Un autre monde est possible

0104-Valls-FABER

Ça, c’est Ken Loach qui le dit en recevant sa palme d’or et après avoir critiqué les politiques d’austérité européennes et la montée de l’extrême droite. Enfin, c’est ce que je lis car je n’ai pas regardé.

J’ai lu aussi que Valls refusait la nationalité Française à Tariq Ramadan parce que c’est un islamo-gauchiste qui est ami avec les Indigènes de la République et qu’il parle à Clémentine Autin (ce qui est strictement faux), ces gens dont le discours fait le terreau du terrorisme.

Dans le contexte raciste d’aujourd’hui, je suis profondément choqué de voir un premier ministre qui n’est pas au FN coller Clémentine Autin et les « gauchistes » à l’islam « ennemi ». Islamo-gauchisme. Cette formule est extrêmement lourde de sens. Je comprends que Clémentine veuille porter plainte.

Je me souviens juste des avant-premières d’Indigènes. Nous aussi, après Cannes, on croyait qu’un autre monde était possible. On débattait dans des salles bondées, dans des villes dites difficiles car peuplées en grande partie de Français issus de l’immigration. Et c’était extrêmement réjouissant ce qu’il se passait. Ces jeunes à casquettes sortant du film se sentaient pour la première fois Français. Leurs parents, grands-parents avaient combattu pour libérer la France. Ce sentiment d’appartenance nationale, cette reconnaissance par le cinéma de ce qu’avaient fait leurs aînés permettait un dialogue constructif. J’ai eu la naïveté de croire que quelque chose de grand était en train de se passer. Mais au lieu de ça, Sarkosy de l’époque (alors ministre de l’intérieur) s’était moqué de ce film, la droite criait « arrêtez de vous flageller, d’avoir un discours de culpabilisation de la France coloniale ! ». Eh oui, il n’avaient pas saisi que ce qui se passait pouvait constituer une phase de réconciliation salvatrice pour notre société. Ils ont fait le contraire. Et cette posture n’a fait que renforcer le sentiment d’injustice de ces populations et a vraisemblablement favorisé l’égarement de quelques-uns dans la radicalisation.

Oui, Monsieur Valls, le terreau du terrorisme, en parlant comme vous le faites, c’est vous qui contribuez à le former. Et quand vous y collez insidieusement l’image de la gauche radicale et de Clémentine Autain, vous vous conduisez comme une véritable ordure. Vous voulez créer dans les esprits la confusion gauchistes-terroristes. Facho ! Ne cherchez pas à culpabiliser ou à montrer du doigt ceux qui pensent qu’un autre monde est possible. Ils ne sont pas des terroristes ni ne justifient les djihadistes. Au contraire. Rien à voir. Mais rien ! Si ces gens s’engagent vers cette voix de la vraie gauche, c’est bien parce que votre politique est tout simplement pourrie de chez pourri.

Bon, je pars tout-à-l’heure en 1945. J’ai Anselme qui m’attend.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un autre monde est possible

  1. serge barande dit :

    Le Jury du Festival de Cannes a livré un palmarès hautement citoyen. Par le passé, ce fut parfois moins en adéquation avec ce que vit la Société.
    La palme à Papi Ken, déjà. Puis le Grand Prix à Dolan et le thème de son film, thème encore ô combien d’actualité.
    Et la Caméra d’or à une réalisatrice qui n’a pas sa langue dans sa poche, accompagnée par une kyrielle d’actrices, sur un thème de société récurrent, un de plus hissé haut et fort lors de ce palmarès.
    Et aussi, le cinéma iranien récompensé par deux fois – il fut un temps où prendre une simple photo à Téhéran… Et encore aujourd’hui, là-bas, si t’es une femme qui ne préfère pas les hommes… qui trouve la burka non seyante… ben tu sors pas de chez toi. Vaut mieux ! Et si t’es un gars qui ne préfère pas les filles, c’est du pareil au même.

