La tête dans les étoiles

ec76a38bfd_pleiades_cnes

Vous avez sans doute vu passer l’info de ce jeune Canadien de 15 ans qui a découvert un énorme site Maya enfoui dans la forêt. Comment a-t-il fait ? Il ne s’est pas promené dans la jungle mais a fait une étude astronomique dans le but de vérifier que les Mayas avaient construit leurs grandes villes en les répartissant sur le territoire selon la projection de certaines constellations. C’était l’hypothèse des allumés en tous genre, mais surtout pas celle des scientifiques. Comment il y a si longtemps, ces sauvages pouvaient-ils avoir une connaissance poussée du ciel et des étoiles ?!

Eh bien, notre jeune garçon, il a réussi à montrer que tous les sites étaient répartis selon une cartographie de constellations. Telle ville correspondant à telle étoile, telle autre à une autre. Ça a juste coincé pour une constellation de trois étoiles. Il n’y avait que deux villes qui correspondaient. Il en manquait une. Il aurait pu se dire que les corrélations qu’il avait faites entre l’emplacement des villes et la carte du ciel ne marchait pas. Mais comme il a 15 ans et qu’il ne va pas se laisser emmerder, il a décidé qu’à l’endroit de la troisième étoile, il y avait forcément une ville. Recherches satellites, envoi des données à la NASA et tout le toin toin. Il y a bien une grosse pyramide et une trentaine de bâtiments à cet endroit, noyés dans la jungle équatoriale du Yucatan (Mexique) ! Bravo petit ! Il vient d’être médaillé par la NASA et sa découverte va donner lieu à une publication dans une revue scientifique.

Cette découverte nous renvoie à notre propre civilisation. Nous, aujourd’hui, les étoiles, on les envisage comme des endroits où puiser de nouvelles ressources énergétiques ou bien des lieux à coloniser le jour ou on aura complètement épuisé notre propre planète. On n’est pas vraiment une civilisation spirituelle mais hyper matérialiste. Ce n’est pas une découverte. Quand à nos principales religions, elles mettent juste en scène un Dieu tout puissant auquel on a intérêt de faire plaisir si l’on ne veut pas finir dans les flammes de l’enfer. Et si possible, on va zigouiller ceux qui ne pensent pas comme ça. Sans parler du dieu Argent…

Je ne suis pas en train d’idéaliser la civilisation Maya qui, religieuse sans doute, pratiquait des rites sacrificiels. Quel gâchis que d’aller jeter des jeunes filles dans un gouffre ! dirait Gros Dégueulasse. Comme toute les religions, celle-ci devait avoir son lot de conneries. Mais quand même, j’ai beaucoup plus de sympathie pour un peuple qui, tout entier, a levé les yeux au ciel. C’est une façon de se considérer tout petit dans l’univers. Petit homme parmi les étoiles. Vivre dans une croyance qui n’est pas celle d’un Dieu unique immatériel et sorti de l’écriture, c’est quand même pas pareil que s’imaginer comme des poussières appartenant au cosmos. C’est plus concret. Ça rend plus humble, conscient de tout ce qui nous entoure et de la place qu’on occupe.

La seconde leçon, c’est que quand la Science balayait d’un revers de main les choses relatives à la croyance, il a fallu l’obstination d’un gamin pour venir a bout d’a priori et de préjugés.

Voici un article : ICI

Il y en a d’autres, bien sûr…

J’en profite pour vous rappeler que Cosmodrama de Philippe Fernandez sort le 22 juin !

