Bravo ! (dizaine 2/10)

droit

Les électeurs de droite ont viré leur populiste de façon nette. Ils ont mis celui qui faisait des clins d’œil au centre gauche et que l’on imaginait en tête, à la porte du placard. Ils ont choisi le mec de droite, tout simplement. Pour des électeurs de droite, je trouve ça très cohérent et très honorable, même si évidemment, je ne partage en rien le programme du vainqueur. Une leçon à méditer.

Ce qui est à noter aussi, c’est qu’à une semaine d’un premier tour, rien n’est absolument joué.

Pour ceux qui s’interrogent sur l’erreur du pendule (comprenne qui pourra), elle provient sans doute du fait que je n’avais pas mis de papier « Fillon ». Faut-il que je sois nonchalant, quand même…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Bravo ! (dizaine 2/10)

  1. Brigitte dit :

    Si seulement les électeurs de gauche pouvaient choisir un candidat… de gauche !!!

  2. Pauline dit :

    ah ben justement je pensais à ton pronostic de pendule 😉 ! Merci de cette précision !

  3. Lydie dit :

    Quoi, ni à gauche ni à droite ??
    Attend, je me gare… Je prends mon plan… Pfff, tu me fais faire un sacré détour !

  4. hetre dit :

    Mais non tu n’es pas nonchalant ni étourdi non plus. Si ma mémoire est bonne, tu avais oublié aussi Hollande dans tes prévisions du premier tour des primaires en 2011.
    Il y a un mur entre ce que tu souhaites et ce qui intéresse les français. On peut tous le regretter, la politique c’est une affaire de bonimenteurs et non pas d’idéologues et la démocratie exige des suffrages et non des décisions commentées et réfléchies par des gens concernés et responsables.

  5. Serge Barande dit :

    Ben avec toutes leurs conneries de primaire maladroite, ma boîte mail merde à souhait ! C’est une horreur !!!
    Suffit que je me foute le camp au Pays basque, le temps d’un chouette week-end, pour qu’il y ait crêpage de chauves chignions ! Et les répercutions internet qui vont avec, à mon retour…
    (Ok, c’est pas forcément lié, j’entends bien… mais la putain de coïncidence, quand même !).
    J’en ai même perdu ma « silhouette » en ce blog ! Celle-ci ne ressemble plus à rien. Pfff…

    Bon… au moins le gnome se retire. Pas mal, ça ! Jamais deux sans trois, non !?… Le revival reste donc possiblement d’actu…
    Mais 0,3% (Houarf, la pâtée !!!), qui a grave écopé au passage, maintient ses ambitions. La barque a bel et bien coulé mais bon… Lui, .il reste droit dans ses bottes. Très élimées, certes, ses droites bottes.
    Y a quand même des gugusses qui ne doutent de rien ! Ou qui espèrent un revirement quelconque… plus tard… mais massif et qui tiendrait du miracle. Et le pompon, c’est qu’il nous dit qu’il va réfléchir pour rallier « un camp » ! Pfff… avé ses 0,3% ! Quel poids majeur en la balance !!!
    Achille Zavatta, pardonne-le, va… ! Il n’a plus tout à fait une bonne analyse des choses. Le contre-coup certainement… De là à ce qu’il fasse rire les gosses, lui, avé son faux prix du pain au chocolat, y reste du chemin…
    De là à ce qu’il redevienne Pygmalion pour séduire je ne sais qui… La Jupe ou la Fille ? Ben le chemin est long… Mais sait-on jamais… Les petits arrangements entre (vrais-faux) amis ont toujours été de mise. S’il beugue total, il se rallie au petit homme talonnetteux ! Ça au moins, ça ferait rire certains (hein Achille !?).

    Et c’est bien en ces cas-là que tout (ou toute) pendule se met à dérailler.
    Ah… si t’avais au moins mis le bon papier… ! Qué nonchalant ! (« Gandoul », en Euskara : Égal d’un ‘gentil branleur’, ce qu’on dit quand on aime bien les mômes ainsi).

