Vive l’imaginaire !

clem150416

Le 18 décembre 2015, L’INRESS m’appelle pour me proposer de participer à une émission sur les guérisseurs. Natacha Calestrémé me demande de reproduire une expérience d’action de la pensée sur des clémentines dont je parle dans mes bouquins Secrets de sourcier et Si j’étais guérisseur. Je relève le défi, pas trop fier de moi. Et si ça ne marchait pas…

Je vais donc acheter sur le champ un kilo de clémentines. Je les pèse chacune et en choisis deux qui ont un poids à peu près équivalent. Sur celle qui est légèrement plus lourde, j’écris « PETITE + MARRON » et sur la plus légère « GROSSE + ORANGE ». Et je fais une petite séance de visualisation de deux minutes, comme je le fais quand il m’arrive de faire le guérisseur. Et puis hop, je mets les clémentines sur l’armoire.

Cette expérience repose sur l’idée que tout est information et que l’esprit peut orienter certaines informations (psychokinèse, guérisseurs…) ou en recevoir (remoteviewing, télépathie, clairvoyance…). Je n’invente rien dans cette croyance qui est vieille comme le monde. Des gens plus ou moins sérieux se sont penchés sur la question qui reste totalement étrangère à la science officielle et aux esprits cartésiens. Ça reste donc une croyance. Certains ont besoin de ritualiser et de s’appuyer sur des dogmes croyants, d’autres dont je fais partie, considèrent la chose avec curiosité, amusement et étonnement (en gardant toujours une bonne dose de doute quant à la véracité de la chose).

Bref, au bout d’un mois, date de l’émission, celle sur laquelle j’avais écrit grosse est en effet devenue la plus grosse (par rapport à l’autre, elle n’a pas grossi !). Mais, me disant que si mes clémentines ne pourrissent pas, c’est peut-être à cause de la faible humidité et de la chaleur de mon appartement, je décide de leur offrir un séjour de deux semaines à la campagne, dans une maison humide et pas chauffée. Rien n’y fait. Aucune ne moisit et celle qui doit être petite et marron devient petite et marron tandis que l’autre reste grosse et orange.

La photo d’illustration a été prise hier, soit quatre mois après. La grosse orange semble venir du matin de chez le marchand. Leur poids en revanche a bien changé.

Petite marron = 25g

Grosse orange = 49g

Ceci ne constituera jamais une preuve de quoi que ce soit pour qui que ce soit. Personnellement, je trouve ça extrêmement étonnant, même si l’on ramène ça au hasard. Hasard qui aurait voulu que je choisisse parmi mon kilo de clémentine celle qui a baigné 6 mois dans du conservateur et celle qu’on aurait oublié de traiter.

En tout cas, si mon hypothèse informationnelle était exacte, elle raconterait combien l’imaginaire peut influencer concrètement et de façon surprenante la réalité.

Qui sait, peut-être les belles pensées des Nuits Debout auront-elles une influence sur nos lendemains et, dans deux jours, ce blog redeviendra-t-il 100% cinéma…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Vive l’imaginaire !

  1. Lydie dit :

    Y’a l’étiquette qui me gêne pour comprendre ! 😉

  2. Lydie dit :

    Mais t’es pas gentil, toi, t’en as fait devenir une petite et marron 😥

    Elle qui voulait peut-être se présenter à un concours de mannequinat de clémentines !!

  3. serge barande dit :

    J’imagine bien que des séances de visualisation, menées à grande échelle, se substituent aux produits sulfatés sur les orangers, les pommiers, les bananiers…
    Santé !

  4. hetre dit :

    Ils ne sont pas bien à l’INRS ! Heureusement que tu n’as traité que 2 fruits. S’ils t’en avaient commandé un kilo comment les auraient-ils revendus? Surtout les marrons…même pas bons en fruits secs.
    Au fait : j’ai un citron que j’avais traité pendant plus d’un mois, je l’ai mis sur l’eau, il flotte. Il va falloir que je le scie en deux et que je le polisse pour voir la structure qu’il a maintenant.

  5. Lydie dit :

    Je fais la collection de citrons secs !

  6. Lydie dit :

    Rhôô… mais c’est pour dire que j’suis prête pour tenter l’expérience ! 😀

    Alorssss… Je fais QUOI pour commencer ? J’ai le droit de manger 1ou 2 clémentines avant ?

Les commentaires sont fermés.