Bosch

  Il y a cinq cents ans, des monstres bizarres naissaient de l’imagination d’un artiste. Aujourd’hui, une ville entière vit encore richement des coups de pinceau impertinents et hors norme de ce petit monsieur étrange.

17 réflexions sur « Bosch »

  1. Un grand, un très grand « petit monsieur »…Rien que ta photo, ça me donne envie d’aller voir l’expo… 🙂

    J'aime

  2. Il y a 500 ans dis-tu ?
    Donc ce petit monsieur n’est pas … mince ! je ne me rappelle plus son nom … Il était marié à une chanteuse d’ opéra … Ah oui ! elle s’appelle Carla ça me revient.

    J'aime

  3. Génial hurluberlu talentueux !
    Des cigognes blanches, j’en ai beaucoup vues et recensées mais jamais posées sur le crâne d’un chameau !
    Des poissons pirogues, ça ouais… on en voit parfois passer en fin de soirée sur les eaux de la Garonne, depuis le ponton, à la lueur des lanternes. Et le lendemain, on écrit un courrier au préfet pour dénoncer le fait que le Pomerol devait être frelaté, et qu’il faut qu’il légifère.
    Quant au rapace du haut, chevauché de nudité, qui tient dans ses serres une sorte d’ours, là on rédige carrément une motion à destination de l’Assemblée Nationale, concernant la qualité du vin mauvais, car l’affaire devient extrêmement grave… Il en va de la santé publique !
    Je me demande si Dali ne lui a pas piqué quelque folie…

    J'aime

  4. Je suis donc la seule à ne pas apprécier ce tableau qui me gâche-cache cette magnifique place ?
    J’aime la fantaisie tout autant que le classique en peinture, mais pas mâtinée d’horreur comme je le ressens là 😦
    Hem, je vais m’en tenir à un petit Magritte… 😉

    J'aime

      1. Ah bé voilàààà… dès qu’on ne suit pas l’opinion commune…

        Oh, dis, tu vas finir par me fâcher là, je sens que je vais devoir boire la tisane que t’as préparée hier !!

        Té, j’vais au ponton…
        😉

        J'aime

  5. En tout cas, je reconnais que cette peinture particulière se marie parfaitement à tes Manigances !
    🙂

    J'aime

  6. Toujours ouvert le ponton !!!…
    Havre de paix pour Âmes Libres…
    Rêveries au fil de l’eau.. Paisibilité en tout temps…
    Stage gratuit de « rassérénitude ».
    Et ‘banquets républicains et bons vins de rigueur’, midi et soir…
    Un stage en ce lieu précieux ne garantit pas de garder la ligne… Certes.
    Mais niveau moral préservé, ça vaut bien toutes les thalasso bien plus coûteuses… Où tu te trimballes en tongs de plage et peignoir glauque (t’es quasi souffrant !)…
    Là, au moins, t’es en pleine Nature…
    Et tu Respires !!!
    A ce sujet, Mickey 3D sort un album
    Mon médecin de famille

    J'aime

Les commentaires sont fermés.