ». Mais je pense qu’ils se sont plantés sur le site. Y a pas le bouton à Déquoi.

  5. pascale265 dit :

    Putain c’est chiant, je crois que j’ai perdu.

    • Blog Blancan dit :

      Non, non, t’as pas perdu. Mais bon, je te préviens que je vais faire un article super long dans les jours qui viennent. Le sommet du chiant, j’t’jure. Il faudra pas m’en vouloir. Ça devrait s’appeler « la goutte d’eau ». Si tu tombes sur ce titre, tu zapes direct ! 😉

Les commentaires sont fermés.