    Et je me marre beaucoup à imaginer les Instituts de sondage « Les-Fameux-Pignions-sur-Rue-dans-Tout-Média » – qui émargent à mort en ces instants-là – débriefer comme des bœufs… Multipliant réunions sur réunions, afin d’analyser et comprendre leurs bévues-boulettes prédictives ! Je les laisse, entre nerveux rongements d’ongles et incertitudes en leurs expertises futures. « Gandoules » ! Oui-oui, ça s’emploie aussi sur un plan de désaffect. Négatif.

    En attendant, l’avenir n’est pas très à la fête…
    Je poursuis donc la mise en oeuvre de réserves de choix au ponton. Je creuse la vase et l’argile afin que la cave soit étanche et joliment fonctionnelle.
    J’espère bien pouvoir poser les étais avant le printemps. Pour un meilleur automne… Le temps que d’autres nouvelles réformes surgissent, passibles de bien nous pourrir l’hiver 2017.
    Et faudra que Vivaldi joue très fort pour que la pilule passe !

    Entre temps, deux saisons de migration auront eu lieu. Celle du printemps pour la pose des étais et celle de l’automne pour affronter l’hiver. On se fera une bonne bouffe, là-bas, en compagnie d’un joli quatuor à corde. On s’allumera un petit feu. Paisible et rassérénant.

    • Blog Blancan dit :

      Si Marine passe, je coupe Internet et j’aménage au ponton. Point barre. Il va falloir commencer à réfléchir à un agrandissement…

      • Serge Barande dit :

        Alors… y faudrait 15 chevrons de 15cm x 15 cm x 7 m ; 35 m² de planches de 27 mm ; 4 jambons du Quintoa ; 30 m² de voliges de 18 mm ; 200 couvre-joints de 10 mm x 50 mm x 2.30 m ; une barrique de Pomerol ; 25 m² de carton bitumé ; 5 000 vis laiton de marine ; 50 bocaux de confits (30 de canard, 20 de porc), un groupe électrogène ; un tourne-disques ; 50 litres d’huile de lin… des pinceaux, des scies égoïnes, trois visseuses-dévisseuses, quatre tire-bouchons…
        Je dois oublier des trucs…

  6. Lydie dit :

    Je te signale qu’il y aurait de fortes chances pour que la Marine passe devant le ponton, de temps en temps ! 😀

    Bon, on te préviendrait pour que tu rentres tricoter le temps que…

    • Serge Barande dit :

      La parade… ? Des frondes à lancer les bouillettes pour la pêche aux carpes, bricolées-transformées en lance-boules puantes, parce qu’il sait pas tricoter.

  7. Hélène dit :

    Tiens, pour accompagner les joyeux festaïres du ponton, et puisque Serge parlait de Vivaldi :

    • Blog Blancan dit :

      Quelle interprétation dynamique !!!! 😉

      • Serge Barande dit :

        Bluffant !
        A quinze ans, ça en faisait déjà 5 que j’avais arrêté la flûte à bec. Parce qu’à 15 ans, t’es pas encore mûr pour développer un élevage intensif de canards gras.

  8. Lydie dit :

    Euh, c’est possible un peu d’Édith Piaf entre deux morceaux de Vivaldi ?

  9. Pascale dit :

    Un candidat qui s’appelle Fion quand même ça pue du cul.
    Et il a été Premier Sinistre pendant 5 ans.
    Il voue une admiration sans bornes à Poutine,
    il aime pas les PD,
    il aime pas les fonctionnaires,
    il aime pas l’humour ce qui ne l’empêche pas d’aller se vautrer sur le canap’ de la Lemarchand (j’ai pas vu, j’ai ouï dire !).
    Putain ! Vive la France ! Vive mon Fion !

  10. Pascale dit :

    Putain d’merde j’avais pas pris mes gouttes.
    ça va mieux !
    Je comprends RIEN.

Les commentaires sont fermés.