L’autruche

prison

Pour résoudre les problèmes de délinquance et autre, la solution, c’est de construire des prisons. Je vois que ce gouvernement « de gauche » est de plus en plus imaginatif et aborde avec intelligence les problèmes sociétaux. C’est le client du café du commerce qui doit être content. 2017 arrive vite.

Sarko ne trouve rien à redire puisqu’il n’ira jamais, lui.

Comme les Français hésitent entre la droite et l’extrême droite pour les prochaines élections, je me demandais si la gauche ne pouvait pas profiter de son passage pour faire une ou deux mesures bien de gauche. Je sais. Je demande beaucoup.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour L’autruche

  1. Sarro Philippe dit :

    Il y a le revenu universel. Moi je le complèterais avec le revenu contributif qui serait lui partiellement conditionné à l’augmentation de ses capacités sur le modèle des intermittents qui serait donc élargi.

  2. serge barande dit :

    Si-si… Il y va déjà, Sarko, au café du commerce. Sinon physiquement, mais en tout cas en ses pensées livrées. Il en fait preuve lors de chaque meeting, où intellectuellement, de par ses discours, il s’abaisse encore plus qu’avant.
    Il va finir par obtenir son brevet de spéléo !

    Quant au fait qu’il pourrait aménager dans « les nouveaux locaux » prévus par le PS, entre autres à cet effet (cause casseroles en suspens), rien n’est moins sûr… !

    Il est piètre avocat, certes (boulot de raccroc, suite aux fastes vécus et situation déchue), mais avocat quand même. Sans trop d’ailleurs connaître quelques lois (oh l’indigent !), notamment celles portant sur le financement d’une campagne électorale, et quelques autres problématiques du même ordre.
    Mais personne n’est parfait…

    Sinon… Oui ! Tu demandes beaucoup trop à la Gauche, Bernard… Tellement maladroite.
    Celle-ci reflète – et revêt – l’image d’un banc de dauphins pris dans un chalut. Et quoi qu’ils tentent, ils n’arrivent pas à s’extraire du carcan dans lequel ils se retrouvent plongés, enferrés.

    Et à la fin… pour le conte envers les gamins – un peu de joie, quand même, et d’avenir pour nos gamins -… ils n’eurent ni femme, ni enfant… Et tous, dans d’atroces souffrances, moururent…

    Comment tu les endors bien tes Mômes avec ce fabuleux espoir d’avenir… !

    En l’attente… j’ai remisé les choses essentielles, au ponton : Les Vivres !
    Si tant est que la philosophie s’améliore, je revendrais le surplus sur « le bon coin »… Et j’espère que ça aura pris de ma valeur – pour le pinard, c’est sûr.
    Il n’y a pas de petits bénéfices, en les temps qui courent.

  3. Pascale dit :

    Les prisons étant parait-il surpeuplées, faut peut-être quand même prévoir plus large pour éviter d’entasser les ptits délinquants et la grande racaille ensemble. J’en sais rien.
    Et je pense que quand tu dis que Sarko n’ira pas tu parles de la prison et pas du café du commerce…
    L’autre jour j’ai entendu un humoriste dire : « quand on a été inculpé, mis en examen 17 fois… On devrait payer pour l’ensemble de son oeuvre non ? ».
    Mais sinon, je ne dis rien.

    • Blog Blancan dit :

      Tu sais, comme souvent, j’ai fait un article assez simpliste et un peu court. Mais le sujet mériterait un peu plus de réflexion que ce qu’on nous sert. La prison est-elle la meilleure solution ? N’y a-t-il pas d’autre alternative que la liberté ou la prison ? Pourquoi les prisons sont pleines de gens de couleur ? De la cité à la prison ? On ne peut pas se poser deux ou trois questions sur l’urbanisme, l’éducation, l’égalité des chances à l’école, au travail ? On sait que la prison est un excellent lieu de formation à la délinquance et autre. Bref, ‘vaut mieux pas que je me lance parce que je vais encore débiter mon flot de conneries…

Les commentaires sont fermés.