Photo de mon nouvel appartement

IMG_4066

Contis, un petit passage dans les Pyrénées puis retour à Paris. Un peu d’air pour me distraire des contingences matérielles fort nombreuses, liées aux déménagements, travaux et peintures parmi les cartons entassés.

Me suis quand même beaucoup amusé de l’histoire de la fliquette Niçoise. Ça se sentait comme le nez au milieu de la figure que venant d’une estrosiste de base version droite dure, il y avait forcément de l’interprétatif, de l’approximatif, l’occasion rêvée de pouvoir foutre à mal le gouvernement sur le dos des victimes du malade mental qui n’a pas eu le temps d’assimiler qu’on ne tue jamais au nom de Dieu en sincérité. Bref, en suivant la pensée politisée de bas étage, façon café-facho-du-commerce, on pourrait lui dire que l’on s’étonne que les caméras de surveillances chères à Estrosi ont filmé à plusieurs reprises, les jours précédents, le camion à un endroit où il n’avait pas le droit de circuler sans que la moindre contravention ait été dressée (la preuve : les fameuses caméras dont elle est responsable). On peut s’étonner aussi qu’Estrosi la grande gueule n’ait pas daigné assister à la réunion de sécurité en préparation du 14 juillet (pour ouvrir sa gueule après, ça, il était là !). Mais voyez-vous, même ça, on s’en contrefout.

Vous, sans doute, et vos amis les plus imbéciles pensent qu’il faut toujours plus de flics, toujours plus d’armes, toujours plus de couilles harnachées à la sangle d’une arme lourde. Vous devriez vous féliciter que le gouvernement en place a fait plus dans ce sens que tous vos copains qui étaient au pouvoir avant lui. Mais tout ça, c’est du pipeau pour rassurer l’électeur, lui faire croire qu’il est protégé. Dans la réalité, vous verrez que si vos copains prennent le pouvoir, les attentats continueront comme si de rien n’était. Tant qu’on ne cherchera pas à comprendre la situation, qu’on ne cherchera pas à savoir d’où vient cette folie, le drame continuera, suivi d’autres collatéraux (car les régimes autoritaires profitent toujours des terroristes pour s’attaquer à l’ensemble de l’opposition) et suivi d’autres générations de frustrés prêts à tout faire péter. Vous pourrez multiplier pas 10 le nombre de flics et de militaires dans les rues, vous aurez autant d’attentats. Parce qu’ils sont menés par des fous qui frappent où on ne les attend pas. Pour traquer cette folie collective, il faut de l’imagination, de la patience, analyser la situation et tous ses ingrédients. Il faut des flics, des militaires, mais aussi des éducateurs, moins de racistes de tous côtés, plus de justice, de respect mutuel. Et ça, ce n’est pas l’affaire des seuls états, mais de chacun. On dirait qu’un grand nombre de personnes n’ont pas pris la mesure de l’horreur qui est en marche. Les armes comme unique réponse ne suffisent pas.

J’en ai profité pour poster une photo de mon appartement. Mais je l’ai prise à travers un rouleau de sopalin. Ce qui fait que ce que je donne à voir, est une toute petite chose qui ne dit rien de la réalité. Un peu comme une conférence de presse d’une employée de la police municipale. Un peu comme un Juppé qui dit que l’attentat de Nice, c’est la faute à Hollande.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Photo de mon nouvel appartement

  1. hetre dit :

    Mais bon sang on aurait pu faire mieux que ça dans la sécurité puisque le seul feu d’artifice du 14 juillet dans toute la France c’était celui de Nice.
    Cette campagne de mauvaise foi de nos politiques doit les mettre hors course en 2017.
    Mais où sont les militants sincères dans toute cette « mesclagne ».

  2. hetre dit :

    Sinon, drôlement lumineux ton appart. J’espère que tes idées en sortiront de même.

  3. Lydie dit :

    L’est joli, ton appart, surtout la table en pin.
    La p’tite déco dessus la met bien en valeur !!