13178029_500284733495093_5475665032673444236_n

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour La tête dans les étoiles

  1. serge barande dit :

    J’aime bien croire aujourd’hui en ce que je ne croyais pas hier.
    Exercice intellectuel avantageux…
    Mourir en étant moins con… Avantage précieux.
    S’endormir à jamais, avec une intelligence particulière apportée par autrui, sans a priori ni préjugés.
    En mirant les étoiles…
    Un arc-en-ciel vient, à l’instant, de « coincer » une étole filante…
    Quelques mois plus tard, un enfant est né.
    Confronté à nos réalités…
    C’est ainsi que Nos Gosses pleurent !…

    • Blog Blancan dit :

      Et si tu les laisse au soleil, nos gosses pèlent 😉

      • serge barande dit :

        Je les laisse chanter Black, effectivement… La chetron bien tartinée de crème, pour ne pas qu’ils nous enquiquinent avec leurs petites rougeurs.
        Qu’ils ne nous foutent pas en l’air le week-end tant espéré, les petits saligauds !!!

  2. Lydie dit :

    … Ainsi, ce qui paraît parfois au premier abord théories fantaisistes peut permettre de bien belles découvertes !! 😉

  3. Lydie dit :

    Je rêve… ou tu as glissé une page de pub, là ??
    😀

  4. Les Mayas pratiquaient un sport entre le foot, la pelote et le basket, au pied des pyramides, et c’est l’équipe qui gagnait qui était sacrifiée. C’était un honneur et ça permettait à leur famille de monter d’un cran dans l’ordre social. Honneur aux vainqueurs !

    • Blog Blancan dit :

      C’est bien ce que je dis, c’était pas des anges non plus. J’ai vu le terrain de pelote à Chichen-Itza, je crois.

      • serge barande dit :

        La dernière fois que j’ai croqué du Maya, ce devait être en 1981 ou 1982… (?). Je me l’étais préparé en marinade, bon vin et joli bouquet garni.
        Je l’avais saigné avant (c’est mieux pour le résultat goûteux).
        Un sacrifice pour moi, de faire cela ! Mais ma famille et moi l’avons cannibalisé nickel !!!
        C’est vachement bon le Maya ! Met rare en ces temps modernes…
        On a dû sacrifier un dimanche midi pour cela.

      • Blog Blancan dit :

        C’est pas bien de manger les abeilles ! 😉

  5. Sarro Philippe dit :

    Pour info

    Une émission sur France Culture (continent science) ce lundi après midi à 16h sur la Zététique.

    On pourra la reécouter ici

    http://www.franceculture.fr/emissions/continent-sciences/promenade-sceptique-dans-le-paranormal

    • Blog Blancan dit :

      Je les connais bien, les zététiciens. C’est typiquement le genre de mec qui aurait ri au nez du gamin en disant qu’on peut créer des fausses corrélations avec ce qu’on veut. Ce en quoi ils n’ont pas tout à fait tort, sauf que, contrairement à ce qu’ils affirment, ils sont incapables de dépasser leurs a priori. Ils ne font aucune recherche sérieuse. Quand ils le font, avec le seul objectif de se foutre de la gueule des croyants de toutes sortes, ils sont incapables de le faire avec la rigueur scientifique dont ils se réclament. Bref, ils se comportent comme les pires croyants, leur religion étant la science (à la façon des obscurantistes).

  6. Comme quoi l’astrologie est l’art scientifique le plus ancien du monde, à la source des plus anciennes civilisations. Il y aura toujours des franc-tireurs avec un libre-arbitre gros comme ça et plus encore quand on a quinze ans…Merci Bernard !

  7. Pascale dit :

    Non je n’ai pas vu passer l’info.
    Bonne journée.
    C’est couvert, tu crois que je vais pouvoir emmener mes ptitchoux prendre le goûter dehors au Parc des Mille étangs comme je l’avais prévu ?

  8. Lydie dit :

    L’info nous envahit,
    parfois nous amoindrit « … pourquoi j’ai pas été capable de découvrir/faire/inventer… ça, moi ?? »

    … les ptichoux, les goûters dehors et les cieux sous lesquels avoir des surprises font beaucoup de bien, aussi !
    Merci Pascale 😉

  9. Lydie dit :

    … J’ai failli répondre avant toi… pfff, j’suis pas assez rapide !

Les commentaires sont fermés.