    Avec un message commun qui ressort de tout ceci, c’est que le cinéma militant participe à (r)éveiller les consciences. J’y crois ! En tout cas, j’ai été heureux de regarder ces remises de prix. Les choix, artistiques aussi, m’ont paru judicieux et en phase avec les troubles que l’on vit.

    Oh, bien sûr… si j’étais un poil chafouin, je regretterais juste qu’il n’y ait pas eu – en vertu de l’esprit du jury présidé par George Miller – un film aborigène traitant de l’existence d’un Peuple qui crève à petit feu.

    Vous ne penseriez pas par hasard, que ce palmarès augure d’une espèce de spéciale dédicace à notre bon Monsieur Valls, futur intermittent de la politique française que je vois, dans moins d’un an, principalement occupé à tourner consciencieusement les pages des partitions de sa compagne, au son du violon.
    C’est plus bucolique qu’une charge de CRS sur des Mômes qui sont en train de gauler des hémorroïdes au cerveau, rien qu’en pensant fort dans leur tête le mot « Avenir », n’est-il pas ?.
    C’est quand même chouette le cinoche !

  2. Sarro Philippe dit :

    A bas la Molte

  3. Bonsoir Bernard 😉
    Il suffit d’aller voir sur Wikipédia, la biographie de Clémentine Autain. C’est une femme courageuse et engagée qui défend ses convictions féministes, tendance « égalité des droits » et ses positions anti libérales et, anti oligarchiques. Bref, c’est une opposante à la mondialisation crapuleuse soutenue par les 2 partis bourgeois qui confisquent tous les pouvoirs, le PS et l’UMP.
    Finalement, ce que Valls lui reproche, c’est d’être une femme, féministe, pour la justice sociale, anti colonialiste et par conséquent, contre la politique interventionniste de Hollande après celle de Sarkozy, contre la politique impérialiste des States et d’Israël, contre le communautarisme, pour l’égalité des chances, pour le réveil citoyen par l’éducation politique.
    Valls, l’homme aux mâchoires serrées, signe évident de sa virilité politique, et au regard sur la ligne Maginot, signe d’affirmation de son nationalisme des fois qu’on en douterait, s’est découvert une passion pour la politique coloniale israélienne et une haine pour tous ceux qui sont contre.
    C’est lui qui assimile anti sionisme et anti sémitisme, montrant l’étendue de son ignorance sur la question. Netanyahou va certainement lui épingler la Grand Croix du Sionisme pour service rendu à la cause coloniale.
    Ce type est une girouette mené par des courants d’air. Quelques années avant, il défendait les palestiniens contre son ignoble et envahissant voisin. Comme souvent, la foi du nouveau converti (politiquement) lui fait prendre une posture excessive.
    Finalement, le but de cette campagne haineuse est de discréditer une personnalité politique, proche du front de gauche, qui n’a pas la langue dans sa poche, expose des arguments difficiles à contredire et bénéficie d’une écoute de la part de citoyens qui, enfin, se politisent.
    Clémentine Autain inquiète, alors il faut l’abattre et affaiblir Mélenchon, du même coup.
    De la basse politique en somme, pas tout à fait inutile puisqu’elle permet de découvrir une personnalité qui tranche dans le paysage godillot habituel.
    Va rejoindre Anselme au plus vite et prend le maquis par la même occasion … Mais, suis je bête, c’est chose faite depuis pas mal de temps déjà 😉

    • Blog Blancan dit :

      Mais, je la connais, Autain ! 😉 C’est justement ce que ça raconte de la future campagne. Ils vont mettre FN, terroristes, verts et rouges dans le même sac. Quelle horreur 😱

  4. serge barande dit :

    Intéressant de trouver dans la même phrase FN et SAC.
    Faut lancer une énième campagne sur le grand intérêt du tri sélectif : Les ordures dans le bac noir. Le restant on en prend bien soin, ça finit par enrichir la planète.

Les commentaires sont fermés.