Castro fumait le cigare (dizaine 7/10)

img_4392

En tenant compte des quelques choses que j’ai apprises dans ma recherche sur les guérisseurs, j’ai trouvé que les paquets « neutres » de cigarettes qu’ils nous vendent avec des images hideuses de maladies dégoutantes ce n’était pas vraiment neutre neutre. On dirait qu’ils nous invitent à tomber malade. C’est pourquoi j’ai opté pour un vrai paquet neutre.

Rien à voir, mais le décès de Fidel Castro fait entendre ceux qui le considéraient comme un simple dictateur, d’autres comme celui qui avait su résister aux impérialismes, avait donné la santé, l’éducation, l’agriculture à son peuple. Un héros qui a fait des erreurs et dont le pays a connu pendant des décennies l’embargo économique des pays riches. Mais peut-on être neutre sur la lecture de l’histoire ?

Les communistes (je rappelle que ce n’est pas un gros mot) soutiennent la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon (je rappelle aussi que ce n’est pas un gros mot).

Hasta la victoria siempre !

Et de 7 ! (plus que 3 articles relativement sobres et optimistes).

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Castro fumait le cigare (dizaine 7/10)

  1. Lydie dit :

    On s’ennuiiiiie… ! Tu peux pas nous glisser un p’tit article pas « relativement sobre et optimiste » ?

    Non, je blague.

    Et, sauf ton respect, tu fumes toujours autant ou t’as augmenté ? 😉

  2. Serge Barande dit :

    Pépère il a cassé son cigare.
    Je te dis pas le prix futur aux enchères de son survêtement « de parade », celui dont il se revêtait lors de ses dernières apparitions publiques…
    Que « la Fille » et « la Juppe » en prennent bien conscience ! Non mais tu les imagines, nos deux lapins de droite, s’enticher ainsi… !? Putain qu’ils seraient gauches !
    Demain, y a l’ultime parade des clowns maladroits, mais bien à droite.
    Putain de dimanche de merde !…
    Je file vite au ponton… !

  3. Lydie dit :

    … un petit Ventura, de l’Audiard, des bons trucs qui réconfortent… 🙂

    • Tomaticha dit :

      …et à manger et à boire, parce qu’il ne faut pas nous prendre pour des canards sauvages !😄

      • Serge Barande dit :

        Cause qu’on est des Bons Dieux ! Et là, faudrait voir à pas se gourer !
        Après, perso… niveau repas dominical (ou pas), je préfère me taper un bon canard sauvage bien rôti (avé un peu de Pomerol), fourré de thym et de pain aillé, plutôt qu’un Bon Dieu mal-mi-cuit saupoudré d’extraits d’hosties !
        Boudu… ! Je suis en train de tomber en pleine mécréance… Et vous prie de bien m’en excuser. La faute à mes papilles gourmandes !

  4. Tomaticha dit :

    Ah oui Hélène ! Qu’est-ce qu’on les aime 😍

    • Serge Barande dit :

      Jean Lefebvre… Le regard vif du Cocker battu, découvrant que, parfois, la pomme – ce fruit défendu, c’est pas nouveau… – peut avoir quelque incidence maligne, dont aucun toubib ne cause.
      Sinon qu’exemplairement, Lulu, la Nantaise… ben elle a fini aveugle, la pauvrette !
      Faut se méfier des pommes !
      Remarquez sa « chevalière », ornement masculin d’un autre temps. Juste utile pour quelque salade de baston. Pour l’imprimé en joue d’autrui.
      Mais en sa posture et son rôle, surtout pas pour la dispersion d’autrui…

    • Blog Blancan dit :

      Ils se sont bien amusé, tè !

  5. Lydie dit :

    Encore ! Encore ! Le film entier !! 😉

  6. Serge Barande dit :

    Foutue coïncidence !
    Car dans ce film y en a qui connaissaient pas Raoul… Z’ont fini par se faire disperser aux quatre coins de Paris, façon puzzle. Pas de bol ! Le manque de « relations » conduit à la perte.
    Alors qu’à Cuba, ils le connaissent déjà bien le Raoul (celui des deux, sans le survêt).
    Sans bien savoir comment sont fichus les quatre coins de La Havane – si ça se trouve, y en a au moins 7 ou 8, de coins… – j’ai un peu de mal à imaginer la dispersion, sous ces cieux-là.
    Pourvu que tout cela ne me tsunamise pas mes bords de Garonne… Déjà qu’en « le local », quelques urnes « primaires » sont bien peu engageantes, manquerait plus qu’il y ait un effet papillon, via le gulf-stream, pour nous sur-empoisonner l’existence !

    PS : j’ai acheté les chevrons, les planches et les voliges. C’est un début. A chaque jour, suffit sa peine, mais je me concentre sur l’Essentiel.

Les commentaires sont fermés.