Ton programme est une caricature !

fillon

C’est une impression ou depuis l’investiture de Fillon, la droite réactionnaire se lâche ? Entre les cathos et les anti droits sociaux, ils s’expriment en chœur. Ils s’y croient déjà.

Les retraités bourgeois sont contents de voir l’âge de la retraite reculer (ils s’en foutent, ils touchent déjà la leur), par exemple. Ben ma pomme, à 58 balais, ce n’est pas une nouvelle qui m’enchante. Et puis il y a les fonctionnaires qui seraient trop nombreux. La Charente libre vient de diffuser le tableau suivant qui met de l’ordre dans les idées reçues.

15219402_10154724735154659_8619133097400263455_n

Constaté aussi que Fillon (et les siens), dès qu’on oppose une contradiction n’hésite pas à répondre qu’on caricature son propos ou que l’on propose des vues caricaturales. Mais mon bon Fillon, ton programme à lui seul est une caricature ! Comment veux-tu que l’on te parle ? Notez bien que le mot caricature va circuler à toute berzingue pendant les mois qui viennent. Manipulation à deux balles.

Pourtant, ce type de posture est très en vogue, bien au-delà de la droite réactionnaire. Ainsi je lis ici ou là des gens qui disent : désolé, Mélenchon, je peux pas. Trop démago. Trop mégalo. Et ceci et cela. En tout cas, avant de juger le bonhomme pour justifier que l’on ne va pas voter ou voter rose, écoutons les analyses et les propositions. Aujourd’hui, c’est bien lui qui porte un regard de gauche, n’en déplaise aux allergiques. Après, en mai, de l’eau aura coulé sous les ponts et rien ne dit qu’il restera la tête de proue de cette France qui gronde et espère. Ne l’enterrons néanmoins pas trop vite, par réflexe.

Après dix jours de diète, il fallait que ça sorte.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ton programme est une caricature !

  1. serge barande dit :

    Ah ben ça fait plaisir !!! Mais je le sentais, qu’avant l’heure, tu nous faisais la trêve des confiseurs.
    Car la foire du clown triste et élu primaire, c’est lassant !
    Moi aussi, je titille la retraite. Encore dix ans, certes, si je veux m’en tirer avec quelque pécule mensuel digne de ce nom, mais je n’ai jamais autant titillé de près ce truc-là.
    Et demain, encore plus !
    Aussi, je regarde l’indigence du programme du gusse… S’il persiste, je lui lâche le Balou !
    Y va comprendre sa douleur, niveau fond de culottes !
    Pour l’avenir… mai 2017, j’espère bien que les curseurs de la vie politique vont bouger. J’espère…
    En tout cas, il est blacklisté pour le ponton, le Fillon. Y restera à quai !
    Sa mère, celui-ci !!!

  2. Lydie dit :

    Je croyais que t’allais parler de politique…

    Ben non, tu nous présentes une future comédie !
    Ça sort en mai, si j’ai bien compris ?
    Mais tu as oublié de donner le titre !

  3. Pascale dit :

    Je vais vomir, merci.

  4. Coucou Bernard …
    Dieu reconnaîtra les siens dans cette France qui va faire la queue aux restaurants du cœur. On va virer à tour de bras : des fonctionnaires, des étrangers, des jeunes sans diplômes, des chômeurs, des personnes aux mœurs douteuses, sans que le bon président fronce le moindre sourcil. La charité chrétienne s’arrête au parvis de la cathédrale. Chez ces gens-là, on prie puis on lève les yeux au ciel quand le monde réel vient réclamer sa part de Paradis dans cette vallée de larmes.
    Tout va bien au futur Royaume de France. François du Mans va restaurer l’autorité, la confiance, la liberté, les marges et les bénéfices. Pour une minorité, certes, mais celle qui a le plus de mérite. Nous autres, les mal pensants, mal priants, mal embouchés, mal nés, nous n’avons qu’à pleurer nos espoirs déçus. Nos idéaux de justice sociale sont passés de mode : la reprise en main se fera à coups d’ordonnances pour une potion amère et une purge gigantesque. Un grand merci aux socialistes félons qui ont permis aux réactionnaires de sortir du bois en criant au loup ! Après tout, ces derniers auraient bien tort de se gêner : François le félon leur a déroulé le tapis rouge ….
    Avec l’autre François, il pleuvait, avec celui ci se sera de l’eau bénite … 😉

Les commentaires sont fermés.