Vive le béret !

lassalle

En tout cas, il y en a un qui devrait nous tenir éveillé, pendant le présidentielles. C’est un béarnais plus ou moins MODEM, qui raconte des blagues, fait des grèves de la faim, des marches pour dénoncer ceci ou cela, soutien les Nuits Debout, compte parmi les signataires de la demande de motion de censure de gauche qui a échoué. Je ne sais pas ce qu’il vaut dans ses idées, mais ses actions et son verbe rocailleux tapent souvent au bon endroit.

Je n’ai pas dit que je voterai pour lui. MODEM, ça reste à droite (le centre n’existe pas). Mais j’aurai grand plaisir à le voir faire le guignol dans le grand carnaval de 2017. J’ai beau avoir un pied en Charente, le cœur est accroché aux Pyrénées et aime bien entendre l’accent et l’esprit. Ce mec est sans doute une fable, comme beaucoup d’autres, mais le rôle qu’il joue (au sens de personnage joué par un acteur), vu de loin, est pour le moins étonnant.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Vive le béret !

  1. hetre dit :

    Tant qu’à voter nul pourquoi pas voter pour lui. Avec sa mère comme premier ministre on aura l’impression de vivre avec les Bodin tous les jours.

  2. Sarro Philippe dit :

    C’est l’extrême centre

  3. serge barande dit :

    Excellent, Hêtre !!!
    Je qualifierai Jean Lassalle de « populiste modéré », mais de populiste quand même, de par ses actions un tant soit peu racoleuses plutôt que pertinentes et concluantes.
    Il marche à tout-va, maigrit en grève, conchie l’ours en Béarn… et je ne suis pas ni ne sais tout à son sujet. Je ne lui vois pas d’avenir autre que supra-local – Et pourtant, il le recherche.

    Mais il est certain que par certains de ses comportements, il déroge aux grands principes/usages des politiques actuels. Il est « unique », en quelque sorte ! Y compris au niveau de son blaire, digne de ceux de la famille Spanghero. Blaire qui lui sert à arrêter les bourre-pifs (politiques). C’est une stratégie comme une autre…

    D’ici à y placer une demi-balle de ping-pong peinte en rouge à l’horizon 2017… vu que j’aime les clowns;;; ben je n’y vois aucun inconvénient ! Ça fera de bons papiers dans la presse étrangère, voire dans le Canard – façon Trump chez nous.
    Mais à la différence de l’autre abruti, Lassalle est un peu mieux « coiffé ». Poil au béret !

    • Balbuzie dit :

      Bah je suis d’accord avec Bernard, le personnage m’est assez sympathique, j’aime bien les gens qui font pas comme tout le monde, tant pis si la plupart les prennent pour des clowns. Pas sûr que ce soit juste une posture… Franchement, ce serait se donner beaucoup de mal pour un résultat… euh au fait, quel résultat ? Après, certes Modem. Et certes oui l’ours. Mais pour autant, comparer l’impact de ses bizarreries à l’étranger, à celui produit par Trump chez nous, cher ami, tu exagères un petit peu, non ?

    • Blog Blancan dit :

      Je savais qu’en mettant ce curieux personnage en avant, je savais que je provoquerai quelques réactions. Mais, bon, je ne vais pas me priver d’être amusé par le bonhomme, mais si, en lisant ce blog, on sait bien que c’est ailleurs que je vote.

      • serge barande dit :

        Oui… bien sûr. Ma comparaison était juste du domaine clownesque, caricatural. Heureusement que Lassalle n’atteint pas le niveau de l’autre kéké (ouf…).
        D’autres, chez nous, s’en chargent à sa place.
        Au fait Bernard, tu votes ailleurs ? En Charente alors !…

      • Blog Blancan dit :

        Non, je vote à Paris, dans le XXème.

  4. Lydie dit :

    Quoi, un ours avec une Trump ??

  5. Pascale dit :

    Son nez… c’est une prothèse.
    Bon je lis pas.

  6. serge barande dit :

    Non-non, c’est bien le sien !!!
    La taille des mouchoirs papier doit être adaptée.
    Et quand le gusse, il éternue, faut qu’auparavant il ait rédigé un dossier de demande d’autorisation de défrichement.
    Ben ouais, il éternue et t’as trois hectares de hêtraies qui s’écroulent en son Béarn natal.
    Oh le souk !!! Un type à risque. Finalement, pour la Biodiversité à conserver, c’est pas très top !.
    Qui veut bien faire et ne le peut… C’est tout le Jeannot, ça. C’est tout lui.
    L’adresse de ses maladresses… Ou l’inverse………

Les commentaires sont fermés.