2017

foul

Entre nos ancêtres les gaulois pour tous et « vous voulez parler du Gabon, retournez-y ! » lancé à des étudiants Gabonais venus chahuter un de ses meetings, Sarkozy donne le ton de la campagne électorale qui s’annonce puante à souhait et d’une vulgarité qui raconte bien l’état de l’opinion. Ben oui, les populistes qui draguent le peuple, juste pour prendre le pouvoir, ils ne font que reprendre les points de vue du café du commerce. C’est à dire tout ce qui nourrit les conversations de beaucoup de citoyens qui crachent toujours sur les pouvoirs en place, se plaignent des impôts (même quand ils n’en paient pas), ont peur qu’on les vole, qu’on leur mange leur pain et détestent les étrangers, surtout les arabes.

En fait, Sarko, Lepen, Trump sont autant de miroirs de ce que nous sommes majoritairement. Il est des moments où l’on se sent bien dans la minorité.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour 2017

  1. Brigitte dit :

    Et ça fait grand bien, de temps en temps, de se sentir moins seul dans cette minorité… Merci pour ce billet…

  2. Sarro Philippe dit :

    Sarko, Lepen, Trump, ils sont fichés double S.

    Et un point goldwin de plus.

  3. Lydie dit :

    … ah bé les miroirs, ça multiplie ! 😉

  4. hetre dit :

    Comme tu dis :  » ceux qui crachent toujours sur les pouvoirs en place »…j’en connais beaucoup de ceux-là sans avoir mis les pieds dans le café du commerce.
    Le pire quand même c’est d’entendre nos ancêtres les gaulois comme dans les classes de petits noirs durant la période coloniale et ce par un ancien prince de Bohème et la réplique de Valls natif Ibère qui je l’avoue est bien plus français que moi par son comportement.

    • Blog Blancan dit :

      Mais je me suis mal exprimé. Ceux qui me gonflent, ce sont ceux qui bavent par principe, sans pensée, sans alternative. Une dame s’entrave, c’est la faute à Hollande…

      • serge barande dit :

        Au foot, s’il y a « grave entrave », y a carton jaune !
        Au rugby, s’il y a « mauvais geste », tu t’en vas « respirer » dix minutes sur ton banc.
        En politique… Ben……. je regarde, hein !… Je farfouille… Mais j’ai pas ça en magasin !
        Désolé…

  5. Jacques Cauda dit :

    Bonjour Bernard Blancan,
    Nous avons le même éditeur, Jacques Flament, et nous sommes maintenant voisins. Bienvenu dans l’arrondissement.
    Jacques Cauda

  6. Sarro Philippe dit :

    Anagramme de
    « Le serctarisme »
    « C’est la misère »

    Anagramme de
    « Solidarité »
    « Droit d’asile »

    Anagramme de
    « De la démocratie »
    Donne
    « Art de la comédie »

    Anagramme de
    « La spirale de la surenchère »
    Donne
    « L’arsenal de la supercherie »

  7. Sarro Philippe dit :

    Erreur
    « La solidarité »
    donne
    « Droit à l’asile »

  8. Sarro Philippe dit :

    Un petit dernier

    « Le Front National »
    donne
    « L’entonnoir fatal »

  9. Thierry de Saint-Chinian dit :

    Bonsoir Bernard 😉

    « Le petit Français au sang mêlé » poursuit son offensive à la droite de l’extrême droite. Ces premières mesures concrètes, par ailleurs au nombre fatidique de treize, sont assez ignobles, ou hypocrites, ou inefficaces.
    Pour l’ancien monarque, tout est permis tant que cela sert sa reconquête élyséenne. Au risque de favoriser, petit à petit, l’arrivée au pouvoir d’une extrême droite fascisante, Nicolas Sarkozy continue de creuser son sillon dans la boue. La primaire de droite n’en est qu’à sa première semaine, que son débat politique s’effondre. En cause, une petite phrase de Sarkozy, soigneusement pensée pour être sortie de son contexte; une formule pour faire mouche et alimenter les gazettes: « Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l’assimilation. Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois. » Nos ancêtres les Gaulois, la référence est lâchée. La crise identitaire de cette droite furibarde ressemble à de l’acné d’adulte: tardive, mal gérée, honteuse.
    Aujourd’hui, la politique est petite, minuscule, ridicule, pathétique … San âme.
    Ton coup de g… s’impose plus que jamais … On se sent subitement moins seul dans notre toute petite minorité.
    Belle soirée à toi 😉

  10. serge barande dit :

    Je suis minoritairement enclin à le rester.
    Un vrai droit en Ma Liberté.
    Ça suffit, là… le concours de couillons !…
    Pardon…

    Dans le « beau monde », ils appellent cela « des Primaires »…
    Pffffff…………………………
    Me vient subitement une crampe sociétale, dis-donc…

Les commentaires sont fermés.