Alerte !

facho

Pour illustrer mon propos, j’ai pris deux commentaires d’aujourd’hui sous un article du Monde.fr qui annonce le Goncourt et le Renaudot (je n’ai pas pris le temps de fouiller, j’ai pris les premiers).

Quand Internet est apparu, l’outil a été perçu comme une libération de l’information, l’accès à chacun à une quantité à peine croyable de données, la possibilité d’apporter des témoignages directs, des expressions plus personnelles, un véritable contre-pouvoir face à des médias pas toujours libres de tout dire. En bons Bisounours, on a sauté de joie.

Mais on s’aperçoit que, guidés par des algorithmes, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux nous enferment dans nos petites passions, nos petites opinions. Vous avez remarqué que vos groupes d’amis ont vu les mêmes « infos » que vous ? Les mêmes vidéos ? Au lieu d’ouvrir, Internet a un effet d’enfermement dans l’entre soi.

La partie la plus grave des effets pervers, c’est tout ce qui circule sous l’étiquette « on vous ment ». La paranoïa est flattée par les complotistes qui sont prêts inventer n’importe quoi pour nous faire croire qu’ils nous révèlent des vérités cachées. Qui profite ce ces discours qui décrédibilisent les pouvoirs en place, les politiques, les médias ? Les fachos d’extrême droite et les faiseurs de guerres saintes. Ce sont des frères dont l’objectif est le même : semer le chaos pour imposer leur ordre sectaire et priver les peuples de leur liberté (déjà toute relative).

Force est de constater que les fachos s’expriment comme jamais, laissant libre court à leur racisme, à leur misogynie, à une pensée de café du commerce qui flatte les victimes des crises économiques, les insatisfaits de tous ordres. On ne pense plus. On est ému. On a peur et on joue à se faire peur.

C’est du facho à l’état pur. Il serait temps de constater que l’extrême droite utilise comme personne Internet pour diffuser ses horreurs et ses mensonges, son anti humanisme, sa bêtise crasse. Elle se glisse dans tous les accès aux commentaires de la presse, sur tous les réseaux sociaux. C’est la plus active dans le champ des idées. Aux Etats-Unis (qui ont souvent de l’avance sur nous), ces mouvements d’extrême droite se sont développés et ont concouru à l’émergence d’un Donald Trump.

Le plus triste, c’est que la classe politique n’a pas pris la mesure de la chose et semble au contraire être à l’écoute de cette parole xénophobe et sécuritaire, comme s’il s’agissait de l’opinion majoritaire. Si l’on ne fait rien, ce sera effectivement le cas.

Allez les filles et les gars ? On la monte quand cette structure de posteurs de commentaires hamanistes, de dézingueurs de conneries, de dénonciateurs de propos indignes ? Il y aurait plein de chose à faire, mais il me semble qu’il est urgent d’agir.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Alerte !

  1. Lydie dit :

    Pas si facile de démêler le vrai du faux du demi-vrai du demi-faux…

    Et être soi-même expert dans tous les domaines étant peu possible…

    Parfois alors il faut se fier à son seul feeling, ressenti veux-je dire…
    😉

  2. pascale265 dit :

    Relayer les propos rances n’est pas la meilleure idée.
    Alors que les commentaires positifs doivent exister.
    Comme disait Gabin : « le bidule crée le bidule »

    Tu t’es peut être aperçu que j’ai quitté Facebook au bout de deux mois d’utilisation … mon ulcère à régressé.

    • Blog Blancan dit :

      Je suis d’accord avec toi 😉 Mais il me semblait (sans doute naïvement) utile de rappeler que ça existe et que faire l’autruche permet à la chose de s’installer pépère. Le directeur de campagne de Marine Lepen est l’ancien responsable du programme numérique du FN. La progression du monstre se fait depuis longtemps en utilisant mieux que les autres la toile. Après, on n’est pas obligé de le voir.

    • Lydie dit :

      V’là une sage action ! Faudrait que je fasse de même je crois 😉

Les commentaires sont fermés.