  4. Sarro Philippe dit :

    Oh! le petit rapporteur.
    Par le petit bout, par le petit bout de la lorgnette.

    Ca promet pour la prochaine campagne, ça va être la surenchère sécuritaire à la remorque du FN, alors quelle est contre-productive. On va tout droit vers la société d’hyper-contrôle. On va faire confiance aux automates et autres robots logiciels pour analyser les images et prendre les décisions, ce que l’on appelle la gouvernementalité algorithmique, bonjour l’arbitraire.

    • Blog Blancan dit :

      Tu vas t’éclater, toi, si tout devient électronique ! Avoue…

      • Sarro Philippe dit :

        Et en plus j’ai oublié le Deep learning pour l’analyse automatique des photos, sans parler de la théorie du drone de Chamayou.

      • Sarro Philippe dit :

        Théorie du drone qu’amplifiera ce clown de Donald Trump si il arrive au pouvoir.

      • Sarro Philippe dit :

        Pour préciser, tu dit que je vais m’éclater, mais je ne suis tout de même pas pour un léviathan électronique.

  5. serge barande dit :

    Si c’est une caméra niçoise qui a pris la photo de ton intérieur nouveau, on se situe entre la nanotechnologie et le nano lieu de vie. Tu tends un orteil et BIM, la porte se dégongue !
    Appart à huis clos. Mais comme j’adore les tajines, je serais plus qu’indulgent.

    Pour le reste, les comportements, propos et rebonds médiatiques sentent à plein nez l’ensilage de maïs un jour de canicule. Et ça chlingue grave !
    Après… qu’un « pauvre agent municipal » se fasse manipuler – ou sois de lui-même très complaisant pour ce faire – ok…
    Je dis ça comme ça, car on ne sait pas où se nichent les choix ou les contraintes (« si tu dis pas ça comme ça, poulette, t’es virée, tu sais bien que tu me dois tout, tu le sais bien ça, hein !?). Puis elle doit avoir des mômes, des crédits sur le dos, etc.
    La faiblesse aidant et l’insécurité sociale se présentant, certains acceptent à peu près tout. Tiens… ce n’est pas sans me rappeler une certaine époque, il y a de cela un peu plus de sept décennies. Et conjuguer le verbe « collaborer » à tous les temps.

    Mais au-delà de cela, les dires de certains responsables politiques sont à ensiler, car ils ont la même odeur. Et tu fais bien, Bernard, de rappeler que le camion en question a fait deux repérages sur une avenue interdite aux poids lourds.
    Et qu’est-ce qu’il nous dit le cricri-motard-d’avant à ce sujet ? Ben rien, té !
    Là, qu’il ne la ramène pas sa fraise de super caméraman sécuritaire !

    Et avec ce qui s’est passé encore aujourd’hui près de Rouen, d’autres propos tenus sont également à ensiler. Même odeur. Fétides pensées livrées par certains hauts responsables politiques aux médias, via leurs facebooks, tweets et compagnie.
    J’ai quand même entendu la Méluche adresser ses condoléances aux familles et proches. Jusqu’alors, avec le Faiseur de Pluies et le Catalan, venus sur place dans l’après-midi, ce sont les seuls à avoir eu cette précaution première.

    Quant à blondinette la ténieuse, elle est un ensilage à elle seule ! De par ses propos du jour que l’on pourrait ainsi résumer de manière enfantine : « tout le monde il est caca, sauf moi ».
    C’est pas non plus une savante découverte de ce soir !
    Ah la donzelle ! Elle fait vachement progresser la Société, dis donc !
    Je pense que ses saillies philosophiques, selon les pertinences qui s’en dégagent, vont très certainement aider les agriculteurs de tout acabit à mieux confectionner leur ensilage…
    Donc… blondinette la ténieuse = future ministre de l’agriculture ???

    Oh la vache !!!

Les commentaires sont fermés.